meditationfrance


 


Les 5 couches de la personnalité

amiyo

par Amiyo Devienne

Les mystiques disent que l'homme est comme un oignon: Des couches et des couches de personnalité. Derrière elles se cache son essence, son centre intérieur le plus profond, sa face originelle. Une liberté, un flux d'énergie libre.
A moins de continuer à peler ces couches de personnalité et à redécouvrir notre essence, nous restons coincés quelque part, notre énergie n'est pas libre de couler. Mais si nous devenons conscients du niveau où nous sommes coincés, cette même compréhension nous aide à dissoudre le blocage.

PREMIER NIVEAU: La couche des formalités et civilités

Un lubricant social: Vous rencontrez quelqu'un dans la rue :" Bonjour! Comment ça va? Il fait froid aujourdhui!..." Il n'y a rien de mal à cela si nous l'utilisons consciemment. Par contre c'est malsain si on ne transcende jamais ce niveau, si nous l'utilisons comme une fuite, pour éviter une communication réelle. C'est
malsain d'y rester toute notre vie, une vie de façade.

DEUXIEME NIVEAU: La couche des jeux et des rôles

"Je suis sa femme. Tu es mon père. Je suis le patron. C'est moi l'expert en la matière" C'est la couche de l'ego. Dans la vie, nous jouons et changeons constamment de rôles, selon les circonstances. Si nous pouvons jouer un rôle sans y être identifié, sans le prendre au sérieux, bien! Le danger vient quand
nous ne connaissons rien d'autre au–delà, quand nous sommes pris au piège de ce rôle.

TROISIEME NIVEAU: La couche du chaos

Quand l'identité donnée par les rôles n'existe plus, une immense énergie se libère. Cela entraine de la peur. Si nous sommes conscients, nous avons notre première impression vitale de la vie. Autrement, la folie, la confusion, la panique peuvent entrer en nous. Mais si le chaos est là et qu' au plus profond de nous, nous sommes calmes, inaffectés, ce chaos possède un ordre intrinsèque.

QUATRIEME NIVEAU: La couche de la mort

Le chaos nous prépare à la mort intérieure de l'ego.Si nous restons alertes, nous observons la mort de ce que nous croyions être, nous, nous ne mourons pas, mais sommes juste la vie qui vibre. Autrement, il se peut que nous restions comme un zombie, apathique, absent, endormi.

CINQUIEME NIVEAU: La couche de la vie

L'énergie devient libre, sans blocages, libre de bouger ou pas, d'agir ou pas, une énergie spontanée. C'est le niveau des épicuriens: Nous nous réjouissons des petits cadeaux de la vie: Nous aimons danser, manger, marchersous le soleil, la pluie. Nous apprécions la vie sous toutes ses formes. La joie est la qualité de ce niveau. Mais cette joie a une cause et si cette cause est retirée, la tristesse s'installe. Cela reste une dualité
Mais si nous sommes conscients, nous arrivons au niveau de la béatitude, où la joie n'a aucune cause. La béatitude est notre nature originelle. Nous redécouvrons notre essence, notre face originelle. En se dissolvant dans notre vide intérieur, nous devenons le tout, dans un espace de non mental, d'observation pure.

CE MOIS ci, pouvons observer ces niveaux en nous. Le fait même de les observer est suffisant pour dissoudre les blocages.

Pour en savoir plus sur cette approche de la méditation :
Stages de mouvements sacrés de Gurdjieff avec Amiyo Devienne et Chetan Greenberg


Suivez Meditationfrance.com sur facebook