meditationfrance

Question sur la sexualité :

Je suis mariée depuis 4 ans mais je ne ressens jamais le plaisir en pénétration. Je n'ose pas dire à mon mari que je ne sens plus son sexe; au contraire je fais semblant d'être très excitée. Je suis très amoureuse de lui pourtant et j'ai très peur de le perdre.
Que me conseillez-vous ?

Réponse de Marie-Anne Gailledrat

Myriam

La question est complexe. Et soulève de nombreuses pistes de réflexion.
La qualité de la sexualité manifeste la qualité de la Relation.

Premier point, c’est de ne jamais faire semblant. En disant les choses, une émotion peut émerger et ouvrir des portes.
Prétendre, faire semblant pour ne pas perdre l’amour, c’est le meilleur moyen de le perdre. Ceci manifeste un manque de confiance en l’autre. Ne pas être vrai pour ne pas perdre l’aimé, manifeste une dépendance affective qui est à reconnaitre et à explorer.
« Surtout ne faites jamais semblant. »

Au sujet du plaisir sexuel lui- même, avez-vous déjà connu ce plaisir ?
Si la réponse est non, quelque chose de très profond n’a pas encore été touché en vous. (Relisez le conte de la belle au bois dormant). Si la réponse est oui, cherchez plus le ou les déclencheurs dans la façon de communiquer avec votre mari.

Quelques questions à se poser :
-Respectez-vous votre rythme féminin ?
Pour ne pas perdre votre mari, vous vous mettez au service de la sexualité masculine pour ne pas perdre la relation, vous occultez votre féminité, ses rythmes et ses besoins propres. La sexualité demande une écoute et un ajustement mutuel.
-Y a t-il quelque chose qui ne vous plait pas dans votre façon de faire l’amour avec votre mari et que vous ne dites pas ?
-Y a-t-il un traumatisme sexuel que vous n’avez jamais exprimé (enfance, abus etc…)Tout abus amène une anesthésie des tissus vaginaux ultra sensibles.
-Quel conditionnement portez-vous par rapport à la sexualité ? Par exemple quels sont les messages transmis par vos parents (verbaux et non verbaux) ?
-Y a-t-il, à d’autres niveaux de votre relation, une agressivité ou une frustration non exprimée ? Les émotions non exprimées peuvent anesthésier toute sensation sexuelle…
-Existe-t-il une souffrance cachée, une inquiétude par rapport à la fertilité, l’accouchement, la contraception ?

Le vagin contient toutes les mémoires de stress de votre histoire personnelle et de la lignée féminine. Ceci demande du temps et énormément de respect pour se dénouer. Vous n’êtes pas une machine à faire l’amour au service de l’homme ! Une sexualité saine libère chez la femme une joie immense et libère son essence. Ce qui est extrêmement guérisseur en soi.
Une Sexualité saine, une communication vraie, sont intimement liées. Ce sont les clés de toute relation de couple et de l’ouverture à l’abondance de l’Amour vécu dans sa plénitude.

Marie-Anne GailledratMarie-Anne Gailledrat, consultante en développement personnel, elle anime des séminaires depuis plusieurs années. Elle aime guider ses clients à redécouvrir leur enfant intérieur et à s’enraciner dans leur vécu corporel. Ce qui inspire sa démarche : L’Amour, la tendresse, la présence, la recherche de l’intimité avec soi, avec l’autre, l’acceptation entière de son vécu corporel et émotionnel pour aller encore plus loin.

Marie-Anne Gailledrat peuvent être jointe au 06 89 36 45 01 ou marieanne.gailledrat@gmail.com

Voir le site : www.meditationfrance.com/therapie/vincent/index.htm

Page d'accueil Meditationfrance