meditationfrance, méditation, tantra, connaissance de soi

La fonte des neiges

par Jean Bouchart d'Orval

Jean Bouchart d'Orval


Cet article a été publié en 2004 dans le no 70 (« Soufrance et libération ») de la revue 3e Millénaire : http://www.revue3emillenaire.com/

On doit comprendre les motifs des êtres humains, leurs illusions et leurs souffrances.
Albert Einstein

À l'époque où je hantais un certain ashram de l’Himalaya, j’avais noté que, le lundi, presque tout le monde semblait plus à l’aise, détendu et disponible, même si très peu osaient l’admettre. Pourquoi ? Parce que lundi était jour de congé : il n’y avait pas de satsang ce jour-là, pas de programme.

Hormis quelques psychopathes notoires, la plupart des gens vivaient alors leur liberté plutôt que de penser à la libération et d’en discourir de manière interminable. Quelques amis et moi avions plusieurs fois noté la tension très palpable à l'intérieur d'un rayon de quelques kilomètres de l’ashram. Le médecin de la clinique locale avait même confié à l'un d’entre nous que, à son grand étonnement, nous souffrions presque tous de stress, un diagnostic pour le moins inquiétant pour un lieu de méditation…

Impossible de continuer à faire semblant de ne pas voir l’hippopotame assis dans le salon ! De plus en plus, les écailles me tombaient des yeux et je ressentais fortement la misère colossale refoulée derrière l’obséquiosité des disciples et les flagorneries de leur idole à barbe blanche. Notre fébrile agitation était certes savamment entretenue par celui qui, en avant, posait au libérateur, mais c’était nous, avec nos misérables demandes, qui lui donnions ce pouvoir.

Celui dont le discernement s’est développé sait que tout cela est souffrance.
Patanjali Yoga Darshana II-15

Le ridicule de ma démarche était devenu beaucoup trop évident. À peu près à la même époque, j’ai eu la chance de commencer à côtoyer deux êtres particulièrement respectueux de la vie et sans programme de libération future : ces amis exprimaient clairement, par leur présence et leur parole, ce que je pressentais. Aucune cour autour d’eux, aucune mise en scène, aucune vanité, aucun cirque. Quelle joie ! Qu’est-ce donc qui libère l’homme ? La souffrance ? Elle n’a jamais libéré personne ; la souffrance fait souffrir. La religion ? Un sage ? Un programme, une technique, la méditation, la prière, la motivation, la patience ? Soyons un peu réalistes : rien de tout cela n’a jamais libéré l’homme, sinon ça se saurait et ça se serait répandu sur terre, depuis le temps que tout le monde est pris par ces sempiternels fantasmes. La vérité est que rien ne libère l’homme. Ce qui n’est pas libre ne pourra jamais le devenir ; la liberté, elle, ne peut jamais devenir quoi que ce soit d’autre qu’elle-même. Dans un regard désencombré, il n’y a pas de place pour la moindre démarche de libération. Vouloir devenir libre c’est encore vouloir. Or, vouloir c’est toujours vouloir autre chose que le réel. N’est-ce pas là l’essence même de la souffrance ? Qu’est-ce que souffrir sinon entretenir une distance entre le réel et un imaginaire ?

Plus grande est cette distance et plus énorme est la souffrance ressentie. Les stratégies interventionnistes exigent d’exciser certains éléments de sa vie afin de trouver la tranquillité et la liberté. Elles nous enjoignent de changer nos habitudes, notre manière de penser, notre alimentation, notre sexualité, de nous purifier, de nous améliorer, de mériter le prix à venir.

Elles reposent toujours sur le leurre d’une transformation personnelle délibérée. Comment être libre alors qu’il n’y a personne ? Que voulons-nous dire au juste par « je » ? Soyons très attentifs ici. Ce que nous entendons par « je » n’est qu’un amoncellement de caractéristiques, d’impressions mentales, de désirs, de peurs et de concepts, tout ce que nous sommes convenus de nommer la personnalité.

Nous dépensons chaque jour une énergie monstrueuse pour faire semblant de croire à la façade virtuelle derrière laquelle s’agite un magma d’éléments mémorisés.

Est-ce que cela peut devenir libre ?

Les habiles politiciens à la tête des ermitages modernes, ces hauts lieux de l’âge des ténèbres actuel, savent discourir de la grâce et appuyer leurs arguments avec d’habiles citations et de jolies anecdotes, mais c’est chaque fois pour mieux récupérer leur public hébété et l’enfermer davantage dans l’infantilisme d’une progression spirituelle personnelle.

Regardez bien les adhérents, interrogez-les, observez leur vie : vous reconnaîtrez l’arbre à ses fruits. Si vous avez la capacité de vous épargner cette colossale perte de temps et d’énergie, c’est un grand bonheur : remerciez-en le ciel.

Mais si vous sentez qu’il vous faut suivre l’enseignement de quelqu’un (ou, dans les cas aigus, propager cet enseignement), adopter une manière de vivre particulière, une idéologie, si vous êtes convaincu qu’il vous faut vous libérer, alors vous devez le faire… et en remercier aussi le ciel. C’est votre chemin à vous pour finalement comprendre qu’il n'y a pas de chemin. Sur ce plan, on peut alors dire exactement le contraire de ce que nous disions plus haut : il n’y a jamais de perte de temps ou d’énergie. Tôt ou tard vous verrez que vous n’avez jamais eu le choix de quoi que ce soit dans ce que vous appelez votre vie. Ce qui est arrivé n’aurait pas pu arriver autrement et de toute façon il n’y a jamais eu personne pour choisir. C’est comme en physique, où on ne considère plus vraiment qu’il existe des particules : il n'y a que des processus. La simplicité est possible : vivre sans prétention, sans arrogance et sans but. Au lieu de s’exténuer à vouloir corriger son corps, son mental et sa vie, on demeure simplement admiratif de la vie telle qu’elle est, tout à fait recueilli. On reste dans l’étonnement silencieux plutôt que de le piétiner avec des réponses et des tâches à accomplir.

Jean Bouchart d'Orval

Dès que s'apaise l'agitation de celui qui, rendu impuissant par l'impureté qui lui est propre, aspire à des tâches, alors l'état suprême se révèle.
Spandakarika (de Vasugupta, IXe siècle)

Le changement profond dans la vie d'un être humain est la conséquence de la tranquillité et non l’inverse. Quand la tranquillité descend sur nous comme la foudre, elle brûle sur le champ presque toutes les impressions mentales qui perpétuaient jusque-là l’illusion d'un quelconque soi-même. L’expression de cette paix va par la suite se concrétiser et s’articuler selon nos caractéristiques corporelles, mentales et intellectuelles. Quand la lumière pénètre le cerveau de manière plus discrète, bien qu’il s’agisse de la même lumière, les impressions mentales demeurent latentes et resurgissent à la moindre occasion. C’est graduellement qu’elles s’estompent, quand on les confronte à la réalité. Cela donne l’impression d’un cheminement vers la lumière, mais ce qui est progressif c’est la fonte des résidus mentaux laissés par toutes nos fabrications antérieures. C’est ici que la pratique d’un art ou d'une technique trouve naturellement tout son sens.

Mais soyons clairs : ce n’est pas la fonte des neiges qui amène l’éclat du soleil printanier !

La tranquillité, ou la joie, est sans cause, impensable, inatteignable, sans chemin, sans maître, sans autorité. Dans cette paix on ne souhaite pas de changement, on ne souhaite même pas la tranquillité ; on ne souhaite que ce qui est là. Sinon, quel genre de tranquillité est-ce là ?

Une malhonnêteté courante nous porte à faire semblant de croire que si nous ne nous prenons plus pour de misérables individus en train d’opérer des choix et de décider de notre vie, il ne va plus rien se passer. C’est là une vieille tactique éculée pour continuer de prétendre à un soi-même. La vie est pur dynamisme : il n'y a rien de statique, sauf dans nos images. La joie est le parfum même de l'existence et il n'y a rien à faire pour y arriver. Désirer des choses pour soi, vouloir se changer, s’améliorer, se libérer, devenir réalisé, tout cela n’est que peur et refus de ce qui est là. Un être qui vit la liberté intrinsèque et qui ne se prend pour personne ne peut que pointer cela en vous. Mais si on tient à vous libérer, si chaque jour on met lourdement l’accent sur un but et un chemin, alors vous pouvez justement passer votre chemin et vous n’y perdrez rien. Pendant tout le temps où un petit tourbillon dans votre cerveau se prend pour quelqu’un qui doit se libérer — ou pire encore pour quelqu’un de libéré — en réalité vous ne faites qu’assister à cette agitation.

Le désir de libération — ou de quoi que ce soit, c’est pareil — ne fait que brouiller la surface d’un lac profondément et à jamais tranquille. Les approches interventionnistes tentent de régler un problème inexistant. Les faux gurus se sentent très menacés par cette vérité et ils défendent leur gagne-pain en argumentant que l’être humain ne sait pas cela et que, pour le savoir, il doit suivre le chemin dont ils détiennent le brevet. Eh ! bien, non ! Vous avez besoin de suivre une démarche uniquement si vous le croyez : dans ce cas-là c’est vrai, mais c’est vous qui le construisez. Bien sûr, cela remet profondément en question tous ces enclos modernes où on va se parquer pendant des années pour méditer, se purifier et devenir réalisé. La liberté commence par la liberté, non par l’esclavage. Comment vivez-vous quand vous ne suivez aucune démarche, quand vous ne choisissez aucun point de vue, quand vous n’adhérez à aucune doctrine, quand vous n’adoptez aucune attitude pour faire face à ce qui est là dans votre vie ? Comment vous sentez-vous quand vous ne portez plus rien ?

La souffrance est toujours un symptôme. Aucune chose ni aucun événement ne sont en eux-mêmes porteurs de souffrance. C’est uniquement quand on se localise, quand on se met en situation par rapport à ce qui est perçu, que la misère apparaît. Et alors quelle misère ce peut être ! Il n’y a de réel que le pur regard et ce regard est impersonnel, vivant, dynamique, profondément tranquille et joyeux. Nous pouvons passer notre vie à prétendre être quelqu’un de malheureux, quelqu’un d’heureux, quelqu’un de pris, quelqu’un qui chemine, quelqu’un de libre, mais tôt ou tard, dans un moment de distraction, la beauté nous rattrape. Alors, qu’allons-nous encore construire?

C’est quand le monde cesse d’être la scène de nos espoirs et de nos souhaits personnels, quand nous le contemplons en être libre qui admire, interroge et observe, c’est à ce moment-là que nous pénétrons dans le royaume de l’Art et de la Science.
Albert Einstein

Site web de l’auteur : Jean Bouchart d'Orval
http://www.jeanbouchartdorval.com/


Annonceurs et partenaires
Angela MayChants & musiques de l'âme avec Angela May
Originaire de Madagascar, Angela May, chanteuse en conscience, nous invite avec sa voix singulière, à toucher la profondeur de notre Etre, à nous relier au Sacré. Chants sacrés malgaches et du Monde, mantras méditatifs, chants spontanés...les chants qu'elle reçoit en inspiration ou qu'elle emprunte aux traditions anciennes nous portent au cœur de nous même, nous éveillent à la paix intérieure, à la joie.
Elle propose régulièrement concerts, ateliers chants, week-end d'expression de Soi & Art-thérapie, en France et à l'étranger.
Site web : www.blessingmusic.net
Vidéo

méditation AcemLa méditation Acem
a été développée en Norvège il y a 50 ans. Basée sur la méditation védique (Inde), elle intègre les apports de la psychologie occidentale et des neurosciences pour répondre aux besoins de la société moderne.
Huit heures de cours et d’exercice vous donneront les clés pour tirer les bénéfices d’une pratique fondée sur une attitude mentale libre et non-directive. Vous y poserez les bases d’une méditation quotidienne.
Plus d'informations sur le site fr.acem.com ou par email à remy.roche75@gmail.com

Dominique VincentTANTRA - VIVRE EN PLEINE CONSCIENCE
AU COEUR DE L'ETRE
Joie, liberté, amour, sexualité sacrée, respect et estime de soi. Risquer ses désirs, oser la rencontre et la vie à deux, plénitude de la présence à soi, aux autres, à l’univers...
Deux animateurs expérimentés reconnus tant en France qu’en Inde. Connaissance du Tantra Traditionnel et longue expérience de la psychothérapie. Rencontre avec l’enfant intérieur, Intensif « Qui suis-je ? », formation au leadership humaniste, groupes hommes, groupes femmes.
Dominique Vincent auteur et thérapeute, Marie-Anne Gailledrat, thérapeute
Tel: 06 89 36 45 01, dominique.vincent@yahoo.fr

Mama Éditions Mama Éditions
Fondé par Tigrane Hadengue et Michka Seeliger-Chatelain en 2000, Mama Éditions publie des livres d'exception qui réunissent des auteurs renommés, de langue française ou étrangère.
La maison propose une cinquantaine de titres, sur des thèmes tels que le chamanisme, la naissance, le jardinage, la santé et la spiritualité, toujours avec un regard neuf et singulier.

Fidèle à sa vocation, Mama Éditions continue de publier des livres qui font du bien et qui décryptent l’ouverture des consciences allant de pair avec les rapides mutations de notre société.
www.mamaeditions.com

nature et chamanismeFSS - APPRENDRE LES TECHNIQUES DU CHAMANISME Ulla Straessle, Laurent Huguelit, Omar Osman et Alexandra Viverge enseignent les techniques centrales du chamanisme dans le cadre de la FSS – The Foundation for Shamanic Studies, en France, en Belgique et en Suisse. La FSS est un organisme mondialement reconnu pour son sérieux et la qualité de son enseignement.
Le programme des cours est disponible sur :
www.chamanisme-fss.org

Centre QeeA Paris, Boulogne, Levallois et Aix-en-Provence : Qee, Yoga, Pilates et pratiques douces
Cours hebdomadaires de Méditation adultes - Programmes MBSR Mindfulness - Ateliers et Programme Mindfuleating - Ateliers et programme pleine conscience pour enfants. Cours de Yoga 7j/7 (Iyengar, Vinyasa, Hatha Yoga, Yin Yoga, Yoga prénatal…) - Qi Gong et Pilates

Qee Paris (2ème, 9ème, 17ème) 01.40.16.08.00 - contact@qee.fr
Qee Boulogne-Billancourt: 01.84.19.49.49 - Boulogne@qee.fr
Qee Levallois 09 82 39 19 38 - levallois@qee.fr
Qee Aix-en-Provence : 09 52 54 80 49 - aix@qee.fr
www.qee.fr - Facebook
contact@qee.fr

Diane Sandesh CadoretDiane Sandesh Cadoret, Astrologue
Ma façon de faire de l’astrologie est spirituelle parce qu’elle vous rappelle que VOUS ÊTES UNE ÂME, QUI A PRIS UN CORPS.
En prenant ce corps, en naissant à tel moment et en un tel endroit, vous avez aussi choisi (et accepté?) un bagage énergétique pour vous aider à relever certains défis.
Qui suis-je? Où vais-je? Et comment mieux y arriver? VOTRE CARTE DU CIEL répond à ce genre de questions et bien d’autres. Votre carte du ciel vous met sur le chemin de vous connaître pour DÉVELOPPER VOTRE POTENTIEL.

BhagvatiTANTRA - Voie d'éveil, d'amour et de vitalité
Corps, esprit, coeur, sexualité : l'union consciente avec l'énergie et le sacré.
avec Bhagvati Granier ATELIERS (Paris 11e)
Dimanche Tantra 11h-19h
Danse Tantrique Samedi 11h-13h
Méditation Lundi 18h-19h
WEEK-END (résidentiels)
Initiation - Massage Tantrique - Tantrikas Expérimentés
Renseignements : Bhagvati 01 42 74 01 25
www.bhagvati-tantra.com

eric marchalChamanisme Spirituel et Incarné avec les-Forges-de-Sylva
Pour un épanouissement de l'être dans toutes ses dimensions ; sa vraie nature.

Eric Sunfox Marchal : Initié depuis plus de 20 ans par des chamanes de nombreuses traditions, vous propose un chamanisme sans folklore autour de Sacres collectifs, de Rites de Passage, de la Transe, du Feu, des Huttes de Sudation, du Compagnonnage Chamanique, des soins, du spontané et de la qualité de présence.
www.les-forges-de-sylva.info

Centre de Méditation Dechen Chöling.Centre de Méditation Dechen Chöling.
Besoin d'une pause régénératrice?

Ressourcez-vous au cœur de la nature bienfaisante du limousin dans un cadre paisible et épanouissant.
- Retraites Méditation Intensive
- Retraites Méditation & Activité: Yoga - Photographie - Arts Contemplatifs...
Ouvert aux pratiquants de tout niveau, tout âge et tout horizon.
Consultez notre calendrier sur www.dechencholing.org


Michel PépéMichel Pépé
Artiste-Compositeur français d'origine italienne, Michel Pépé né en 1962 à Paris, est considéré en France et dans de nombreux pays comme l'un des plus talentueux compositeurs de musiques de Relaxation et de Bien-être.
Ses musiques sont utilisées par différents thérapeutes, notamment dans les domaines de la Relaxation, Yoga, Tai chi, Qi gong, Massages, Sophrologie... et servent également de support à de nombreuses émissions télévisées ayant pour sujet l'écologie, la nature, l'exploration, la vie animale, etc.

Voir sa DISCOGRAPHIE - Ecoute internet


emma grilletThérapie énergétique, tantrique et transpersonnel
Approche spirituelle et tantrique. Séances individuelles et séances intensives, Stages, Ateliers, Cours, Conférences, cercles de femmes dans le Jura.
Emma GRILLET, pratique depuis 15 ans le développement personnel et spirituel. Eveilleuse de conscience, elle travaille sur la libération émotionnelle, cellulaire, corporelle, psychique et énergétique, tantrika de base, elle amène à la renaissance des sens, à la célébration du corps et de la chair en lien au plus Sacré.
OUTILS : Respiration consciente (rebirth) pèlerinage de l'âme, toucher conscient, intuition, méditation, canalisation.
www.emma-grillet.fr - 0673860369

Marie Jésus SANDOVAL-AMRITATANTRA ET CHAMANISME. L'UNION SACREE
Séminaire et ateliers avec Marie Jésus SANDOVAL-AMRITA
Chamane et enseignante Tantra certifiée par Margot Anand.
Masso-Sexo-thérapeute et praticienne en Ayurvéda, elle propose divers séminaires
guidés par une approche psycho-corporelle.
Véritable direction intérieure vers un chemin d'Eveil des Consciences et d'Harmonisation de nos natures profondes.
CONTACT: www.esprittantra.org et www.femininsacre.org
sandovalamrita@gmail.com - TEL. 06 15 24 45 82 - 00 41 21 535 15 23

Editions paume de saint-germainÉditions Paume de Saint-Germain
Enseignements universels pour l'évolution de la Conscience moderne
Lauréates de prix littéraires, les Éditions Paume de Saint-Germain traitent, de façon moderne et innovatrice, de sagesse universelle, de lithothérapie, de bien-être et de transformation intérieure à travers des œuvres se révélant des sources d'inspiration et de réflexion.
Thèmes : bouddhisme, lithothérapie, méditation, paroles de sagesse, photographie transformative, spiritualité, yoga…
www.palmpublications.com


Retour sur la page d'accueil de meditationfrance

Articles des mois précédents

Haut de la page