meditationfrance


 


Bon baisers de Bharath Mata
(Mère India)

Nous animons régulièrement des stages de « Yoga de la voix » en France. Le Yoga de la Voix est une pratique d'harmonisation par le son utilisant les techniques vocales de la musique classique Indienne, la science des Ragas, les mantras, et divers aspects du chant dévotionnel indien. Il fait partie des traditions du présent, découlant de ses sources anciennes, Gita Marg et le le Nada Yoga, s’y référant pleinement (pour plus d’infos, www.yogadelavoix.com ou lisez le témoignage d’Irina en fin d’article

Une balade de Nathalie et Adam.

Nous animons régulièrement des stages de « Yoga de la voix » en France. Le Yoga de la Voix est une pratique d'harmonisation par le son utilisant les techniques vocales de la musique classique Indienne, la science des Ragas, les mantras, et divers aspects du chant dévotionnel indien. Il fait partie des traditions du présent, découlant de ses sources anciennes, Gita Marg et le le Nada Yoga, s’y référant pleinement (pour plus d’infos, www.yogadelavoix.com ou lisez le témoignage d’Irina en fin d’article).

La vie est faite de surprises, les habitudes étant à rompre.
Sur l'invitation de Swami Brahmdev de venir expérimenter le Yoga Intégral (Sri Aurobindo) dans son ashram d'Aurovalley nous continuons donc aujourd'hui notre chemin spirituel en musique aux pieds du Gange et des Himalayas, près de Rishikesh. Il coule de source (du Gange) que la vie nous offre cette opportunité merveilleuse afin de nous enrichir et nous enraciner davantage dans le ciel étoilé du Yoga.

Déjà 7 mois que nous sommes en Inde, à Aurovalley, en bordure de jungle, dans l'atmosphère paisible et verdoyante de l'ashram où nous nous sentons tellement libres.
Nous en profitons pour approfondir et améliorer ce que nous transmettons -cet art délicat du chant en conscience- et composer de nouveaux morceaux à déguster dans les prochains stages, cet été, en France et en Europe, et cet hiver en Inde.
Le détail des dates est là, cliquez ici.

Voici quelques nouvelles et impressions de notre séjour, qui nous l'espérons, parfumeront votre présent.

AUROVALLEY

Après quelques mois dans notre suite de 12m2, les 120 m2 de notre espace vital précédent, en France, ne nous manquent pas. Nous nous adaptons au fonctionnement du pays, c'est à dire que nous prenons les choses comme elles sont, rien n'est acquis, tout peut changer très vite et il vaut mieux s'adapter en souplesse.
Par exemple, il y a des jours avec de l'eau chaude pour la douche et d'autres pas. Cela dépend du soleil, et du robinet d'arrivée d'eau qui est parfois coupé. Internet fonctionne mais très lentement et parfois, rien, aucun signal. Cela laisse plus du temps pour la contemplation… Sans compter les ruptures de courants qui sont fréquentes et longues, incompatible avec notre modernité d'occidentaux (l'ordinateur, et autres gadgets électriques !).
Alors on prend sa plume pour écrire un mot, ou on s'intéresse à la télépathie.

Il y a des nuits calmes et des nuits ou les sonos de mariages envoient leurs boulets de musiques techno-compressées, faisant trembler les murs et les rêves (bizarrement, là, pas de panne de courant).
Il y a les chiens qui peuvent aboyer des heures parce qu'une horde de cerfs vient manger les jeunes pousses du parc. Il y a les éléphants qui défoncent les murs de l'ashram pour accéder aux champs de cannes-à-sucre voisines. Il y a l'énergie de la lune et la pression de la sadhana (ascèse spirituelle) qui nous triturent parfois sur le grill des nuits blanches.

Les journées passent et se ressemblent, on peut avoir l'impression de vivre le même jour que ceux qui ont précédé, entrainé dans le cycle de la routine, (lever, méditation, hatha-yoga, déjeuner, seva, étude, satsang, diner, Yoga de la voix, hatha-yoga, seva, méditation et musique, souper, lecture ou om chanting et enfin dodo). Ce qui change alors, c'est notre perception. Le calme intérieur consécutif aux pratiques du Karma Yoga laisse émerger la Conscience, en étincelles ou en nuages flamboyants, en vagues de paix qui déferlent dans les profondeurs de l'être et qui transforment le château de sable de nos idées reçues en un silence vibrant de paix, de joie et d'amour.
Un réel sentiment de quiétude s'insinue dans les méandres du système nerveux, les soucis quotidiens n'ont plus la même importance, et ne nous dévorent plus. Une joie pleine, enivrante, comble tous nos trous noirs, le goût d'un amour étrange, sans compromis, sans conditions, apparaît. Le plaisir d'aimer juste pour aimer.
Au cours de ces expériences variables en durée et en intensité, l'intellect est en retrait, il n'occupe plus totalement la scène, le premier rôle est attribué à cette Conscience que l'on perçoit dans le silence, dès lors que les éoliennes du mental sont coupées. Il s'agit ensuite d'intégrer ce changement en notre temple intérieur, pour aller plus loin, pour remplir notre coupe avec d'autres gouttes de lumière de la source en nous, et de vivre l'action en référence à cette Conscience.
Certes, il y a des passages difficiles, ou l'on se retrouve hors de tout repères, même spirituels. L'évidence d'avoir jusqu'ici rempli notre vie avec du vide sonne le glas de nos habitudes, de nos accommodations avec le jeu du destin. L'ouverture à l'Un-connu est déstabilisante, assiégés par les doutes du mental et les peurs de l'égo, l'on doit s'accrocher de toutes forces à la conviction intérieure pour ne pas glisser hors du temple du Coeur, dans les marais de notre sublime ignorance. Dans ces moments de tourments, la pratique spirituelle est un miracle. Il faut tenir !

Voyez, le jour de gloire est arrivé, il arrive chaque jour. Au dessus des nuages, le ciel est toujours bleu. Nous sommes amnésique du divin, mais nous pouvons recouvrer la mémoire. Tous ces signes que la vie nous fait pour nous rappeler à l'ordre, tous ces appels murmurés par la bouche dorée de notre jardin intime. Et la fraicheur de la brise de la Conscience qui danse constamment sur nous. Après l'orage, qui est salutaire, car il dilue, irrigue et nettoie, après l'orage vient le beau temps.
C'est le repos du guerrier.
Nous accordant une trêve (de la plaisanterie divine), La Grâce nous caresse soudain, et change nos larmes en gouttes de rosée.
Un jour viendra ou nous affronterons les démons avec cette paix définitivement intégrée, vivante en nous, avec une armure de lumière et d'invincibilité qui rendra la victoire de l'évolution certaine, et la liberté et la joie à tous nos mondes, grossiers et subtils. Enfin nous pourrons vivre pleinement notre vie, le corps, le mental relié et dédié à la Conscience.
« Yogastha Kuru Karmani » dit le Seigneur Krishna à Arjuna. « Etabli dans le Yoga, accomplis l'action ». L'aventure est merveilleuse, pas le temps de s'ennuyer pour qui traque l'Eternité. Chaque jour apporte son lot de coups-de-pied au mental, mental bien rembourré, je vous rassure, et grand héros du feuilleton favori des yogis, « la petite raison dans la prairie ».

ACTIVITÉS MUSICALES

music hall Music Hall
Nos instruments de musique vivent dans le « Music Hall », sur le toit de la grande salle de yoga ; la pièce est ajourée par une ceinture de fenêtres. Il y a des ventilateurs et de l'électricité, parfois les deux.L'endroit est agréable, il surplombe l'ashram et l'on peut y contempler de magnifiques couchers de soleil.

Seva
La musique ici est notre seva principal (service, travail désintéressé).
Merci Saraswati ! (déesse de la Musique et de la Connaissance).
C'est donc au Music-Hall que chaque jour, nous accueillons les habitués et les curieux, les nouveaux et les chevronnés, pour une séance de chant concentrée, accompagnée au Tanpura par Nathalie, et à l'Esraj ou au Vishraj par Adam. Invariablement, le dernier mantra ou kirtan chanté fait place au Silence de l'Unité qui nous relie et nous transporte tous dans cet état de Présence, d'évidence.
Ce cours de Yoga de la Voix / Vocal Yoga est ouvert à tous, et de toutes nationalités, Russes, Colombiens, Indiens, Français, Allemands, Suisses, Espagnols... Vive l'universalité. Instants chaleureux où l'on découvre que le monde est notre famille. Nous l'avons testé pour vous, ensemble nous sommes Un.

Adam donne aussi des cours individuels d'esraj, et de guitare, et Nathalie anime le cours de Hatha-yoga de l'après-midi.

Cet automne, nous avons valeureusement enregistré en « live » de nouveaux kirtans (composés pour le Temple) avec le concours d'un petit groupe de fidèles. Adam est en train (à vapeur, car les moyens manquent, et souvent l'électricité) de faire des arrangements pour en tirer un nouveau CD.

Temple
Le soir nous jouons au Temple après la méditation, soit chant, soit esraj, et parfois silence, (au choix). L'endroit avec ses piliers, son marbre blanc et sa volumineuse boule de cristal au centre, est une référence au Matrimandir d'Auroville.

Stage De Toussaint 2013
Un petit groupe de Françaises (professeures de hatha-yoga) est venu nous rejoindre en octobre pour un stage intensif de musique spirituelle indienne.
Dès le petit matin, éveil corporel sur la terrasse, suivi d'une première séance de chant, très concentrée et relaxante induisant une belle méditation quasi-automatique. Descendre en nous-même pendant que le soleil s'élève. Dans la matinée, la deuxième séance est axée sur le développement du souffle, de la voix, de l'écoute et de l'observation du Silence qui demeure en nous ; le moment idéal pour parler du sens et de l'origine des mantras (sanskrit) utilisés dans nos chants.
Nous abordions sur les rives védiques, en paradis inconnu, et découvrions ensemble, dans la lueur de notre apaisement, quelques joyaux du collier de la spiritualité vivante Indienne.

A la pause, nous allions parfois saluer le Gange. Dix minutes de marche sur un chemin de campagne pour se retrouver aux pieds de la déesse-fleuve, à la lisière d'une jungle montagneuse protégée. Un petit temple, les reflets de l'âme du soleil sur l'eau, et la voix de Ganga qui coule, qui roule, qui roucoule, caressant le présent parfumé de la nature, de son lit défait jusqu'au ciel.
Le programme incluait le satsang quotidien de Swamiji qui était très heureux de répondre aux questions de notre groupe, et la séance dynamique de l'après-midi, consacrée au kirtan que nous chantions le soir après la méditation au Temple.
Nous avions aussi prévus quelques entretiens particuliers avec Swami Atmananda, qui initia notre groupe aux arcanes de l'Advaita Védanta, avec son brio coutumier et en Français. Grand succès.
Enfin, nous nous sommes offert quelques belles balades, en ville à Rishikesh, (où toutes les échoppes et boutiques ont été investies), et plus loin dans la montagne, à bord de l'Ambassador de notre taxi-man favori, Shivkumar : visite de Neelkant, un temple dédié à Shiva, arrêt-méditation à la grotte de Vashista, au bord du Gange...

Om Chanting
La bibliothèque où se tiennent les satsangs est surmontée d'une salle ronde en coupole et l'endroit résonne comme une cathédrale. C'est là que, de temps à autre, nous nous réunissons pour chanter « Om », le mantra Universel. Les voix lactées se mélangent, des étoiles filent dans les notes et les accords différents, jusqu'à une apothéose et le silence méditatif final. On prends le nuage de 20h57 pour atterrir.

Transcendanse
Le premier Janvier, dans le froid humide de la nuit tombante, un bal a été donné au World Temple dont les derniers travaux se terminent. Nous avons joyeusement dansé sur la scène de marbre blanc, tandis que Swamiji, posté à l'étage supérieur, improvisait un light-show en faisant clignoter sa puissante lampe torche sur les danseurs. Beaucoup de rires !
Ce matin là, sur le tableau d'information, il était écrit : «Pour la nouvelle année, nous vous souhaitons de ne plus avoir de souhaits.»

rishikesh Rishikesh
Swami Atamananda est un disciple direct du bien-aimé Chandra Swami, et ami de longue date.
Il dirige maintenant l'ashram Ajatananda à Rishikesh, et a organisé en Décembre 2013, une rencontre inter-religieuse pour le 40ème anniversaire du Mahasamadhi de Swami Abhishiktananda (le père Henri Le Saux). Des maîtres prestigieux de toutes confessions ont répondu à l'invitation, le sujet principal de la rencontre étant "l'Unité". Nous avons passé des heures vibrantes dans la musique des paroles énoncées par ces hommes/femmes accomplis, et qui se résume ainsi : méditer, servir, aimer.

AYURVEDA

Pendant ce temps, Nathalie complétait sa formation de Thérapeute Ayurvedique auprès du docteur Sunil Joshi dans sa clinique de Nagpur, (« Panchakarma et Ayurvéda », ed. Turiya) lors d'un programme intensif de 3 semaines en « Gestion clinique des Doshas » (théorie et pratique). Elle est à présent habilitée à donner des consultations pour déterminer la constitution ayurvédique, délivrer ses conseils en diététique et style de vie pour corriger les déséquilibres et petits embarras quotidiens, en accompagnement des soins traditionnels ayurvédiques (Snehana, Swedana, Shirodhara, …).

RENCONTRES MUSICALES DANS LE SUD DE L'INDE

Arunachala mon amour
10 janvier. Petite escapade du Nord au Sud pour saluer nos amis du Tamil Nadu.
A Tiruvanamalai, Bhaya Stéph' nous accueille chez lui, dans sa maison situé en périphérie du centre-ville. Il y a une grande terrasse avec un toit de bambous et de palmes tressées (un roof-top dans le jargon local). Idéale pour le chant ! Stéphane Richard enseigne et pratique le massage Ayurvédique en Inde.
Notre ami nous entraine dans un kirtan chez un voisin et nous rencontrons le chanteur Upahar. Nous partageons la musique et c'est le coup de foudre. Upahar nous convie au kirtan suivant, les amateurs sont nombreux et les voix pleines d'entrain. Le Vishraj fait sensation et l'on nous invite à donner un concert. Pas de sono, salon de musique nature, en direct sur le tapis. L'écoute est superbe... Nous organisons aussi, sur le pouce, une journée Yoga de la Voix. Enthousiasme général, 25 personnes sont présentes sur le roof-top de Stéph', qui nous a préparé un bon tchai.

rencontres musicales

Montée à Skandashram. La grotte sur la montagne, à peine maçonnée, où Ramana Maharshi donnait des cours d'Advaita mémorables, des leçons particulières. On s'arrête en chemin pour apprécier la vue panoramique sur le grand temple et la ville en contrebas. Du haut de cette pyramide naturelle qu'est Arunachala, l'éternité nous contemple, et nos regards plongent dans le temps qui coule à ses pieds. Cela semble irréel, nous donne le vertige et nous donne des ailes. On ne s'en lasse pas. Voir Tiru et revivre, surtout ne pas mourir !

Lisez l'enseignement de Ramana Maharshi, il n'est pas trop tard pour reprendre vos études. Il n'y aura pas d'examen de conscience, ni de diplôme d'éveil (en fanfare). Rien à savoir, tout à connaitre, à reconnaitre.

Pondi-chéri
Retrouvailles intimes à l'ashram fleuri de Mère et Sri Aurobindo. Rien à dire, rien à faire, juste savourer le silence magique qui flamboie, dans les volutes parfumés des encens, sous les étoiles rieuses.
Le matin, partage en musique avec les enfants de l'Ecole du Libre Progrès (de l'ashram). Nos petits oiseaux ont six ans et parlent déjà bien le Français. Ils apprennent à toute vitesse les paroles et la mélodie de la chanson qu'adam a composé pour eux : «Le monde est ta famille».
Nouveau clin d'oeil de Saraswati, sous la forme d'une rencontre musicale avec Arnab, tabliste et pianiste Indien dans le studio équipé et insonorisé de l'ashram. Incredible India. Nous formons un duo insolite, au piano, un indien, et au vishraj, un occidental. Il en ressort une musique romantique et impressionniste teintée d'Orient, ainsi qu'une amitié naissante.

Auroville
Un passage «au vert» pour se reposer de la ville, chez nos amis de la communauté Sukhavati. Au matin, un tour à bord du vaisseau spécial, le Matrimandir (le coeur d'Auroville) qui rayonne comme un soleil sur un écrin de jardins extraordinaires. Les escaliers hélicoïdaux nous emmènent dans la chambre divine, où nous accueille le sourire de la Lumière Eternelle.
Difficile de se croire en Inde à Auroville, tant l'atmosphère est tranquille, à l'écart dans la forêt.
Encore une fois, nous rencontrons des musiciens du monde entier, et particulièrement Claire Fanning qui vit là et enseigne un vocal-yoga axé sur le bel canto. Et aussi, un groupe d'Américains musiciens et artistes intéressés par le Yoga de la Voix et fascinés par le Vishraj d'Adam. Nous sommes invités à Woodstock (!!), près de New-York.

Nous reviendrons en février 2015, pour un stage de Yoga de la voix dans la communauté de Vérité, qui nous avait déjà accueilli en 2012.

FEVRIER 2014

Nous retrouvons l'arbre enraciné dans la paix d'Aurovalley, sur lequel nous avons fait notre nid.
Pandit Barun Kumar Pal, notre maitre de musique de Delhi, nous demande de l'accompagner pour ses concerts à Rishikesh, nous avons donc suivi notre famille indienne de coeur et partagé des moments délicieux, de musique, d'enseignement, d'amitié.

music academy

MARS

C'est le printemps, la vie continue et de jolis colibris viennent siffler à la fenêtre chaque matin. Les manguiers en fleurs embaument l'air jusqu'au vertige, les oiseaux de toutes les couleurs s'époumonent dès 5h du matin. Le petit Rishi, dont les parents travaillent à l'ashram, offre des sourires innocents à tout ce qui bouge, et trottine allègrement à quatre pattes pour découvrir le monde. Un ange passe.
Vite… soyons heureux.
Ne plus se remplir de vent, mais de vivant, et comme le recommande Swami Brahmdev : adoptez la « pique-nique attitude» !

L'aventure de la Conscience continue avec tous, ici et maintenant.

Flash spécial de dernière minute : les tigres rôdent autour de l'ashram depuis hier soir...
Un chasseur de conscience m'a affirmé que l'ego était bien plus féroce que le tigre, je vous conseille donc si vous possédez un fauve, de ne pas le mettre en cage avec un ego, car ce dernier risque de dévorer le tigre.

Salutation à votre Soleil et bons baisers de Barath Mata.

2 avril 2014, Aurovalley Ashram, Rishidwar (Uttarakand)
Nathalie et Adam

PROGRAMME DES PROCHAINS STAGES YOGA DE LA VOIX
www.yogadelavoix.com

TÉMOIGNAGE RÉCENT :

« Quel effet peut vous donner un stage de yoga de la voix?
Eh bien, si vous êtes très sceptique sur le yoga, cela ne marchera pas pour vous. Mais! si vous avez un peu  réalisé que quelque chose de plus grand que vous existe, et ce «plus grand» est bien réel - alors soyez les bienvenus!

 Sept notes de la gamme classique indienne sont sept chakras, et chaque note correspond à chaque chakra. Cette explication est très primaire et bien sûr, vous pourrez  à peine remarquer quoi et où exactement seront harmonisées. La seule chose que je peux vous dire - c'est qu'en sortant de chaque classe, vous voulez chanter, danser et voler comme un oiseau et sourire à tout le monde.

Ce cours est spécialement conçu pour les personnes qui étaient comme moi convaincues depuis la petite enfance qu'ils n'ont pas l'oreille et pas la capacité de chanter, il est donc préférable de fermer votre bouche et oublier le chant! Et regardez-moi - maintenant les notes sont mes meilleures amies, j'ai tellement confiance et maintenant je peux chanter pour les gens qui me disaient ce genre de non-sens.

La capacité à nous exprimer est un grand cadeau qui vous est donné par le divin. Donc, il est très douloureux de voir des gens qui ne peuvent pas exprimer leurs sentiments, qui ne peuvent pas dire «Je t'aime» ou autre. Certainement ce stage permettra d'améliorer votre capacité à voir le monde et à chanter pour lui exprimer ce que vous avez dans votre cœur. On pense que beaucoup de nos maladies proviennent de l'incapacité de nous exprimer, de sorte que les émotions restent dans notre corps sous forme de rigidité, de tumeurs et même de cancers. Et peut-être juste un mot ou une phrase dit au bon moment pourrait vous sauver de tout ça!
  
Aller voir Adam et Natalie, ils vont vous apprendre à ouvrir votre bouche et chanter et chanter et chanter! Vous chanterez pour exprimer tout ce que vous avez à l'intérieur et cela sortira sous la forme des sons sacrés qui purifieront votre corps, âme et esprit. Débarrassez-vous de toutes vos poubelles, les chagrins, les douleurs et les tensions! Adam et Natalie vous apprendront à apprécier le silence intérieur à travers la musique et la façon d'écouter la petite voix de votre âme dans ce silence.
En fait, l'Univers est né dans le silence, le saviez-vous? »

 
Irina, Aurovalley, Novembre 2013 (traduit à partir de son témoignage en anglais)

Plus d'articles sur le Yoga de la Voix parus dans meditationfrance :
https://www.meditationfrance.com/archive/2013/0900.htm
https://www.meditationfrance.com/archive/2010/0405.htm


Suivez meditationfrance sur twitter

Suivez Meditationfrance.com sur facebook