meditationfrance


L’amour : un état d’être

amour

Le mot amour peut avoir deux significations très différentes même complètement opposées. La première est l’amour en tant que relation amoureuse. La seconde est l’amour au sens d’un état d’être. Dès l’instant où l’amour devient une relation, c’est une forme d’ emprisonnement car il naît alors des attentes, des demandes, des frustrations et un effort de dominer de part et d’autre. Cela devient une bataille pour le pouvoir.

L’amour/relation n’est pas ce qui est important. L’amour en tant que votre état d’être est autre chose. Vous êtes amour. L’amour se dégage de votre être. Vous ne créez pas pour autant une relation à partir de cet amour. Votre amour ressemble plus au parfum d’une fleur. Le parfum de la fleur ne vous demande rien en échange. Il est là simplement, il se partage. Il ne vous demande pas de faire certaines choses ou de vous comporter d’une certaine manière. La fleur partage son parfum sans aucune attente de récompense. Le partage en tant que tel est la récompense.

Quand l’amour devient votre fragrance au quotidien, il a alors une immense beauté. Il est bien au dessus de votre soit disant humanité. Votre amour a quelque chose de divin.

Quand l’amour est un état, vous ne pouvez rien faire pour le changer. Votre amour rayonne mais il n’emprisonne personne et il ne vous laisse pas non plus vous faire emprisonner par quelqu’un d’autre.

Par contre pour la relation amoureuse, c’est différent. Toute relation, quelle soit réelle ou imaginaire est une forme subtile d’esclavage psychologique. Soit vous rendez esclave l’autre, soit c’est vous qui devenez un esclave.

Un autre point à noter est que vous ne pouvez rendre esclave quelqu’un sans vous-même devenir une sorte d’esclave. L’esclavage est une épée à double tranchant. L’un est peut-être plus fort, l’autre plus faible mais dans chaque relation, vous êtes toujours le prisonnier et l’autre est le gardien de prison. C’est une des causes fondamentales expliquant pourquoi l’humanité vit dans une telle tristesse, un tel mal-être.

Et dans la relation, la haine est bien plus forte que votre amour. Votre haine est profonde, elle vient de l’héritage animal. Votre amour n’est qu’un potentiel pour le futur. Ce n’est pas une actualité, c’est seulement une graine. Mais par contre votre haine, elle est bien développée. La haine animale est là depuis des milliers d’année. Vous avez changé souvent changé de formes dans le passé et elle a eu le temps de bien se développer, de bien grandir. C’est seulement dans l’homme que le changement a commencé à se faire.

Laissez votre amour être avant tout un état de votre être. Vous ne tombez pas alors amoureux, vous êtes juste amour. C’est simplement votre nature. Même seul, vous êtes entouré par une énergie d’amour. Deux personnes peuvent être bien sûr très aimantes l'une envers l'autre. Plus elles sont aimantes, plus la possibilité d'une quelconque relation diminue. Plus elles sont aimantes, plus il y a de liberté entre elles. Plus elles sont aimantes, moins il y a de risques qu'il y ait des demandes, de la domination, des attentes. Et naturellement, il ne peut y avoir de frustration.

Je m'oppose aux relations de toutes sortes. L'amour est si précieux qu'on devrait le protéger contre toute forme de pollution, de contamination, d'intoxication. Les relations empoisonnent l'amour. Je veux que le monde soit constitué d'individus. J'ai même du mal à entendre prononcer le mot "couple" : la plupart du temps, vous avez détruit deux individus et le couple n'a rien d'admirable.

Que le monde soit formé uniquement d'individus ! Chaque fois que l'amour fleurit spontanément, chantez-le, dansez-le, vivez-le; ne vous en servez pas comme d'une chaîne. N'essayez pas de tenir quelqu'un en esclavage et ne permettez à personne de vous asservir. Un monde constitué uniquement d'individus libres sera véritablement un monde libre.

Osho, extrait de : The Hidden Splendor
Pour en savoir plus sur Osho


Haut de la page

retour