meditationfrance, méditation, tantra, connaissance de soi
Les archives de Meditationfrance

Le centre de séminaires Val D'Or

Interview de Nadine

Nadine de Val d'Or


Depuis plus de 15 ans le centre de séminaires Val D'Or reçoit des stages et des formations liés au développement personnel et à la spiritualité. Comment est-ce que ce projet a commencé ?

Il est vrai que Val d’Or accueille des stages de développement personnel depuis presque 20 ans.
Fabrice et moi, avons repris le flambeau en cours de route, au détour d’un changement de vie. Poussés par l’envie d’accueillir, nous avions à cœur, de gérer un gite de groupe sans forcément penser à un centre de développement personnel.
Et nous sommes tombés sous le charme de Val d’Or et plus précisément de son parc. Après ce coup de foudre soudain, mais partagé, tout s’est enchainé très rapidement et nous avons repris le Centre en décembre 2015.
La mémoire de Val d’Or, c’est surtout certains stagiaires qui la perpétuent, et au fil des stages et des rencontres, les souvenirs ressurgissent, et la parole se libère.
D’ailleurs pour la petite histoire, peu après nos débuts, un groupe de stagiaire a organisé un apéritif pour nous souhaiter la bienvenue. C’était très émouvant. Ils nous accueillaient chez eux, car c’est là que réside la magie de Val d’Or, pour la majorité des stagiaires, Val d’Or, c’est un autre chez soi, une maison de vacance ou de famille au choix, et au détour d’une pièce, d’un arbre chacun retrouve une partie de soi, une partie du groupe qui l’a vu grandir et s’épanouir.
Voici en substance l’esprit de Val d’Or, et toute l’équipe, autant Florence, notre employée, que Fabrice et moi-même sommes très attachés à cet accueil si particulier.
Cela paraitra étrange à certains et tellement parlant aux habitués des lieux, mais Nous disons souvent, que nous ne sommes que les gardiens et non les propriétaires. Après tout, les liens de cœurs sont au-delà des actes de propriété.

Vous avez une programmation variée, je vois par exemple :
• Brigitte Chavas et la respiration holotropique
• Nicolle Verchère et le tantra Corps Cœur Conscience qui a été l’assistante de Sudheer Roche pendant de longues années
• François MUNSCH avec ses massages Bye bye Allergie
• IMA – formation d’accompagnant en méditation MINDFULNESS pleine conscience
• IRETT – CESHUM – formation d’accompagnant en respiration holotropique
• Anne Solenn MICHEL – chamanisme quantique
• Kumar BULSTRA avec les Méditations thérapeutiques (Mystic Rose, No Mind...)
• Des groupes de Yoga,
Est-ce que vous sélectionnez les stages selon les thématiques ou selon ce que vous ressentez ?

Tout d’abord, nous avons quelques habitués, ils viennent régulièrement, comme Brigitte CHAVAS, Nicolle VERCHERE et Anne-Solenn MICHEL qui œuvre en chamanisme quantique. Le réseau Homme également, une fois par an et ce depuis plus de 20 ans. Je peux citer également l’organisme de formation Ceshum, et sa formation de Facilitateurs en thérapie holotropique et respiration transpersonnelle.
Et ensuite, nous laissons venir au feeling, et nous sommes rarement déçus. Une formation en massage s’en va sous d’autres horizons, et voici une formation de Massages énergétiques qui arrivent avec François et Françoise MUNSCH et la méthode Bye Bye Allergie.
Et puis IMA, qui proposera à Val d’Or sur 2019 et 2020 sa formation d’instructeur MBSR, une approche basée sur la méditation en pleine conscience.
De plus en plus, nous attirons des gens qui nous ressemble, et qui comme nous aime et respecte le lieu. Une énergie partagée, presque une alchimie.

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur le travail thérapeutique de Brigitte Chavas et votre rencontre avec elle ?

Brigitte, comment dire, c’est la Boss ! c’est la maman qui accueille, qui écoute, qui appuie là ou ça fait mal, qui compatit, et qui partage. Avec tout les groupes, adultes ou adolescents, qu’elle anime avec Bruno DE RAEMY et Manu FRIEDLI à Val d’Or, on est à chaque fois surpris des transformations rapides qui s’opèrent en chacun. C’est une magicienne !
Et pour avoir participés aux stages de respirations holotropiques, je peux dire qu’outre l’expérience bouleversante de respiration (comme un grand ménage intérieur), ce qui se vit dans les cercles de paroles, à l’intérieur du groupe, m’a permis de grandir à moi-même, de me retrouver. Sortie du stage, j’ai voulu absolument que mes enfants puissent également expérimenter cela.
Et puis, Brigitte propose également des stages plus particulier, comme les stages couples, les stages Parents-enfants et bientôt des stages pour célibataires. Pour le dernier stage, parents – enfants, c’était tellement touchant d’être le témoin de ces RE-connaissances. Magnifiques.
Et pour finir, Brigitte CHAVAS, c’est, ne l’oublions pas, une professionnelle reconnue. Formatrice auprès du Ceshum.

Nicole VERCHERE anime aussi plusieurs fois dans l'année des stages de Tantra Coeur Conscience (dans la lignée de Suddher Roche) Connaissez-vous son travail méditatif ? Avez-vous participé à un de ses stages ? Si oui, quelle a été votre expérience ?

Je n’ai pas connu Suddher Roche, alors ce n’est pas de sa lignée dont je peux parler.
Je peux seulement parler de la belle personne qu’est Nicole. Car J’aime sa façon d’appréhender la vie, sa relation aux autres, Sa présence et son rayonnement, son sourire et sa simplicité. Et puis ses groupes qui sont si joyeux et pleins de vie. C’est vraiment plaisant de participer à notre manière à l’organisation de ses stages de Tantra.
Nicole place la méditation au centre de ses stages et les bases de son enseignement sont la Relaxation, le Non jugement et la Conscience.
Et par nos échanges, en marge des stages, elle m’apporte beaucoup dans ma propre pratique. Sa devise : « devenir le témoin : l’observateur est une posture de la méditation pour se désidentifier. Plus nos identifications sont conscientisées, plus nous devenons libres de se fondre dans le mouvement naturel du vivant et de contempler la vie ».
Je n’ai pas eu l’occasion de participer à ses stages, pour une principale raison. Ces stages sont programmés sur 3 jours, et comme ce sont toujours et je dirais même de plus en plus, des gros groupes, nous avons besoin d’être à effectif complet pour les accueillir.

val d'or

Quel est votre parcours personnel au niveau du travail sur soi ?

On peut dire que j’y suis tombé dedans quand j’étais petite. Avec un papa, éducateur technique spécialisé dans l’enfance inadaptée, et une maman infirmière formée à l’hypnose et à la sophrologie, j’avais quelques notions déjà tout petite sur la différence entre Jung, Freud et Lacan.
Depuis toujours, Je suis fondamentalement attirée par le symbolisme, et j’ai pas mal travaillé sur la numérologie, l’astrologie et l’aspect symbolique des mythes, contes et légendes. Et puis, par hasard, une initiation au Reiki m’a ouvert au monde des énergies subtiles, et j’ai totalement revu mon approche. Après une méditation Vipassana de 10 jours, je préfère maintenant laisser parler le corps et sa sagesse. Toutes les réponses sont déjà en nous. Il suffit d’accepter de les accueillir et d’écouter. Depuis que nous avons repris Val d’Or, j’ai repris le théâtre d’improvisation et ses règles si sages « l’écoute, l’acceptation et la proposition », me suis mise au chant énergétique, et entrepris une formation de Danse des Lettres Hébraïques. Et puis, sur le plateau du Valromey, la nature est tellement inspirante que la méditation arrive très facilement.

Qu'est-ce que le bonheur pour vous ?

Etre dans l’ici et le maintenant, faire ce que l’on aime en conscience et en reliance.

Le centre se trouve au coeur du Bugey à 1 h de Annecy, 1h de Genève et 1h de Lyon, c'est une très belle région avec une nature abondante, est-ce que vous fermez le centre pendant l'hiver ?

Non, le centre n’est jamais fermé (sauf la semaine de Noel), et bien que nous soyons à 700 mètres d’altitude, même si la neige tombe généreusement, les routes sont toujours dégagées et accessibles. Nous n’avons jamais eu de stagiaires bloqués par la neige. (par les grèves de train plus certainement 😊) et le Valromey, c’est beau en toutes saison.
Nous avons tellement de curiosités naturelles à voir qu’il faudrait bien plus d’un an pour tout découvrir. D’ailleurs, je n’ai pas encore tout exploré. Des traces de dinosaures, aux gorges, cascades et ruisseau, je cherche encore la pierre levée et le dolmen qui se cache aux alentours. Je ne désespère pas.

Combien êtes-vous sur place pour gérer le centre ? Est-ce que vous cherchez des bénévoles ou des employés dans certains domaines ?

Nous sommes 3.
Florence, notre employée, est la mémoire vivante de Val d’Or. Elle est présente depuis 1998, et est mon bras droit. C’est un atout majeur pour nous, et pour tout vous dire, nous n’aurions hésité plus longtemps à reprendre Val d’Or si elle n’avait pas été là. Elle s’occupe des services de midi, et gère les plannings et le ménage.
Fabrice et moi-même, nous occupons en temps partagé des services du soir, de l’entretien des extérieurs et de l’administratif. Pour Monsieur le commercial et les questions de normes sécurités et Madame la compta et la communication),.
En parallèle, Fabrice développe une activité de conseil en patrimoine et est souvent en déplacement et en formation.
Et pour ma part, j’ai repris depuis plus d’un an la cuisine. Et je ne regrette pas ce choix. Faire la cuisine, c’est donner de moi, c’est vraiment donner du sens à l’accueil. et j’adore !!!
Et voilà l’équipe au complet !
C’est vrai que certaines semaines, il y a beaucoup à faire et une aide supplémentaire serait bienvenue.
Alors faire appel à des bénévoles, cela serait sympa, mais je ne suis pas du tout sure que la législation sociales avec toutes les normes et ses obligations, ne nous le permettent. Alors, plutôt que de mettre en péril la pérennité de Val d’Or, nous faisons sans.
Et pourtant, cela serait une solution pour les stagiaires ayant moins de moyens financier.

Quel est votre souhait par rapport au Val d'Or pour les années à venir ?

Que Val d’Or prospère bien entendu.
J’aimerais aussi, accueillir en semaines, des troupes de théâtre ou de danseurs, de formations énergétiques et géobiologie sacré. Ou des groupes de danses méditatives, de chant, et plus des retraites de méditations, Oui, cela me plairait.
Mais je m’aperçois que je vous fais là, une liste d’activité que j’aimerais essayer…
Donc, je reprécise, « pour val d’or, j’aimerais accueillir des groupes qui célèbre la vie, la joie, et l’harmonie. Finalement c’est bien suffisant ! »
Et pour être plus pragmatique, nous souhaiterions développer l’accueil en semaines et ouvrir aux séminaires d’entreprises. Car réduire le stress au travail va devenir l’enjeu majeur des prochaines années. Et nous espérons faire partie de l’aventure.
Site web : www.stages-valdor.fr