meditationfrance, méditation, tantra, connaissance de soi
Les dossiers d'actualité de Meditationfrance

La guerre, une réalité quotidienne.

guerre

Soudainement la guerre est en première ligne dans les nouvelles. C'est une chose que personne n'aimerait ne plus voir .... et pourtant, même si elles ne sont plus dans les nouvelles toutes fraiches, il y a toujours des guerres en cours dans notre monde... des guerres en Syrie, Afghanistan, Iraq, Pakistan, Soudan, Somalie, Yemen, Nigeria, Ukraine...
Les guerres ou conflits qui ont fait plus de 1 000 morts incluent la guerre civile yéménite, la guerre civile somalienne, le conflit Kurdo-Turc, les conflits au Nigeria, la guerre au Darfour, l'insurrection de Boko Haram, la crise libyenne, l'insurrection du Sinaï, et la guerre civile sud-soudanaise.
Les conflits les plus importants en termes de victimes se déroulent en Afghanistan, en République démocratique du Congo, en Israël et dans la bande de Gaza, en Irak, en Libye, au Nigéria, au Pakistan, au Soudan du Sud, en Syrie et en Ukraine.

Alors est-il possible d'arrêter les guerres ?

Un jour, une personne a demandé à George Gurdjieff : « Comment peut-on arrêter les guerres ? »
"Les guerres ne peuvent être stoppées. Les guerres sont la conséquence de l'état d'esclavage intérieur dans lequel l'homme vit. En réalité, l'Homme ne doit pas être blâmé pour cela. Les guerres sont dues à des forces cosmiques, à des forces planétaires qui le dominent.
Mais le problème c'est que l'Homme n'a aucun pouvoir de résistance face à ces influences et il ne peut pas y en avoir car les hommes et les femmes ne sont que des esclaves.
S'ils étaient capables de résister à ces forces destructrices, ils pourraient arrêter de se tuer les uns les autres mais ce n'est pas le cas, la preuve c'est que le nombre de guerre ne diminue pas !
Au contraire, le nombre de guerres augmente et elles ne peuvent être arrêtées par des moyens ordinaires. Toutes ces théories sur une paix universelle et toutes ces conférences sur la paix dans telle ou telle région ne sont que de la paresse et de l'hypocrisie.
En réalité, les hommes ne veulent pas y penser, ils ne veulent pas travailler sur eux-mêmes ou se remettre en cause mais ils cherchent plutôt à trouver comment faire pour que les autres fassent ce qu'ils veulent.
L'homme est fondamentalement ignorant, ignorant d'abord de qui il est réellement et ceci est la cause de toutes ces guerres."
Georges Ivanovitch GURDJIEFF

Osho a dit en 1983* :

"L'homme vit aujourd'hui son moment le plus critique et c'est une crise aux dimensions immenses. Soit il mourra, soit un nouvel homme renaîtra… Ce sera une mort et une résurrection. À moins que la conscience humaine ne change totalement, l'homme ne peut pas survivre. Tel qu'il est en ce moment, il est déjà dépassé.

Pendant cette période, il y aura toutes sortes de destructions sur la Terre, y compris des catastrophes naturelles et des tentatives d'auto-suicide fabriquées par l'homme. En d'autres termes, il y aura des inondations qui n'ont jamais été connues depuis l'époque de Noé, ainsi que des tremblements de terre, des éruptions volcaniques et tout ce qui est possible grâce à la nature. La Terre ne peut plus tolérer ce type d'humanité. Il y aura des guerres qui se termineront par des explosions nucléaires, donc aucune arche de Noé ordinaire ne sauvera l'humanité.

L'Holocauste ne va pas se limiter à certains endroits, il va être mondial donc aucune voie de secours ne sera possible. Vous ne pouvez vous échapper qu'à l'intérieur de vous-même et c'est ce que j'enseigne. Je n'enseigne pas la vénération de Dieu ou tout autre rituel, mais seulement une méthode scientifique pour atteindre le centre de votre être."
Osho

* Ces paroles d'Osho sont citées dans le livre "A spiritual rebel's manifesto" de John Hogue.
Selon nos recherches, une partie de ce texte a été originellement publiée par le RAJNEESH TIMES le 2 Septembre 1983, c'était une période "Silent Period" où Osho ne faisait plus de discours publics.
Osho y explique les crises à venir (il semblerait donc que ce soit un message qui a été rapporté).
Silent Period - Chapter 4. 1983 in Lao Tzu House, Rajneeshpuram, Oregon, USA