meditationfrance, méditation, tantra, connaissance de soi
Les archives de Meditationfrance

Actualités méditation

1- Les députés vont se mettre à la méditation
2- Des séances de méditation pour la première fois remboursées

1 - Les députés vont se mettre à la méditation

assemblée nationale

Les députés en session à l'Assemblée Nationale

À partir de janvier 2019, les députés pourront suivre des séances de méditation pendant huit semaines, à raison de deux heures hebdomadaires. Une manière de lutter contre le stress.

Par Amandine Begot et Marie Sasin RTL

C'est peut-être une résolution pour 2019. Les députés et leurs collaborateurs vont se mettre à la méditation en janvier prochain. Pendant huit semaines, tous les parlementaires qui le souhaitent vont pouvoir profiter de séances de deux heures de méditation par semaine.

La pratique est inédite en France, pour les politiques en tout cas, explique le journal L'Opinion, mais très répandue outre-Manche au Parlement britannique. L'objectif est de lutter contre le stress, la fatigue, développer aussi sa capacité à se concentrer face à un rythme effréné.

Un tel rythme est dû notamment aux séances à l'Assemblée nationale qui s'étirent jusqu'au petit matin. Lundi 12 octobre, les députés ont voté à presque trois heures du matin le projet de finances rectificatives. Même chose pour l'examen de la deuxième partie du budget 2019 le lendemain : la séance a été levée à 6h10.

Les députés devront régler eux-mêmes leurs séances et pour les collaborateurs le programme est pris en charge par leur crédit de formation, précise le journal.

2 - Des séances de méditation pour la première fois remboursées

Par CNEWS

La pratique de la méditation permet de combattre «la dépression, l’anxiété et la douleur chronique», selon la mutuelle.

C’est inédit en France. Si nombre de mutuelles remboursent aujourd’hui certaines médecines douces, comme l’ostéopathie, l’acupuncture ou la sophrologie, aucune n’avait encore franchi le pas pour la méditation.

C’est désormais chose faite. Convaincue des bienfaits de la discipline, Alan, une assurance santé 100% digitale, a décidé de s’associer à l’application de méditation Petit BamBou, qui revendique 2 millions d’inscrits et 4.000 téléchargements par jour.

L’objectif ? Aider ses ­assurés à anticiper davantage les risques et à vivre mieux, grâce à des séances de méditation guidées, portant notamment sur le stress ou l’alimentation.

méditation

UN ANTIDOTE CONTRE LA DÉPRESSION

Plusieurs études ont en effet démontré que la pratique régulière de la méditation permet de combattre efficacement «la dépression, l’anxiété et la douleur chronique», selon la mutuelle.

Concrètement, tous les assurés Alan – environ 20.000 particuliers et 1.800 entreprises – se verront rembourser 25 euros pour un abonnement à long terme souscrit avant le 30 avril prochain. Soit environ 60% d’un forfait de six mois à 42 euros, et 42% d’un forfait d’un an à 59,88 euros.

Un partenariat présenté comme gagnant-gagnant par les deux parties. Et qui pourrait n’être qu’une «première étape», selon Jean-Charles Samuelian, le cofondateur d’Alan : «Nous allons continuer à investir sur ce modèle, en l’ouvrant à d’autres ­disciplines de médecine douce.»