meditationfrance


Les archives de Meditationfrance

Faire l’Amour à la Vie : le chemin de la Sexualité Sacrée Tantrique

Jacques Ferber

Par Jacques Ferber

Universitaire, spécialiste de sciences cognitives, il a été formé au Tantra, au Reiki, à l’analyse symbolique des rêves et des mythes, au yoga, à la méditation et à différentes traditions spirituelles, au cours de son parcours psycho-spirituel depuis plus de 20 ans. Il est le fondateur et l’animateur du site tantra-integral.com qui porte sur le Tantra, la relation existant entre sexualité et spiritualité et l’intégration féminin-masculin.
Il est auteur du livre L’amant tantrique, éditions du Souffle d’Or et co-auteur du livre Le monde change… et nous ? éds. Chronique Sociale.
Il anime depuis plusieurs années des stages de Tantra, de méditation et de développement de conscience. Il éclaire les pratiques spirituelles par sa connaissance des sciences cognitives.

Qui suis-je? Comment vivre mieux? Comment être aligné avec mon identité masculine ou féminine? Comment avoir des relations affectives plus satisfaisantes? Comment être plus comblé(e) dans ma sexualité? Comment être plus heureux dans ma vie quotidienne?

Toutes ces questions, tout le monde se les pose un jour ou l'autre. On peut y répondre par la philosophie ("pourquoi y a-t-il quelque chose plutot que rien?» questionnait Leibniz) ou par la psychologie ("Comment ne plus souffrir en allant chercher les causes de ma souffrance dans mon passé?"). Mais il y a, pour ma part, une autre manière de répondre à ces questions, en faisant l’expérience profonde de notre essence humaine en allant toucher du doigt la substance essentielle de l’être que nous sommes et qui se situe dans le champ de la spiritualité.

Le Tantra et la Sexualité Sacrée

Or le Tantra est une voie spirituelle assez étonnante car elle est la seule à ma connaissance qui ne rejette rien et intègre tout, et notamment la sexualité. Car si nous cherchons tous l’extase et le bonheur, les voies spirituelles «classiques» (bouddhisme, yoga, christianisme, soufisme, ..) nous proposent d’atteindre cet état ultime de Grand Bonheur ¹ et de cessation des souffrances au travers d’un long parcours qui demande effort et discipline. Et pourtant tout cela n'est pas inaccessible. Il existe une voie simple qui consiste à utiliser l’énergie sexuelle et la rencontre avec l’autre comme vecteur de développement personnel et spirituel.

Le Tantra, qui est une voie naturelle d’intégration (notamment l’intégration Corps-Coeur-Conscience) propose ainsi de rouvrir la voie spirituelle de la Sexualité Sacrée, une voie très ancienne (on en trouve des traces en Inde bien sûr, mais aussi en Egypte antique, en Mésopotamie, et plus près de nous dans certains rites druidiques). Elle a été longtemps réprimée par des millénaires de puritanisme qui ont laissé une image dégradée de la sexualité. Et les tendances plus récentes de liberté sexuelle ont transformé le sexe en compétition olympique, très loin du spirituel.

La Sexualité Sacrée propose d’unir l’énergie ascendante de l’Eros divin, à celle descendante de la Conscience qui s’incarne, et d’intégrer les polarités masculines et féminines au sein d’un grand oeuvre alchimique, où Eros rencontre Psyché, où le divin fusionne avec l’humain. Elle se différencie de la sexualité ordinaire par le fait qu’elle ne cherche ni à exciter les partenaires, ni à améliorer les performances sexuelles ni même à avoir plus de plaisir (même si tout cela peut aussi advenir), mais à créer les conditions d’une connexion profonde (corps, coeur, âme, esprit) par l’union sacrée intime. Elle devient alors une voie spirituelle d’accession aux plus hauts états de conscience, et de connexion au divin au travers de la connexion à l’autre.

L’Union du masculin et du féminin

L’Union du masculin et du féminin

On entre alors dans un espace spirituel où l'homme et la femme vont incarner les deux principes fondamentaux du cosmos : le masculin (yang) et le féminin (yin). Ces deux principes vont s’unir charnellement et spirituellement en intégrant tous les aspects d’eux-mêmes dans le creuset de leur acte d’amour. Et c'est au travers de cette rencontre avec l'autre, qui est d'abord une rencontre avec soi-même que l'on va faire l'expérience de notre essence, mi-animale, mi-angélique. En unissant nos polarités intérieures comme nos polarités extérieures avec l’autre, dans un cadre de respect et de sacré, l'Amant Tantrique - dans sa puissance accueillante - va pouvoir rencontrer et honorer la Déesse initiatrice, femme douce et sauvage, magicienne de l'Amour. On prend alors conscience que la sexualité est une célébration de la Vie. C’est un acte spirituel qui devient un rituel et une dévotion envers tout ce qui est, au travers du partenaire considéré comme une incarnation divine sur Terre. Il y a un phénomène d’aller-retour permanent, une suite de cercle vertueux qui s’expriment d’une part entre l’homme et la femme et d’autre part entre nos propres polarités intérieures. Comme les Na’vis, les habitants de la planète Pandora, disent «Je te vois», chacun reconnait la lumière qui est en l’autre, par le salut du Namasté qui signifie «J’honore le divin qui est en toi». Car c’est en reconnaissant la partie divine de l’autre que l’on va pouvoir entrer dans cet espace sacré et « déposer ses vêtements à la porte du temple », afin de se dénuder encore plus psychiquement que physiquement pour atteindre la source de notre être: lorsque l’armure tombe, la félicité arrive.

Dans la sexualité traditionnelle, on nous inculque de nous comporter d’une certaine manière, dans l’objectif de satisfaire l’autre, alors que dans la Sexualité Sacrée, l’autre n’est pas là pour faire plaisir. Chacun est présent, dans le don, sans anticiper sur ce qui va se passer au sein de l’acte d’amour, en laissant le divin agir au travers de lui. Ainsi, une force incroyable de Désir, qui est la manifestation de l’Eros, va naitre de l’intérieur comme un feu qui jaillit des entrailles de notre être. Sans excitation, une énergie de sensualité et de plaisir extatique, différente de la sexualité ordinaire va venir nous remplir et s’expanser en nous. C’est délicieux. Et le plus étrange, c’est qu’il n’y a pratiquement rien «à faire» pour cela: nous disposons naturellement d’une capacité de félicité étonnante. Nous sommes naturellement déjà « programmés » pour cela. Nous sommes des êtres désirants et désirables, ayant des capacités extatiques naturelles qui vont se développer spontanément dès qu’il y a une réelle connexion entre l'autre. Il n’y a pas de réelle méthode, mais simplement un chemin pour être de plus en plus présent, afin que cette connexion se développe et s’affine de plus en plus.

De plus, ces expériences sont transformatrices. Elles ne sont pas seulement du plaisir (ce qu’elles sont pourtant) mais une base de transformation de tout ce qui nous constitue en donnant un espace de liberté incroyable. Comme une femme le disait dans un stage: «mais alors si tout cela est possible en moi, alors ça remet en cause tous mes schémas?». Effectivement, la Sexualité Sacrée est souvent vécue comme une révélation. Beaucoup d’hommes exprimant le fait que c’est incroyable qu’on ne leur ai jamais appris ça, alors qu’ils avaient eu une sexualité bien remplie. Mais cette manière d’être était totalement nouvelle pour eux. Et cela agit comme une renaissance qui apporte une plus grande plénitude pour ceux qui la pratiquent, une transformation de l’être, pour ceux qui se sont abandonnés à cette énergie.

tantra

La transformation de l’être et du monde

Lorsque la sexualité sacrée est ancrée, elle a un impact positif sur le monde, sans nécessité une volonté ou une action particulière des individus. Gorgé de bonheur, on voit le monde de manière beaucoup plus belle et notre coeur s'ouvre plus naturellement aux autres. On diffuse alors un flot d'amour sur les personnes de son entourage qui, touchées, le diffuseront à leur tour. Cet amour va s’étendre de plus en plus et même les actes quotidiens en seront imprégnés: acheter à manger ou pratiquer un sport aura une saveur différente, plus riche et plus essentielle à la fois. Si l’individu unit ses polarités masculines et féminines, qu’il prend confiance en lui/elle et donne à partir du cœur, il/elle transforme la société par ses actes et son rayonnement.

La femme sait déjà cela au fond d’elle-même. Elle en a souvent l’intuition mais n’en prend pas toujours conscience. C’est lorsqu’elle s’intéresse au tantra qu’elle réalise que cette sexualité, cette possibilité de rencontrer un homme sur un autre plan que le désir charnel et d’une manière différente que celle qu’on nous a toujours inculqué, fait partie d’elle même. Quelque-chose s’ouvre et devient magique. Lorsqu’une femme est animée et reconnue dans sa féminité profonde, lorsqu’elle est honorée par un homme dans sa puissance qui vient à elle le cœur ouvert, elle vit sa sexualité comme une reliance à la part la plus profonde d’elle-même, elle se connecte à sa propre sagesse sacrée, elle contacte alors la conscience de la Terre-mère, celle qui donne naissance à la vie, au-delà de la naissance de l’individu. Alors, des gestes ancestraux, venant de connaissances intuitives venant du fond des âges, vont ressurgir. Ainsi, lorsque la femme est reconnue et honorée, elle initie l’homme – non pas par des mots, mais simplement par son rayonnement énergétiques et les gestes intuitifs qui lui viennent – et celui-ci n’a plus rien à «faire» mais juste à «être». Si l’homme a un tempérament yang, entrepreneur, confiant dans la vie, il s’en trouvera transformé par la femme. Et en retour, dans un de ces merveilleux cercles vertueux qu’affectionne le Tantra, par sa propre attitude, il permettra à la femme de s’ouvrir plus profondément à sa propre féminité, de reconnaitre les aspects doux et sauvage, intuitifs et magiques qui ne demandent qu’à être exalté lorsqu’elle est honorée.

C’est dans «l’être», dans la présence de l’un à l’autre, dans la reconnaissance de l’autre et dans le regard que les gestes vont venir naturellement par la source du cœur. Alors le sexe et le cœur des deux êtres se nourrissent mutuellement, en se donnant l’un à l’autre, la transformation se produisant à travers le processus alchimique. Les deux ne font plus qu’un par l’union des âmes, et donnera une union parfaite des trois centres que sont le cœur, la conscience et le sexe dans l’intégration des polarités féminines et masculines.

Dépasser les peurs et les pulsions

Nous avons vue que pour vivre pleinement, et reconnaitre le vrai Désir de Vie et l’Amour divin qui est en nous, il n’y a rien à faire. Mais néanmoins, le chemin n’est pas sans embûche : il s’agit d’abord de reconnaitre nos peurs, nos émotions et nos pulsions. Non pas pour les réprimer ou les changer, comme on peut le faire dans d’autres voies spirituelles, mais pour les reconnaitre pour ce qu’elles sont, sans se laisser dominer par elles, sans croire à ce qu’elles veulent nous faire croire. Peurs, émotions et pulsions, soutenues par nos croyances, tendent à nous couper de la réalité. Elles forment un voile d’illusion. Nous avons plus peur de nos ombres de ce qui se passe réellement. Nous sommes comme des enfants qui marchent dans le noir, morts de trouille, en sifflant pour se rassurer, alors qu’il n’y a aucun danger. Juste une projection de nos inconscients sur le monde extérieur. Il en est de même de nos émotions qui nous font croire un jour que tout va bien et un autre que tout va mal, alors que rien n’a changé. Et satisfaire une pulsion ne nous rendra pas plus heureux, car le bonheur ne surgit pas de la réalisation de nos désirs, mais de la prise de conscience que le Désir est ce qui nous rend vivant. De même le bonheur ne réside pas dans l’état d’euphorie, nécessairement passager, ni dans le refus de vivre la tristesse, mais ici encore dans la prise de conscience que toutes ces émotions sont ce qui nous rend vivant, sans pour autant croire à ce qu’elles ont tendance à nous faire croire, sans nous laisser abuser par leur message erroné. La nature passe par différentes saisons, par des changements de météo. Mais elle ne cesse pas d’être toujours la nature. Pourquoi en serait-il autrement de nous? En d’autres termes, nous pouvons vivre nos désirs et nos émotions, sans être pour autant dupe de ce qu’ils nous promettent, nous pouvons respirer à plein poumons les parfums de la Vie sans être contaminé, et nous réjouir de ce monde éternellement changeant sans en être affecté. Et le Tantra peut être un bon véhicule pour vivre intensément ce jeu de la Vie, tout en restant conscient qu’il ne s’agit que d’une

Au delà du sexe : faire l’amour à la Vie

Mais le but de cette approche ² n’est pas le sexe, ni même de procurer du plaisir ou d’atteindre l’orgasme, mais de faire consciemment l’expérience de l’Union Divine, en s’abandonnant à l’énergie de l’Eros de vie, non seulement au travers de l’union charnelle, mais aussi dans notre vie quotidienne dans notre rapport aux autres, aux choses, à la nature, afin d’en retirer une Joie profonde et une transformation intérieure bénéfique de notre être.

En fait, nous sommes faits pour vivre pleinement notre vie, pour être heureux, amoureux, pour vivre la félicité, pour se sentir pleinement puissant, bien dans son corps et dans ses activités. Et si nous ne vivons pas cela, ce n’est pas parce qu’il y aurait quelque chose de vicié en nous, mais simplement parce qu’il y a des résistances et des freins intérieurs qui nous empêchent de parvenir à notre nature essentielle qui est tout simplement extatique. Et cela vaut pour tout le monde.

Il s’agit de Faire l’amour à la Vie pour goûter la Vie comme la merveille qui nous est offerte, en sortant de nos cadres de références connus, pour entrer dans des espaces naturels de félicité, en reconnaissant la magie de l’instant présent.

C’est tout cela que nous proposons dans nos stages. Au programme: sensualité et rencontres, contemplation et respiration, élans d’énergies et contacts subtils, danses et méditations, lâchers prise dans le vécu de l’instant présent…et surtout beaucoup de joie et de fun pour voir et dépasser tous les jeux que nous nous jouons à nous mêmes. Et peu à peu, avec beaucoup de respect et de bienveillance, il devient possible d’entrer dans cette co-naissance ultime, cette «vision» qui est si simple à appréhender, mais si difficile à décrire, et de réaliser l’essence de notre nature véritable qui est Conscience, Existence, Amour… et surtout Joie d’être tout simplement.

Toutes les information sur les stages et ateliers:
www.tantra-integral.com

1 ) Je suis désolé pour tous ces termes avec majuscule. Je ne cherche pas à en ajouter dans le côté spirituel, mais le langage ordinaire n’est pas bien adapté pour décrire les états extatiques et encore moins pour parler des expériences d’Eveil tant elles semblent incroyables du point de vue de la vie «standard» et inversement tellement simples et évidentes pour ceux qui en font l’expérience.

2 ) si l’on peut parler de but dans ce domaine où il s’agit simplement de faire l’expérience de la Vie.


Suivez meditationfrance sur twitter

Suivez Meditationfrance.com sur facebook