meditationfrance


Témoignages sur la méditation,
le tantra, la thérapie...

Certains de ses témoignages nous ont été envoyés par des personnes qui ont participé à des stages et d'autres ont été réalisés sous forme d'interviews dans des centres de développement personnel et de méditation.

Hélène, 37 ans, psychologue, Strasbourg
Ma première écologie avant l'écologie mondiale c'est une écologie intérieure... c'est apprendre à être dans l'instant...et accepter que la vie va me surprendre et faire attention à ne pas m'attacher à mon " petit moi " et surtout rester naturel et relaxé...

Clive, 48 ans, responsable commercial, région parisienne
La méditation, pour moi c'est être présent à ce qui est là .Et, ça je sens que c'est vraiment un travail qui n'a jamais de cesse... chaque minute, chaque seconde, il s'agit d'être avec ce qui est. Et cela je le trouve dans la méditation Vipassana. Quelque part, il n'y a pas d 'extérieur et je suis face à ce qui se passe dans ma respiration, dans mes mental et je peux constater que je ne suis pas mon corps, pas mes pensées, mes sensations et en même temps je suis tout ça... il s'agit pour moi de dialoguer avec tout ce qui se passe là et d'être présent à tout ce qui me traverse... et c'est justement la difficulté....ne pas s'identifier... je me prends pour Clive et qu'est-ce que Clive ? ...Clive change, c'est un processus vivant, je change tout le temps... et pour moi, il faut arriver à se laisser porter par la vie...

Sylvie de Toulouse
J'étais en psychothérapie et j'abordais un point très obscur pour moi : ma féminité. Séduction, sexualité, intuition, puissance, refoulement..." inscris-toi à un stage de Tantra ! " me lance ma thérapeute comme une boutade.
Le hasard existe -il ?... Joël Samarpan proposait une soirée de présentation du Tantra quelques jours plus tard. J'y allais et m'inscrivis pour un stage.
J'ai connu pour la première fois dans ce petit groupe l'ouverture du cœur. L'expression semble banale au vue de cette expérience. J'ai ressenti quelque chose dans la poitrine qui me faisait physiquement mal puis qui m'a transpercé les côtes. Toute la carapace que j'avais pu mettre en place pendant des années de mal être s'est volatilisée.
Ce que le Tantra a changé dans ma vie ? Je dirais tout dans la mesure où je vis l'instant présent, le plaisir de la vie, l'acceptation de toutes les émotions et tous les évènements comme des opportunités pour évoluer vers plus de conscience, d'amour et de spiritualité.

Isabelle, 56 ans, secrétaire
Je participe à un Club du rire chaque semaine, cela a changé ma vie, cela me permet de me débarrasser des tensions et de mon côté sérieux et depuis j'ai compris que je devais chercher ce qui me nourrit dans la vie, ce qui m'amène de la joie, du rire !

Marc, fonctionnaire, 51 ans de Franche comté
Je n'ai fait la mystic rose d'Osho qu'une fois... au départ...cela me semblait une chose un peu démente, folle (rire, pleurer et être en silence pendant 3 semaines !) mais en la faisant j'ai compris qu'en allant chercher ses pleurs intérieurs et ses rires intérieurs on peut s'oublier et casser un peu l'ego et le mental... à un moment donné on s'arrête tout simplement de penser et on relaxe dans le silence...

Lila, Paris
Pour moi, ce qui me guide, c'être à l'intérieur et sentir l'ouverture et la fermeture de mon cœur...c'est tout ...et parfois même quand je suis dans des conditions idéales en vacance et à la campagne, mon cœur se ferme et je ne sais pas pourquoi... et quand je ne sens pas d'amour, je reste alors avec...

Antoine, 52 ans, artisan, Fréjus
La sexualité était beaucoup réprimée dans mon enfance...on n'en parlait pas beaucoup puis il y a eu une grande libération....d'un coup tout était permis...et ce que j'ai appris en allant dans le Tantra....il y a une énergie sexuelle qui est vraiment à contacter...et ensuite il s'agit d'être avec cette énergie sexuelle et de la laisser vivre ; il s'agit ni de tomber dans le sexe ni de tomber dans le non sexe, ni de le réprimer....cette énergie sexuelle est notre énergie de base et il faut savoir être avec et cela c'est vraiment essentiel.

Anne-marie, 37 ans, artiste, Paris
En tant qu'artiste...j'avais une recherche...mais en même temps j'ai vu que j'avais pas mal d'illusions sur moi-même...et les stages de thérapie et de tantra m'ont appris à être plus en contact avec moi-même...

Anveshi, 32 ans, ingénieur, Genève
Pour moi, la méditation, c'est rentrer chez soi et voir comment je me sens, sentir le calme...et c'est un besoin pour moi quand je rentre du travail. Pendant de nombreuses années, j'ai fait de l'observation allongée et je me suis rendu compte que ce n'était pas efficace et j'ai fait ensuite du Qi qong et des méditations dansantes et cela me correspond plus...j'ai besoin de méditations qui ouvrent mon coeur.

Matthieu, 42 ans, animateur
On trimbale tous des croyances, des schémas et quand nos schémas rencontrent les schémas de l'autre...il y a constamment un dialogue à faire, une adaptation...et on est de temps en temps rattrapé par de vieux schémas et par un système projectif où on fait porter à l'autre la responsabilité (tu es ceci et tu es cela) et il s'agit pour moi de les traverser et se regarder et... c'est vrai qu'aujourd'hui je ne peux plus être avec une personne qui ne fait pas de travail sur elle-même.

Nicolas, 28 ans, DJ, Paris
Dans le stress de la vie parisienne, j'ai d'abord quelque chose à secouer avant d'arriver à l'état dans lequel me met la méditation vipassana, c'est à dire que dans un premier temps je dois me dégager de toutes les "énergies polluantes"....et c'est là que la méditation kundalini m'aide...c'est ma préférée...elle se passe à la fin de la journée et c'est là un moment je peux plus rentrer en contact avec moi-même...

Sylvie, 43 ans, mère de famille
La méditation bouddhiste vipassana est celle qui me convient le mieux...elle me donne l'occasion de me rencontrer dans un état qui n'est pas ordinaire, ce n'est pas celui de tous les jours ,c'est aller me voir en moi...et ce n'est pas forcément beau à voir...il y a des jours où c'est merveilleux et d'autres où c'est difficile.

Fred, 33 ans, architecte
A un certain niveau, j'ai compris que la thérapie et la méditation sont indispensables et inséparables...je ne pouvais plus méditer sans travailler sur mes conditionnements .

Anne, 33 ans, professeur, Lyon
Ma méditation préférée est la danse...me laisser aller dans la danse, la joie et la totalité...j'aime car avec la danse, je n'ai pas à être vigilant...la méditation zazen est difficile pour moi...je trouve cela sérieux...

Claude, 31 ans, ingénieur, Grenoble
Un jour on m'a proposé de faire du tantra...j'ai accepté sans savoir ce que c'était et j'ai été très surpris par ce que j'ai vu et vécu....très dynamique, très joyeux , beaucoup de vie ...c'était un ré apprentissage de la vie...avec les femmes, cela a toujours été difficile...je n'ai jamais eu de relations stables et avec le tantra j'ai appris à exprimer mes désirs et mes besoins...

Dakhina, thérapeute, 36 ans, Avignon
Mes méditation préférées sont la dynamique, No mind et Vipassana.
La dynamique m'aide quand j'ai des émotions...c'est un peu comme secouer une bouteille de coca cola...puis ensuite tout redescend, se calme. Et la méditation No-mind c'est pour me vider le mental et Vipassana me permet d'être juste présent.

Kumar, hollandais 48 ans, Grenoble
Je pratique du Tai Chi, du Tantra et la méditation dynamique....tout ce qui m'amène une joie de vivre !
Le tantra me permet de trouver le divin dans l'autre et en moi et ce que j'aime dans le tantra c'est que ça bouge !
La mystic rose pour moi c'est à consommer sans modération ! J'en ai fait deux et elles m'ont aidé émotionnellement à gérer mes colères et ma rage dans la vie.

Anutosh, 60 ans , retraité, Suisse allemand, Ile sur Sorgue
J'adore écouter ou lire des discours d'Osho... c'est ma méditation...il m'amène à regarder mes conditionnements et à nourrir le divin en moi...

Ibrahim, 37 ans, programmeur
Pour moi être content c'est être en méditation....l'ordinateur ne marche plus...ok...je relaxe avec... c'est tout....il faut juste ne pas se prendre la tête...

Yves, 45 ans, chef d'entreprise
Le tantra m'a énormément rapproché de ma compagne...nous avons eu une énorme crise à cause d'une sexualité manquante...on s'est retrouvé sexuellement en dans le cœur...et ce n'était pas facile d'y arriver avec un couple comme le notre !

Steve, américain, sportif de haut niveau
Avec ma fille, je sens que la méditation m'aide....je ne cherche pas à l'influencer et je lui dit simplement que ce n'est pas important ce qu'on pense mais ce qui est important est ce qu'elle est et ce qu'elle ressent.

Gérard, 66 ans, retraité, sud France
Je sens aujourd'hui que les groupes et les méditations m'ont donné quelque chose...je suis passé par une phase difficile d'ennui mais maintenant, je suis si heureux d'avoir tant de temps pour moi, pour juste être et vivre les choses simples de la vie...la méditation a complètement changé ma vision du temps.

Valérie, 34 ans, animatrice radio, Avignon
Je médite depuis 9 ans...et je trouve que c'est important de méditer avec d'autres...c'est un support...et c'est pourquoi j'essaie de participer à des stages de méditations quand j'ai un peu d'argent et de vacances...J'arrive par la méditation à mettre un peu plus de conscience et de vigilance dans mes actions. Petit à petit, j'arrive à être un peu plus authentique.

Jeannine, 36 ans, peintre, Bali (Indonésie)
Je vie et je travaille à l'étranger...et depuis quelques années, je fais plus la paix avec la France...mais avant je ne pouvais plus supporter les français...mais évidemment c'est parce que j'ai le même mental que la plupart des français....c'est un miroir...

Raghu, 45 ans, iranien, agent immobilier
J'ai quitté l'Iran au moment de la révolution iranienne...puis je suis devenu communiste et aujourd'hui je ne suis plus dans la révolte...maintenant, je comprends que la politique ne peut rien changer...on doit se changer soi-même.
La méditation, pour moi, c'est avant tout accepter ce que l'existence me donne...trouver ma propre voie, rester présent et s'amuser...avec les amis...c'est mon côté soufi !

Nicolas, 28 ans, DJ, Paris
Le sexe est de plus en plus une méditation pour moi...respecter son corps et ses émotions.

Jacques, 72 ans, retraité, Bruxelles
J'attends tranquillement la mort ... j'en suis conscient...je ne me cache pas les yeux....par contre, c'est vrai que j'aurai encore du mal de me dire que je vais laisser ma fille et mon fils pour qui je crois ma mort serait douloureuse.

Karim, 44 ans, chauffeur de bus
Je crois que le monde islamique est plus proche du cœur...et de la spiritualité... il y a des fanatiques partout mais je dois dire que je sens toujours beaucoup d'amour dans cette culture et je pratique les méditations soufies des dervishs Tourneurs...la musique et la danse me mettent dans un état différent.

Etienne, 45 ans, Breton, commerçant
J'ai été attiré par la méditation en rencontrant des sannyas (méditateurs) en Inde... ils avaient une beauté intérieure.
Depuis, J'ai fait des centaines de fois les méditations actives... j'ai donné...aujourd'hui, mon défi c'est la méditation dans l'action, c'est (je pense) la chose la plus difficile à réaliser...c'est là qu'on se teste...
J'ai aussi fait beaucoup de thérapie...en France on trouve beaucoup de bouquins où les gens ne travaillent que sur le 4ème, le 5ème et le 6 ème chakra mais il me semble qu'il faut surtout travailler sur le 1er, le 2ème et le troisième chakra. Le 1er chakra c'est la question de la survie, le second c'est les sentiments et les émotions et le troisième c'est le pouvoir...le " moi je " et si on regarde bien le monde on est aujourd'hui à 80 % dans le troisième...et le défi actuel est de passer au quatrième, le chakra du cœur.

Xavier, 52 ans, Orléans, cadre commercial
J'ai quitté en 1994 mon travail à Air France car c'était un métier trop éreintant et de passer plus à un travail intérieur...c'était une décision plus mûrie...mais bon, il faut le faire, laisser aller d'un salaire et des avantages ...mais je ne pouvais plus rester...j'étais en conflit permanent entre l'acteur dans mon travail et ce que je ressentais...
J'ai du faire face à l'insécurité et surtout aux jugements des collègues et des amis...et garder la barre...
Aujourd'hui, je peux dire que c'est le bon choix...j'ai eu plus de temps pour moi, pour effectuer un travail personnel et puis un centre de méditation m'a proposé un poste de direction et aujourd'hui...je m'occupe des finances et en même temps c'est une bénédiction...je travaille dans ce que j'aime !

Klaus, 39 ans, professeur, Cologne (Allemagne)
Pour moi, tout ce qui vient d'une institution, d'une croyance est à remettre en cause...c'est ça ma quête spirituelle...

Deepak, retraité, 68 ans, ex homme d'affaire, voyage continuellement !
Quand j'ai arrêté mon boulot...j'avais un grand succès mais je sentais bien que quelque chose ne collait pas...je suis allé faire des thérapies aux USA pour mieux me comprendre puis je suis allé en Inde pour la méditation.

Dominique, 48 ans, psycho-thérapeute, Pyrénées
Pour moi, Socrate avait tout dit : "connais toi toi-même "...c'est se connaître soi au de là de son corps, de ses pensées et de ses émotions...c'est revenir à la conscience de soi...juste être.

Samuel, 23 ans, commercial sur internet
Même quand je prends 5 minutes pour moi dans la journée...je trouve que cela m'aide...5 minutes juste avec moi même, zen...et puis je repars dans mon boulot.

Nadine, 38 ans, secrétaire de direction, Paris
Depuis que mon partenaire et moi méditons ensemble, nous avons trouvé une nouvelle qualité...je ne sais pas comment expliquer...par contre je sais le sentir...

Henri, 49 ans, avocat, Genève
Dans la sexualité traditionnelle, on confond souvent éjaculation et plaisir...dans les méditations tantriques, tout mon corps était vibratoire et il s'agissait de chevaucher cette énergie, d'être avec, détendu et de ne pas se laisser emporter par le désir...j'ai pu sentir une énergie très douce, très féminine et communié avec ma partenaire à partir de cette énergie là.


> Retour en haut de la page

> Accueil meditationfrance

techniques de méditaiton

Essayez une technique de méditation

Vous proposez des activités liées à la méditation? Découvrez nos formules publicitaires.

Pour trouver un stage, une journée, une soirée, une conférence, consultez le calendrier des activités.

GRATUIT - Abonnez-vous à notre lettre mensuelle d'informations et soyez ainsi toujours informé de ce qui se passe sur meditationfrance.