meditationfrance


Les archives de Meditationfrance

Questions/réponses sur le tantra, la méditation et la thérapie

Christine Lorand

avec Christine Lorand, psychologue et thérapeute
dans les Yvelines.

Vous proposez avec Yves FISSELIER, Christophe HENRY et Michel GALLET une formation Tantra et développement personnel en 5 ateliers répartis sur l'année, à qui s'adresse la formation Personnelle de Tantra ? 

C'est une formation tout d'abord personnelle qui s'adresse à toute personne souhaitant approfondir la voie du Tantra, ayant déjà une petite prise de contact avec cette approche, et se sentant inspiré par un chemin plus approfondi.
Les professionnels de la relation d'aide sous toutes les formes en retirent un complément d'expérience globale incluant l'implication corporelle, l'ouverture du cœur et de la conscience.
Je reçois des partages de participants qui se sont transformés au cours de la formation Tantra.
Leur façon d'être dans la vie a changé et de ce fait les relations, leur couple, et aussi leur pratique professionnelle se sont ouvertes.
Ils se sentent tout simplement plus vivants, plus authentiques et réussissent enfin à mettre en accord - ce qu'ils sont avec ce qu'ils font- dans leurs vies en Cohérence et Justesse.

Il est encore possible de démarrer la formation avec le deuxième Atelier de la formation intitulé "La danse de Kali" (25-28 février 2016), de quoi s'agit-il ? 

Le premier obstacle qui se dresse dans nos vies relationnelles c'est nos projections et celles des autres.
De ce fait nos relations avec les autres et nous-même sont faussées et illusoires. 
C'est la projection de notre ombre qui fait obstacle à la réalité de ce que nous sommes réellement et de ce que sont  parents, famille, amis, collègues.....et bien sûr notre partenaire.
Ce module de la danse de Kali est un stage intense qui permet de voir, reconnaître, accepter, et transformer notre ombre en potentiel et de lumière créatrice. 
C'est le passage obligé qui nous ouvre à la rencontre du soi, de l'être que nous sommes. 
Nous utilisons la danse qui est une façon d'incarner le processus dans le corps en mouvement. Le corps traduit très bien dans son mouvement l'expression de notre ouverture intérieure.
Ce stage est aussi co-animé avec un percussionniste Didier Pajot qui est un professionnel pertinent et subtil de l'accompagnement avec ses tambours.

tantra

Chaque année, vous proposez un stage réservé aux couples pour la St Valentin, « SAINT-VALENTIN FÊTE DE L'INTIME » pour raviver la flamme de l’amour, vous aimez beaucoup travaillez avec les couples, pourquoi ? Est-ce que ce n’est pas un travail complexe car deux personnes qui se rencontrent, c'est deux mondes qui se rencontrent ?

C'est  ce miracle de la rencontre de ces deux mondes qui me touche tout particulièrement. 
Le couple est un trésor précieux et passionnant qui me plait d'accompagner dans ses méandres des égo réactifs, .... Vers  la  possible voie, de deux êtres accomplis, aimants et en paix. 
L'alchimie du couple semble mystérieuse, et pourtant elle répond aussi à des lois physiques qui révèlent les points obscurs de la relation, et bien sûr aide à la fluidifier, puis ouvre les cœurs et les corps. 
Tout semble perdu et tout renaît .C'est un bonheur d'être le témoin de ces métamorphoses.

Vous animez des séances de méditation dans les Yvelines et aussi des ateliers méditatifs résidentiels comme le « Qui suis-je ? », quel est le rôle de la méditation dans l’harmonie d’un couple ?

Un couple se constitue quand les cœurs,  les corps, et les âmes vibrent à l'unisson. Cette merveilleuse harmonie avec le temps se disperse dans le flux d'un quotidien qui révèle peu des conflits d'ego dans lesquels les ombres de chacun se frottent.

La méditation est un moyen de retrouver en soi le contact avec sa source, l'amour, l'ouverture, la lucidité de voir ce qui est essentiel dans nos vies et de choisir de nourrir ce qui rapproche plutôt que ce qui sépare, d'ouvrir son cœur, plutôt que d'argumenter sur des sujets de discorde, de relaxer qui ouvre et permet de sentir l'énergie vitale et le désir circuler naturellement.  

La méditation est aussi une façon de traverser son ombre, d'accepter l'autre tel qu'il est. La communication dans le couple passe de la réaction, à un vrai partage.
Une véritable intimité se crée entre les partenaires, qui arrivent peu à peu dans une relation mature et évidente.

Vous proposez chaque année un groupe pour les femmes (le prochain aura lieu du 11/03 au 13/03/2016) qui s’intitule ETRE FEMME, IDENTITE ET SEXUALITE, qu’est-ce que l’identité féminine ?

Je travaille avec des couples depuis de nombreuses années et c'est un fait certain femmes et hommes sont pour beaucoup perdus dans leurs repères identificatoires intimes et sociaux.
Lorsque j'ai dû rendre un mémoire de maitrise en psychologie clinique il y a quelques années déjà, le thème en était le transsexualisme qui est une souffrance psychique extrême liée à la  problématique de celui qui est d'un sexe et se vit comme étant de l'autre sexe et n'ayant pas le corps en adéquation avec la façon dont il se ressent.

En quelque sorte j'ai l'impression que notre génération est plus ou moins prise dans ce malaise profond et beaucoup cherchent à l'extérieur des repères illusoires d'apparence, de comportements, de positionnements alors que la réponse se trouve à l'intérieur. 

Sur le plan biologique la cellule primordiale fécondée XY (théoriquement masculine) si elle ne reçoit pas de testostérone lors de son développement, la cellule XY (caractéristique du mâle) se développera sous la forme féminine. Biologiquement le féminin est le sexe de base, il faut une l'intervention spécifique d'une hormone à un certain moment du développement,  pour que le sexe mâle s'exprime normalement. 

Socialement le masculin est le sexe de référence. Beaucoup de femmes dans leur vies professionnelles, à responsabilités, pour certaines cherchent leur féminité disparue. Quelle est-elle ? Où est-elle ? Les valeurs masculines ont pris le pas sur toutes les références. Mais où est donc passé la réceptivité, l'ouverture de cœur, l'espace, l'accueil ? Notre société de compétition en fait cruellement défaut à tel point que maintenant le grand sujet des formations en entreprises est comment y développer le féminin.
…je ne parle même pas encore d'extrémistes de tous poils qui sont des nihilistes du féminin en tant que sujets, juste à la rigueur en tant qu'objets qui doivent soumission et obéissance au masculin tout puissant. Non Je parle de notre société soit disant "évoluée" ou la confusion est telle que tout le monde est perdu et comme un poisson qui cherche désespérément l'eau dans laquelle il est déjà.
Nous sommes tous hommes et femmes. Masculin au niveau du conscient et féminin (anima) au niveau de l'inconscient chez les hommes  et bien sûr féminin au niveau du conscient et masculin (animus) au niveau de l'inconscient  chez les femmes nous dirait Carl Gustav Jung. 

Notre véritable identité est donc au-delà des clivages identificatoires intégrant les deux polarités à leur juste place. L'exploration intérieure est un moyen de rencontrer notre féminin dans la relaxation, la présence, l'ouverture, l'espace, la dévotion, soutenu par notre énergie masculine qui est axe, densité, conscience, méditation. 

Quand cette intégration est présente, le corps, les relations, l'intimité, la place sociale, l'apparence, la sexualité, l'intimité, trouvent leurs places, dans une forme de cohérence juste et paisible autant chez les hommes que chez les femmes. 
Ces deux stages ont lieu en même temps, c'est symbolique d'une démarche commune qui vise à l'intégration des deux polarités de façon spécifique chez les femmes ainsi que chez les hommes d'aujourd'hui, chacun et chacune avec leurs pairs. 
Un autre groupe qui s'appelle "Masculin Féminin l'Extase" animé avec Michel Gallet traite aussi de cette thématique mais cette fois hommes et femmes ensembles. 

Et ce même week-end, l’animateur Christophe HENRY proposera un groupe Hommes «, c’est sa spécialité, il propose un travail dans la dynamique de Guy Corneau qui approfondie les questions et les défis auxquels font face les hommes aujourd'hui. Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur ce stage « ETRE HOMME, IDENTITE et SEXUALITE » ?

C'est un temps authentique, entre hommes, sans tabous ni rivalités. Un espace de fraternité, où nous faisons l'expérience de l'alignement et ses ressources, où l'expression d'une saine puissance aura sa place. Et où les enjeux autour de la sexualité seront abordés par une série de pratiques taoïstes, avec comme fil conducteur "comment passer d'une sexualité sous tension à une sexualité relâchée, ouverte à ce qui est"

méditation

Dans la plupart de vos stages, vous utilisez des techniques de thérapie, mais aussi des techniques de méditation et de Tantra. Vous êtes au départ psychologue et psychothérapeute, quel est le rôle de la thérapie selon vous dans la recherche du bonheur  ou d’une certaine harmonie intérieure ? Et en quoi la méditation et le tantra complètent ce travail ?

Les thérapies sont des outils qui travaillent sur les blessures et les identifications de l'ego, de façon à nous rendre disponible à l'instant présent. C'est un préalable indispensable pour être jute là maintenant. Pour certains c'est déjà un pas énorme que d'être libéré des souffrances du passé, et une forme de bonheur.
Comment méditer, sentir le subtil si je suis complètement tendu, enfermé dans des histoires passées ou paralysé par des peurs projetées sur le futur?

Le bonheur, l’amour, le désir c'est maintenant au présent.
La méditation, le Tantra s'exercent au présent. Là où fini la thérapie commence le chemin d'intériorité qui enracine le travail thérapeutique dans la dimension de l'état d'être et de la pleine conscience. Le moment heureux devient un état, un socle sur lequel la vie s'épanoui simplement. 

Il existe des thérapies qui font le pont entre ces deux espaces, ce sont entre autres L'EMDR (Eyes Mouvement Deprograming Reprograming) de Francine SAPIRO ou la Somatic Experincing de Peter LEWIN qui amènent le patient de sa blessure d'ego à son état d'être, qui est le véritable espace stable de guérison.

A un moment de ma carrière j'ai compris que beaucoup de thérapies, malgré leur bien fondé à un certain moment, maintiennent les patients dans des identifications erronées, j'ai failli tout arrêter quand j'ai découvert ces deux processus qui finalement font le lien avec méditation et Tantra, et ramènent au centre de soi. 

Merci pour cette interview !

Pour plus d’information : www.tantrachristinelorand.com

Interview réalisée par Emmanuel Moulin


Suivez meditationfrance sur twitter

Suivez Meditationfrance.com sur facebook