meditationfrance, méditation, tantra, connaissance de soi

Les statistiques web aujourd'hui !

statistiques

Aujourd'hui et depuis ces dernières années, les statistiques web réelles sont de plus en plus difficiles à obtenir vu que beaucoup de gens font de la navigation cachée ou privée et n'accepte plus les "cookies" qui sont indispensables pour l'enregistrement des visites.

MF (meditationfrance) existe depuis février 2000 (+20 ans d'expérience) et grâce à notre attention technique, il a été et est toujours très bien référencé et indexé dans les moteurs de recherche, ce qui profite aussi indirectement à tous les liens externes que nous avons sur le site, car les sites qui se trouvent sur un site bien référencé gagnent en popularité et sont donc mieux trouvé sur les moteurs de recherche.
Au vu des statistiques web de notre serveur, nous enregistrons une moyenne de 89 200 visites par mois*.

Chez MF, nous ne voulons rien imposer et le site reste accessible même si vous refusez les cookies. Et sachez que si vous acceptez les cookies lors de votre visite sur notre site, c'est uniquement pour nos statistiques web. En clair, si vous ne cliquez pas sur le bouton d’acceptation de tous les cookies lors de l’accès à notre page d'accueil, ces statistiques ne sont pas comptabilisées même si elles sont bien réelles ! Les cookies ne permettent pas de vous identifier personnellement mais, d’une manière générale, d’enregistrer des informations relatives à la navigation de votre ordinateur sur notre site (pages consultées, dates et heures de consultation, temps de navigation...).

Tous les navigateurs les plus importants, Chrome, Edge, Firefox, Safari, ont maintenant tous des options pour bloquer facilement le tracking et les cookies.

Les cookies ont été inventés en 1994. Comment les cookies sont-ils utilisés dans le suivi Web ?
La portée de l'utilisation des cookies, contre les préoccupations des consommateurs en matière de confidentialité, s'est élargie assez rapidement et voici comment ils sont utilisés par la plupart des sites qui veulent utiliser vos données :
- analyse Web (en savoir plus sur les utilisateurs visitant un site Web donné)
- ciblage comportemental et personnalisation des publicités
- reciblage
- plafonnement de la fréquence
- création de profil de visiteur
- faire correspondre les profils des visiteurs
- partage de données d'audience

Selon l’étude Médiamétrie “Web Observatoire” récente, 8 français sur 10 déclareraient supprimer les cookies de navigation des 30 derniers jours. Toujours selon cette même étude, 73% des internautes ont utilisé la navigation privée au cours des 30 derniers jours.

Le réseau de MF est aujourd'hui très vaste et dynamique, nous avons ouvert des comptes sur Facebook, Twitter, Instagram et YouTube, qui sont aujourd'hui suivis par des milliers d'abonnés. Ces réseaux sociaux relaient les infos du site web qui reste l’acteur principal de la distribution d’une information et d’annonceurs/partenaires de qualité.

- Pages officielles MF sur Facebook : la page historique et la nouvelle page (Les Amis de MF) qui est la page à suivre maintenant car elle va remplacer progressivement la page historique.

- Page officielle MF sur Twitter

- Page officielle MF sur Instagram

- Chaine officielle MF sur Youtube

- Groupes et pages satellites sur Facebook liés à MF : Festival de la méditation - La vie, la méditation, l’amour et le rire… - Radio Magico - Festi'Spirit - Tantra Joy Festival

Nous soutenons nos partenaires dans tous ces réseaux, en fonction des thématiques.

Notez que malgré la diffusion réelle et souvent efficace sur ces réseaux, les posts des annonceurs que nous passons ou validons sur les réseaux sociaux ne sont pas comptabilisés dans les statistiques web réelles comme venant de Meditationfrance, c'est donc là encore difficile de suivre avec précision l'impact de ces diffusions.

Il en est de même avec la lettre de diffusion (newsletter) de MF, elle est envoyée chaque mois à environ 7000 abonnés et cela n'apparaît pas non plus dans vos stats comme venant de Meditationfrance. Les liens externes qui sont dans nos newsletters sont enregistrés dans vos statistiques web sous l'adresse URL de la messagerie du visiteur, par exemple : webmail.sfr.fr ou web-mail.laposte.net ou google-mail ou yahoo-mail ou outlook-mail, etc.

Les annonceurs ont la responsabilité de voir les clicks arrivant de MF sur les statistiques de leur site web, même s'ils sont toujours sous estimés pour les raisons données çi dessus.
Pour le nombre de visites des liens externes, MF ne comptabilise pas les sorties de son site web ni les sorties des annonces qui sont mises dans nos différents comptes des réseaux sociaux (les liens externes sont enregistrés dans vos statistiques web sous l'adress URL du réseau social.)

Nous ne pouvons en aucun cas garantir l'efficacité de telle ou telle annonce, ce sont nos visiteurs qui décident ce qui les intéresse ou non. Nous ne faisons que diffuser l'info dans tout notre réseau, comme indiqué dans nos différentes formules pub.

14 fev 2022
La CNIL a rendu une décision importante concernant Google Analytics. Elle a considéré que l’usage de la solution d’analyse par un site web représentait une violation des articles 44 et suivants du RGPD. Il est important de bien comprendre le contexte et les conséquences directes et indirectes de cette décision.
Si vous travaillez en tant que DPO ou web analyste pour l’une de ces entreprises, vous êtes déjà au courant. Dans le cas contraire, si vous utilisez Google Analytics, vous pourriez estimer que cette décision n’a pas (encore) d’impact sur votre site, puisque vous n’avez pas reçu de mise en demeure. Mais cela ne veut pas dire que votre usage est légal. Il suffirait qu’une personne physique ou morale porte plainte auprès de la CNIL et qu’elle s’en saisisse pour que vous vous retrouviez dans la même situation que les entreprises visées ces actions.
Google précise qu’une communication sera apportée « dans les semaines à venir » à ce sujet. Les professionnels du web l’attendent avec impatience…

Retour sur la page des formules publicitaires.

* moyenne calculée sur 10 années, de 2011 à 2020 inclus