meditationfrance

Les archives de Meditationfrance

Guérir ou pas guérir ? Telle est la question.

Guy DESARDENNES

Par Guy DESARDENNES

Notre société ultra sophistiquée n’est pas épargnée par la maladie. Par exemple, les statistiques concernant le cancer font état de 8 millions de morts par an et en prévoient 17 millions en 2030. Peut-être pourrions-nous regarder dans une autre direction !

L’Etre humain est complexe et, pour sa santé, ne s’occupe souvent que de la dimension physique, considérant la plupart du temps qu’il suffit de guérir le corps pour éradiquer le problème. Ce serait tellement simple !
Essayons d’y voir un peu plus clair.

Schématiquement, nous fonctionnons sur 3 dimensions :
- Le physique
- L’émotionnel ou psychique
- La conscience ou spirituel

Ces 3 plans sont en permanence en interaction.
Prenons quelques exemples simples.
Une mauvaise nouvelle va d’abord jouer sur le plan émotionnel puis se répercuter sur le plan physique avec une perte d’énergie immédiate sans aucune dépense physique. C’est l’information qui va nous « vider ».
Quand nous sommes amoureux, c’est exactement le contraire. Sans rien manger, nous nous sentons soudain rempli d’énergie et de joie que nous voudrions partager avec la terre entière.
Le plan de conscience est un peu plus subtil. Qui n’a pas éprouvé de tristesse en voyant des enfants mourant de faim ? A cela s’ajoute le sentiment d’impuissance car même si nous arrêtions de manger, leur sort ne serait pas modifié pour autant. Ce sentiment va s’insinuer dans notre inconscient et finira par nous déprimer.
Nos médias distillent en permanence des nouvelles qui ont le même effet.

Comment fonctionne notre cerveau ?
C’est un ordinateur ultra puissant qui gère des milliers d’informations grâce à de multiples capteurs. Son rôle principal est de nous maintenir en équilibre grâce aux programmes dont il dispose.

lotus

Les lois essentielles de la guérison :
1) Le corps possède une capacité d’auto-guérison

2) Nous guérissons toujours de l’intérieur vers l’extérieur et du haut vers le bas.

3) Quelque chose dans notre façon d’être, de penser ou d’agir doit être modifié pour guérir.

Les obstacles éventuels :
1) Notre intellect qui nous fait croire qu’en connaissant la cause, le problème est réglé.

2) Un stress accumulé pendant plusieurs années peut dépasser la capacité d’auto guérison de notre organisme.

3) La maladie constitue parfois un bénéfice affectif annihilant notre intérêt à guérir.

Les moyens aidants :
1) La nature de la maladie nous indique souvent la direction à prendre pour trouver la source.

2) La prise de conscience que nous sommes seuls face à la maladie. Un médecin, thérapeute, un remède chimique ou naturel ne sont que des aides que le corps va utiliser dans son processus de retour à l’équilibre.

3) L’individualisation de l’aide. Nous sommes tous différents et n’avons pas forcément la même réaction face au même conflit.

4) L’écoute de notre corps, reflet de notre intérieur.

5) Une vie et une alimentation saines sans trop d’excès. Ceci ne garantit pas l’absence de maladie, mais une meilleure capacité du corps à guérir.

homme

Expériences personnelles :
Des années de pratique, de dialogue avec des personnes atteintes de différentes maladies, m’amènent à penser qu’aujourd’hui les maladies prennent racine en partie par manque de sens à notre vie.
Nous vivons sur une planète sans savoir ce que nous y faisons vraiment. Nous nous occupons suivant les règles et principes de notre société.
La seule chose dont nous sommes certains quand nous venons au monde est le fait que nous allons mourir un jour. Moyennant quoi, nous vivons comme si nous allions échapper à cette échéance. Nous sommes même presque toujours surpris par le décès d’un proche quand il est âgé. Nous accumulons « l’avoir » alors que la seule chose que nous emporterons avec nous est « l’être ».
Des statistiques montrent que les gens qui ont la foi ont une meilleure santé.

Pour finir, un mot sur la tolérance. Son absence génère des conflits en permanence car nous percevons l’autre comme un ennemi alors qu’il est une source d’enrichissement.
Or, nous sommes tous sur le même chemin. L’observation de la Nature et du fonctionnement de notre organisme même, nous apprend que l’équilibre résulte d’une symbiose entre les différents composants de notre univers

Nous ne pouvons changer que nous-mêmes et nous rappeler la phrase de Gandhi :
« Sois le changement que tu veux pour le monde »

Notre santé est peut-être à ce prix.

Guy DESARDENNES, Ecrivain, conférencier, formateur et gérant de sociétés.

Après un bac de biologie et deux années dans un laboratoire, il se dirige vers une activité de responsable commercial qu’il exerce pendant environ 25 ans au sein de PME et de multinationales. La vie l’amène, en fait, à changer plusieurs fois d’orientation.
Suite au décès brutal de son père, il commence une recherche spirituelle à 24 ans.
Ce parcours le conduit à explorer divers courants psychologiques, philosophiques et initiatiques au sein desquels il est confronté aux dérives spirituelles mais paradoxalement découvre d’authentiques enseignements.
Des épreuves de vie le poussent ensuite vers une thérapie en sophro-analyse lui permettant de guérir les blessures de son passé.
Il se forme à cette spécialité et au décodage biologique pour aider les autres à retrouver leur équilibre émotionnel.
Il développe ensuite ses connaissances à travers la commercialisation « avertie » de compléments alimentaires.
Son chemin de vie l’a par ailleurs amené à suivre Maïtreyi Amma et son maître spirituel Sri Tathâta qu’il rencontre à plusieurs reprises en Inde.

Auteur du roman « HERITAGE » paru en mai 2009.
Il travaille actuellement sur un programme de formation en développement personnel.

HERITAGE

Guy GRENIER DESARDENNES - NORMANDY VITAMINE C
05 63 02 28 58
contact@vitaminecn.com
www.vitaminecn.com

Editions LOUREX - 05 63 02 48 01
contact@lourex.com
www.lourex.com


Suivez Meditationfrance.com sur facebook

facebook

Suivez meditationfrance sur twitter

twitter