meditationfrance
 


Avons-nous un futur ?

Selon toute probabilité il n'y aura aucun futur en ce qui concerne la vie sur terre. Nous sommes de plus en plus sur une voie sans issue. Il est triste de réaliser ce fait, mais il est bon de l'identifier, parce qu'il y a alors la possibilité de prendre un tournant différent. Telles que les choses se passent aujourd'hui, la conclusion logique est un suicide global.

Et le facteur le plus alarmant est que le monde intellectuel, les scientifiques du monde entier, les philosophes, ignorent tous ces faits.

Ce devrait être une détermination en chaque être intelligent : nous ne laisserons a aucune institution le droit de détruire cette planète. Sauver l'homme, c'est sauver la plus grande création de l'univers. Il a fallu quatre millions d'annes à la Terre pour créer l'homme. C'est si précieux. Et le futur a beaucoup plus de valeur encore.

Si quelque chose doit être fait pour l'avenir, c'est maintenant ; sinon la plus grande évolution de la conscience dans l'univers disparaîtra. Ce sera non seulement une perte sur la Terre mais pour l'univers entier.

Au cours de ces millions d'années nous avons pu créer une certaine possibilité de conscience, mais nous n'avons plus le temps d'attendre que la nature continue à se développer selon sa propre lenteur. La nature a l'éternité disponible pour elle ; nous pas. Nous avons seulement douze années dans nos mains, jusqu'à la fin du vingtième siècle.
Par exemple, le rapport récent des Nations Unies de la Commission mondiale sur l'environnement et le développement, "Notre Futur Commun, réclame un développement soutenable "pour sauver la planète, et a défini ceci comme "satisfaire les besoins de base du présent sans consommer les ressources du futur."

Le rapport précise également que, si quelque chose doit être fait, il doit être fait maintenant ; autrement, nous n'avons aucun futur.
La conclusion est vraie, mais le rapport est habile. Il est habile dans le sens qu'il ne parle pas de qui a créé les problèmes actuels.

Si nous avons à résoudre les problèmes du futur et à les régler, alors nous devons rechercher leurs racines dans le passé. C'est notre passé entier, dans toutes ses dimensions, qui a provoqué cette situation dangereuse. Mais personne n'en parle, car aucune génération précédente ne s'est jamais préoccupée du futur. Pendant des milliers d'années l'homme a vécu de la manière qu'il a voulue, et il a simplement forcé la prochaine génération à vivre de la même manière. Cela n'est plus possible.

Nous devons faire un saut quantique et enseigner à la nouvelle génération à ne plus vivre comme nous avons vécu. Alors seulement le futur pourra être changé.

Osho


Haut de la page

retour