meditationfrance


LE TAO DE LA SIMPLICITÉ

Par François Pelletier

« Vivez selon ces principes:
Recherchez la simplicité,
Comprenez l'essentiel en toute chose,
Surmontez votre égoïsme
et vos désirs sans fin.
»
Tao Te Ching 19

Depuis de nombreuses années, je m'intéresse à la pensée orientale. Mes lectures m'ont mené à lire plusieurs textes couvrant les grands courants de pensée qui existent dans tout l'orient. Après toutes ces lectures, un des textes qui m'a le plus influencé, et que j'ai lu et relu mainte et mainte fois est le TAO TE CHING, qui est à la base de la pensée taoïste.
Je ne ferai pas ici d'exposé sur la pensée taoïste - de nombreuses ressources existent sur le sujet - mais j'aimerais vous faire part de quelques extraits commentés du TAO TE CHING qui parlent explicitement de simplicité volontaire. Vous serez à même de constater que l'idée de rechercher la simplicité dans notre vie est vieille comme le monde...
Ces exemples sont tirés d'un livre que j'ai lu récemment: « The Tao of Inner Peace » par Diane Dreher. Je me contenterai de paraphraser le texte lorsque nécessaire et de commenter les extraits.

Rechercher la Simplicité

La simplicité clarifie notre vision, nous libère de fausses valeurs, nous ouvre à une plus grande beauté dans nos vies. En Chine, la beauté et l'esthétique sont associés à la simplicité depuis des millénaires. L'art de la peinture chinoise, par exemple, mise sur quelques coups de pinceau executés en un seul trait, en parfaite unité avec le papier, l'encre, l'univers. Le fond est presque toujours du papier de riz blanc, qui fait partie intégrante de l'oeuvre finale (contrairement à la peinture occidentale qui implique de recouvrir complètement le canevas de peinture). Il y a beaucoup d'espace, de vide entre les éléments du dessin.
Cette marge dans le dessin, les Chinois la transpose à toute leur vie. Une vie simple, en pleine ouverture face à ce qui est là, devant nous, est perçue comme la condition d'une vie heureuse. Le modèle par exellence de cette perfection, de cette pureté et de cette simplicité, les asiatiques le retrouve dans la nature.

Vivre simplement dans un monde de fou

Les Chinois eux aussi ne peuvent que constater que nous vivons dans une société du jetable, une société où tout bouge, ou l'obsolescence est planifiée par la grande entreprise, où le « fast-food » est presque la norme, où la mode s'infiltre partout, et nous dicte ce que nous devons consommer. Rechercher la simplicité dans un tel monde de fou est chose ardue, on en convient facilement. Mais malgré ce constat, ralentir le rythme de nos vies et devenir de plus en plus conscient de l'impact de nos actions engendre à long terme une plus grande paix intérieure et collective.

Rechercher des solutions simples

En devenant de plus en plus conscient de l'impact de nos actions sur notre entourage, notre planète et l'univers, nous constatons très vite que même les petites actions quotidiennes sont très importantes. Un exemple classique est le verre à café en styrofoam que nombre d'entre nous utilisons quotidiennement chaque matin. En se servant d'un tel verre à chaque jour, nous somme personnellement responsable d'une pile de plus de 260 verres de styrofoam non- biodégradables par année qui se retrouvent dans l'environnement. En utilisant une tasse que vous amènerez de la maison, vous contribuerez à conserver l'environnement propre, tout en influençant potentiellement vos collègues à faire de même.

La surcharge sensorielle

« Les cinq couleurs peuvent rendre aveugle,
Les cinq sons peuvent rendre sourd,
Les cinq saveurs épuisent nos appétits,
Poursuivre nos désirs peut nous rendre fous.
Ainsi, la personne qui suit le Tao,
Recherche la sagesse intérieure,
Abandonne l'excès,
Vis la vérité.
»
Tao Te Ching 12

La vie moderne nous assaille de toute part avec ses bruits, ses couleurs, ses odeurs, et toutes ces tentations. Il est facile de s'y perdre. Ainsi que l'affirme Lao Tzu (l'auteur du Tao Te Ching), « Poursuivre nos désirs peut nous rendre fous ». Plusieurs d'entre nous font plusieurs choses à la fois: manger en lisant ou en la télé, faire du lèche-vitrine, conduire en écoutant la radio, etc... Toutes ces distractions nous détournent parfois de nous-même, de notre sagesse intérieure et personnelle. Le Tao Te Ching recommande de rechercher des périodes régulières de silence, de ne faire qu'une chose à la fois (ce qui est toujours plus facile et efficace dans mon expérience), de se connecter à notre source intérieure.

Quand assez c'est assez

« De problèmes surviennent
Lorsqu'on n'est pas conscient de ce qui est 'assez'.
De grands conflits éclatent, à vouloir trop posséder.
Lorsqu'on a conscience de ce qui est assez,
Il y en a toujours assez.
»
Tao Te Ching 46

Ici Lao Tzu nous met en garde contre les dangers de l'excès, et nous invite à trouver pour nous- même ce que veut dire « assez ». C'est exactement le message véhiculé par Vicky Robbins et Joe Dominguez dans « Votre vie ou Votre Argent? ». C'est aussi celui que donne le Docteur Robert Béliveau lors de ses conférences. Il est aussi intéressant de constater que le caractère chinois pour le terme « sagesse » signifie « balayer (éliminer) l'excès ». Donc, pour les Chinois, la sagesse, c'est de simplifier pour retrouver la source de soi, qui est inépuisable.

Simplifier la connaissance

« Par la recherche de la connaissance,
Beaucoup est acquis.
Par la recherche du Tao, Beaucoup est laissé derrière.
»
Tao Te Ching 48

Le Tao Te Ching nous apprend l'ouverture d'esprit, la libération de l'autorité et des coutûmes. Beaucoup des connaissances qui sont disponibles dans ce monde ne sont que distractions mentales qui servent à peu de chose, et nous empêche de penser par nous-même. La panoplie d'études, de contre-études de statistiques sur les sujets les plus divers en sont un exemple. À l'école, nous n'apprenons pas à penser, mais bien à connaître les réponses - deux choses très différentes. Ne laissez personne penser à votre place. Apprenez à être autonome de pensée, toute en conservant l'esprit ouvert comme celui d'un enfant.

Simplifier nos communications

« Le babillage n'apporte que fatigue et confusion.
Demeurez, en silence, près de votre centre. »
Tao Te Ching 5

Le Tao nous enseigne à ne pas se laisser distraire, ne pas se cacher derrière du babillage futile, le son continuel de la radio, la TV... Pour s'entendre penser, il faut laisser de la place à notre esprit. Habituez-vous au silence. Soyez vigilant, car au début des pensées et des émotions perturbantes peuvent surgir. Rassurez-vous, elles s'exprimeront, puis se calmeront. Avec de la persévérence, vous rencontrer la personne la plus importante et la plus étonnante de votre vie: vous-même.

« La nature ne gaspille pas ses mots,
Celui qui suit le Tao non plus. »
Tao Te Ching 23

Ne parler que lorsqu'on peut embellir le silence, voilà l'ultime art de la parole? Écouter plus que l'on ne parle, n'est-ce pas la plus belle forme de communication?

Simplifier notre temps

« Fermer la bouche,
Fermer les portes,
Et vivez près du Tao.
Ouvrez la bouche,
Soyez occuppé toute la journée,
Et vivez dans la confusion. »
Tao Te Ching 52

Nous perdons de vue notre centre lorsque notre vie se bouscule et que nous sommes continuellement occuppé. Notre société nous a mis dans la tête qu'il n'est pas bon de « ne rien faire », que c'est péché, interdit ou quelque chose du genre. Il faut faire des pauses de temps en temps afin de vérifier si nos activités sont en phase avec nos valeurs, avec notre sagesse intérieure.

Conclusion

Je pourrais parler très longuement du Tao Te Ching. C'est un texte que je vous recommande chaudement et qui m'est apparu plein de vérité. Il y a plusieurs traductions en français comme en anglais, autant sur le web qu'en librairie.

Comme vous pouvez le constater, la Simplicité Volontaire ne date pas d'hier (le Tao Te Ching a été écrit il y a 25 siècles!).


Haut de la page

Archives des perles de sagesse

retour