meditationfrance

Les archives de Meditationfrance

Interview sur Chakradance

Véronique Thomann

Avec Véronique Thomann

Emmanuel Moulin pour Meditationfrance : Bonjour Véronique, tu as amené la Chakradance™ en France, qui est-ce qui a crée cette technique ?

L’idée de Chakradance est née à Londres en 1998, et conҫue par Natalie Southgate. Australienne née à Sydney, Natalie s’est appuyée sur sa formation et expertise en danse, psychologie et thérapie par les chakras, pour créer cette fusion née de sagesses anciennes.

Natalie peaufina pendant 3 ans à Londres le format de ses ateliers Chakradance alors qu’elle y étudiait la psychologie de Jung à la Société de Psychologie Analytique et Thérapeutique. Passionnée de danse, qu’elle pratiqua surtout enfant, elle suivit ensuite plusieurs stages de danse thérapie sur Paris. Ces diverses expériences l’ont conduite à réaliser qu’une personne peut trouver un autre moyen d’entrer en relation profonde avec les chakras, via le mouvement et la musique. Elle voyagea 3 mois en Inde avec son mari pour découvrir la terre d’origine des chakras et de retour en Australie, anima son 1er atelier Chakradance, à Sydney en Juin 2001.

En Novembre 2004, Deepak Chopra invita Natalie à animer 2 ateliers Chakradance de 2h et avec 50 participants dans son centre en Californie, pendant son séminaire intitulé ‘Séduction de l’Esprit’.

Aujourd’hui, Chakradance est enseigné par +300 facilitateurs/trices à travers le monde.

Chakradance

J'ai participé il y a environ 1 mois à un atelier de Chakradance™ avec une de tes élèves et j'ai trouvé que c'était à la fois très plaisant, facile et profond en même temps, est-ce qu'on explore à chaque fois les 7 chakras à travers la danse, le mouvement libre et la musique ?

Un cycle Chakradance commence toujours par un atelier découverte, au cours duquel les participants peuvent explorer les 7 chakras principaux à travers la danse libre et la musique. Ensuite, les 7 ateliers suivants sont consacrés à l’exploration d’un chakra en particulier, mais chaque atelier commence quand même par une exploration rapide des 7 chakras, après la méditation d’ouverture et l’échauffement. Ce voyage « rapide » de 15 ou 27 mins dans les 7 chakras permet en effet de faire un « check-up » du moment pour savoir comment on se sent dans ces différents chakras, mais aussi permet aux nouvelles personnes qui n’ont pas encore fait d’atelier Chakradance de mieux appréhender la signification et le ressenti des Chakras. Enfin le 9ème atelier Chakradance est un atelier d’intégration, ouvert aux personnes qui ont fait tout le cycle, et qui leur permet d’intégrer les prises de conscience qui ont lieu et d’harmoniser le tout.

Le format de chaque atelier Chakradance peut ensuite varier, de 1h ½ à 3h, voire 1 journée. La fréquence des ateliers varie aussi en fonction des facilitateurs/trices (hebdomadaire, bi-mensuel ou mensuel).

Je crois que tu t'es intéressée à différentes formes de danses et de techniques de méditation. Quel a été ton parcours ? Et qu'est-ce qui t'a plu dans la Chakradance™ ?

J’ai commencé par la danse, surtout la danse africaine que j’ai pratiquée pendant plus de 20 ans, en France, Australie, Sénégal et dans la Caraïbes, et que j’ai enseignée pendant 5 ans en Australie, où j’ai également monté une troupe de danse africaine. Cette pratique m’a permis de recontacter la joie, mais aussi de développer mon ancrage et mon énergie vitale. Danser me permettait aussi d’être totalement présente et de me laisser traverser par « plus grand que moi ». J’ai aussi réalisé que j’adorais partager la danse avec d’autres : j’aimais surtout amener les gens à trouver leur propre façon de bouger en danse africaine, et à oser improviser pour laisser jaillir leur énergie propre. En parallèle, j’étais dans une recherche de pratique spirituelle qui permette d’élargir mon champ de conscience et d’amour, mais qui passe par le corps. J’ai donc essayé le Reiki, le Yoga et différentes pratiques de massage, mais aucune de ces méthodes ne me convenait entièrement.

Et puis j’ai découvert Chakradance en Australie en Décembre 2010, lors d’un week-end à Sydney. Et cela a été comme une évidence ! J’avais enfin trouvé une pratique qui me permette d’être libre dans l’expression de mon corps tout en en me reliant profondément au spirituel et à toutes les facettes de mon être. J’ai donc décidé de me former à Chakradance, et Chakradance m’a énormément aidé à traverser une période difficile de ma vie, qui était la maladie puis le décès de ma mère.

Une fois formée, j’ai donc commencé à enseigner Chakradance en Australie, avant de rejoindre la France, ma terre natale, en Juillet 2011. J’ai alors quitté une carrière riche et variée de 20 ans en management et marketing international pour devenir indépendante et me consacrer à ce que j’aime : transmettre et partager ce qui fait l’essence et le merveilleux de la Vie. Depuis mon retour en France, j’ai complété ma formation de danse-thérapeute à l’ARTEC en 2013 puis en Expression Sensitive (2015-2017) pour continuer d’enrichir ma transmission par le mouvement libre.

Chakradance

Il faut combien de temps pour se former à Chakradance™ en France et est-ce que c'est ouvert à tout le monde ?

En France, il faut environ 9 mois pour se former à Chakradance. Les inscriptions sont confirmées sur Sept/Oct et les participants terminent la formation fin Juin/début Juillet, avec une session annuelle de maximum 10 personnes.

Les participants sont invités à expérimenter chez eux les différentes danses des chakras, et à noter leur ressenti à travers l’écriture et le dessin de mandalas, ainsi qu’à explorer les archétypes associés aux chakras. On considère en effet qu’on ne peut pas transmettre Chakradance si on ne la pas exploré en profondeur pour soi. Les participants font donc un véritable travail thérapeutique introspectif à travers cette formation.

D’un point de vue pratique, la formation comprend 2 week-ends entre futures facilitatrices (en Janvier et Juin), la participation au stage résidentiel d’1 semaine (en Mai) ainsi que le suivi de travail à domicile (environ 4h par semaine), et s’achève par la conduite filmée d’un atelier Chakradance.

Cette formation est ouverte à tout adulte désireux d’explorer la danse comme moyen de prise de conscience et d’outil d’évolution vers un mieux-être. Une personne formée n’est pas obligée ensuite d’animer des ateliers Chakradance et peut tout à fait suivre la formation juste pour travailler sur elle-même. Il n’est pas nécessaire de savoir danser ou d’avoir déjà animé des groupes pour faire cette formation. En revanche il est préférable d’avoir déjà expérimenté des ateliers Chakradance ou d’autres formes de danse libre avec intention.

Si j'ai bien compris c'est une vraie technique de guérison pour l'être intérieur et pour nous aider à être plus libre et vraiment soi-même. Quels sont les effets bénéfiques selon toi que permettent la pratique de cette "danse - méditation" ?

L’effet principal de cette pratique est de mieux s’accepter tel que l’on est, sans jugement et avec amour, et donc d’oser plus être soi-même devant l’autre. Souvent les participants témoignent combien l’espace créé par Chakradance est un espace privilégié où ils peuvent vraiment être eux-mêmes sans peur du jugement de l’autre. La danse libre associée à l’expression d’un ressenti permet en effet de nous montrer de façon profonde et authentique.

Un autre bénéfice essentiel est que cette pratique permet aussi aux participants de trouver des ressources intérieures pour aller vers un mieux-être. Chakradance est fondé sur la conviction que nous sommes nos propres maîtres et guérisseurs, et qu’il suffit de mieux écouter notre corps et notre inconscient pour trouver les réponses et ressources dont nous avons besoin. Et le fait de déposer notre ressenti à travers le mandala ou l’écriture permet de mieux intégrer et prendre conscience de ces ressources. Idem souvent des participants témoignent que des choses bougent positivement dans leur vie suite aux ateliers Chakradance, parce qu’eux-mêmes ont pu s’appuyer sur des ressources ou prises de conscience vécues dans l’atelier.

J'ai vu sur ton site web qu'en mai 2018, tu proposes un stage résidentiel où tu seras accompagnée par la conteuse-auteure-voyageuse Yanna Byls et le musicien Rico Péron, qui sont-ils et quel sera le les grandes lignes de ce stage de Chakradance™ ?

J’ai rencontré Yanna BYLS et Rico PERON à l’Espace des Possibles en 2013 et nous nous sommes liés d’amitié. Ce sont tous deux des artistes très talentueux et créatifs qui savent créer des espaces de liberté et d’exploration pour les autres et nous amener dans des paysages imaginaires magnifiques, à travers l’écriture, le théâtre ou la musique.

Yanna BYLS est comédienne, conteuse et écrivaine-voyageuse. Elle navigue depuis 20 ans entre le théâtre, l’écriture et l’initiation spirituelle. En grande aventurière, elle voyage aussi aux quatre coins de la planète. De ces histoires glanées du bout du monde, elle publie des récits de voyage, créé des spectacles vivants, donne des ateliers de contes et légendes, fait des performances artistiques, et des conférences sur l’extraordinaire de la vie et le miracle des possibles.
Yanna BYLS est aussi facilitatrice Chakradance sur Paris.

Chakradance
Yanna Byls et Rico Péron

Rico Péron est musicien et multi-instrumentiste et commence sa carrière artistique comme batteur au sein de groupes de style varié : Rock, Rythm’n’ Blues, Reggae, Bossa Nova, Funk. Sa rencontre avec « l’Expression Sensitive », créée par Dominique Hautreux, lui ouvre la voie de la musicothérapie et l’entraîne dans l’univers de l’art-thérapie et de la relaxation, avec la création de son atelier « Voyage guidé par les sons ». Il accompagne des stages de peinture et danse thérapie et sa richesse musicale l’entraîne dans l’univers du conte et la création de spectacles. Par ailleurs, Rico est aussi créateur d’instruments et a commencé un périple au long cours avec Yanna pour recueillir des chants et musiques sacrés du monde et créer de nouveaux instruments.

La proposition de ce stage résidentiel Chakradance de 7 jours est donc d’explorer 1 chakra par jour (du chakra racine au chakra couronne) à travers différents exercices de danse libre associés aux multiples facettes de chaque chakra, complétés par le dessin d’un mandala et des temps de méditation et de partage. Ainsi par example pour le chakra racine, il y aura des explorations dansées autour de notre énergie vitale, de nos instincts primitifs, de notre lien à la Terre Mère, de la notion de sécurité, de l’abondance, etc. Nous profiterons aussi du magnifique cadre naturel pour vivre des animations en pleine nature, toujours en lien avec le chakra exploré : dans la forêt, sous le ciel étoilé de la nuit, dans la rivière, etc., guidés par la musique poétique en « live » de Rico.

Une animation différente sera proposée chaque soir (massage des 7 chakras, relaxation sonore, mandala de lumière, etc.), dont le nouveau spectacle « Rituel à L’Invisible » de Yanna et Rico.

Tu animes aussi des ateliers d’ Ecstatic Dance, quelle est la différence ?

Ecstatic Dance est une autre pratique de danse libre créée à Hawaï en 2000. A la différence de Chakradance qui fait danser avec des intentions précises et des musiques choisies autour des énergies des chakras, Ecstatic Dance est une forme de danse plus libre et moins guidée. Ecstatic Dance n’a pas d’intention spécifique autre qu’inviter les participants à « devenir la danse » grâce à une progression rythmique et musicale pendant 2h qui permet de monter en puissance l’énergie jusqu’au jaillissement pur de l’énergie vitale, avant de redescendre doucement vers la relaxation. Ecstatic Dance permet donc souvent une libération énergétique, voire émotionnelle, grâce à cette progression rythmique. En disant cela, on peut choisir de proposer une thématique spécifique pour chaque atelier Ecstatic Dance – ce que je fais – et le choix de musiques va donc refléter cette thématique et permettre une exploration en danse libre de notre ressenti par rapport à celle-ci. Enfin on est invité dans Ecstatic Dance à danser seul ou avec l’autre à tout moment, et cela permet donc aussi de créer du lien pour les personnes qui le souhaitent.

Tu co-animes aussi avec Alok Samadhana des stages de Tantra, comment est-ce que le Tantra est rentré dans ta vie ?

J’ai découvert le Tantra tout d’abord en Australie à un atelier exclusivement pour les femmes. On y a surtout exploré le tantra d’un point de vue de la sexualité, avec la pratique de certains mouvements et respirations, et pour moi ce n’était pas complet et ne correspondait pas à ce que je cherchais. Et puis j’ai rencontré Alok Samadhana à mon retour en France en Septembre 2011, et il m’a fait découvrir l’univers d’Osho et ses méditations. C’était pour moi beaucoup plus juste par rapport à ma compréhension du lien corps/cœur/esprit, et je me suis mise à dévorer les livres d’Osho et à suivre plusieurs ateliers de Samadhana, puis d’autres ateliers de Tantra lors de divers festivals. J’ai ainsi pu apprécier les différences d’approches entre les animateurs/trices de Tantra, et suis restée fidèle à une approche plus spirituelle et méditative mais qui part toujours du corps et du mouvement : une approche selon moi plus respectueuse et amenant à une réelle responsabilité et prise de conscience de son ressenti. Ainsi pour moi Chakradance est un maillon du Tantra et prépare au Tantra dans le sens où Chakradance permet de mieux se connaître et s’aimer soi-même, ce qui va permettre ensuite une rencontre plus authentique et respectueuse avec l’autre à travers le Tantra.

En dehors de tes activités professionnelles, quelles sont tes passions ou activités favorites ?

Voyager et découvrir de nouvelles cultures et paysages (plutôt dans les pays chauds !) est une de mes activités favorites. J’aime tout particulièrement les grands espaces naturels, qui sont pour moi très spirituels et nous ramènent à notre humilité tout en nous faisant sentir notre connexion à l’immensément grand. C’est pour quoi Alok Samadhana et moi-même accompagnons un groupe dans le désert tunisien en février 2018 : un voyage intitiatique avec de la marche, de la méditation et de la danse, pour se connecter à soi, au silence et à l’Existence.
Continuer à danser (notamment la danse africaine !) et puis lire des contes initiatiques, biographies, réflexions sur la vie, aller au cinéma, découvrir de nouvelles musiques, marcher dans la nature,…

Visitez son site web : https://corpsetames.jimdo.com


Suivez Meditationfrance.com sur facebook

facebook

Suivez meditationfrance sur twitter

twitter