meditationfrance


 


Interview de l’enseignant en Tantra Chetan Joël Samarpan,
fondateur du Tantra Arc-en-Ciel

Chetan Joël Samarpan

Pourquoi as-tu nommé ton approche du Tantra, le Tantra Arc-en-Ciel ?

La première raison est l'influence sur ma vie d'un séjour de près de dix ans que j'ai effectué à Hawaï de 2002 à 2012. En effet, si les îles d'Hawaï évoquent souvent des clichés de plages ensoleillées peuplées de surfers, en vérité la moitié de ces îles montagneuses est exposée à la pluie ! D'où une abondance d'arc-en-ciel, qu'il m'est arrivé de contempler jusqu'à deux ou trois fois par jour, me laissant absorber par la beauté et le mystère de ces manifestations colorées dans le ciel. 
Dans les années qui ont précédé mon départ à Hawaï j'avais donné à l'ensemble de mes stages l'appellation "Tantra du cœur", pour bien indiquer que cette approche est centrée sur le cœur et non pas sur le sexe comme le croient certains. Mais pendant les années où j'étais loin du pays, d'autres personnes ont repris cette expression. Aussi en rentrant en France j'ai senti de choisir ce nom "Tantra Arc-en-ciel", symbolisant l'ouverture de ce que l'on appelle "la flûte intérieure" (pour plus d'informations sur ce processus, on peut se reporter à mon article "du jardin du Tantra au Tantra Arc-en-Ciel").
En effet, chacune des sept couleurs de l'arc-en-ciel, du rouge au violet, représente l'un de nos principaux chakras et toutes les qualités qui lui sont associées. Le chakra du cœur (la couleur verte) se trouve juste au centre et symbolise notre capacité d'amour et notre humanité, avec les trois chakras du bas représentant notre énergie vitale, animale, et les trois du dessus donnant accès au monde subtil et à notre essence divine. Le chemin du Tantra consiste en la prise de conscience et l'ouverture progressive de ces centres d'énergie, ce qui nous amène à la réalisation de notre potentiel infini d'amour, de conscience et d'extase. 

On associe généralement les pratiques tantriques à l'amélioration des qualités relationnelles dans le couple, ce qui n'est pas faux, mais correspond plus à ce que j'appellerais la cerise sur le gâteau. Pour moi, le fondement du Tantra repose sur un développement intérieur qui ne dépend pas du fait d'être ou non dans une relation amoureuse. Il est vrai que le Tantra intègre positivement la relation à l'autre comme un miroir de notre propre énergie. Mais c'est un mythe de croire qu'il est indispensable d'être impliqué dans une relation amoureuse pour pratiquer le Tantra. En fait, toute situation est parfaite, que l'on soit seul, dans une relation de couple, ou dans des relations multiples, car l'essentiel c'est la conscience de plus en plus grande de notre trésor intérieur. Et lorsque cette conscience se maintient et se cristallise, on cesse d'être un mendiant; on devient un empereur...

tantra arc en ciel

Tu travailles aussi avec le Rebirth, en quoi cela complète la pratique du Tantra Arc-en Ciel ?

 
Le Rebirth est merveilleuse technique de travail sur l'énergie grâce à la respiration connectée. C'est une méthode à la fois simple et puissante pour libérer les tensions et les nœuds émotionnels hérités du passé, ainsi que pour s'ouvrir à des états de conscience élargis, y compris des expériences d'amour inconditionnel et d'extase. 
J'ai découvert le Rebirth en 1979 et pratiqué une centaine de séances dans les deux années qui suivirent. Cela m'a donné une confiance en moi et dans l'existence suffisante pour sortir des cadres traditionnels et me consacrer entièrement à la recherche intérieure, et au partage avec les autres grâce à l'animation de stages. Le Rebirth a en commun avec le Tantra d'être basé non pas sur le contrôle mais sur le lâcher-prise. Cela permet d'aller au-delà des limites de la personnalité ordinaire, et d'avoir accès à des prises de conscience et des réalisations de plus en plus larges.
Je me sers du Rebirth comme d'une préparation à la pratique du Tantra Arc-en-Ciel afin de dissoudre les peurs, crispations et croyances limitatives qui nous empêchent de nous ouvrir véritablement. Il est fascinant de voir à quel point l'énergie du groupe a changé après un Rebirth, et de sentir combien les personnes sont ouvertes, vibrantes, confiantes... Il devient alors beaucoup plus aisé de rentrer dans la profondeur des méditations tantriques, que ce soit avec soi-même ou avec un partenaire.

tantra arc en ciel

Il me semble que dans ton approche du Tantra, la célébration a une place importante....quel est le sens pour toi de ce mot "célébration" ? Et peux-tu donner des exemples dans ta vie personnelle ?

L'art de la célébration est l'un des plus beaux cadeaux que j'ai reçu de mon maître spirituel, Osho. Lorsque je suis arrivé dans son Ashram à Poona, en Inde,  au mois de janvier 1980, j'étais un jeune homme bien sérieux, "dans la tête" et avec une vision de la religion empreinte de gravité. J'ai été trés touché par l'alternance des moments de silence avec ceux aussi intenses et nombreux de danse, de rire, et de célébration. Il faut dire qu'il y avait une pléiade d'excellents musiciens dans l'Ashram, d'Annhubava (Peter Makena) à Milarepa, de Deuter à Karunesh, à Miten et plus tard sa compagne Deva Premal, et tant d'autres, connus ou inconnus... Que de merveilleux moments où la musique inondait peu à peu le "Buddha Hall", donnait des ailes à nos pieds et nous emportait dans un tourbillon de danses où tout l'être pouvait s'abandonner sans aucune crainte du regard de l'autre. Chacun se laissait immerger dans la dynamique de son propre mouvement aussi bien que dans la puissante énergie du groupe... 
J'ai aussi été très marqué par les paroles d'Osho alors qu'il expliquait la différence entre le "Sannyas" traditionnel et son "néo-Sannyas". La voie multi-millénaire en Inde du Sannyas était basée sur le renoncement : renoncement au plaisir des sens et aux relations amoureuses, renoncement à la vie pour se consacrer uniquement à une recherche intérieure basée sur l'ascétisme et le détachement. Les sannyasins traditionnels, encore très nombreux en Inde, vont sur les routes en mendiant leur nourriture et n'ont pas le droit, sauf pendant la saison des pluies, de rester au même endroit pendant plus de trois jours. Mon maître-mot, disait Osho, n'est pas la renonciation mais la célébration. Il a proposé  une nouvelle forme de recherche intérieure basée sur la créativité et un total "oui" à la vie, ce qui s'est exprimé plus tard dans la formule "Zorba le Buddha". Zorba le grec représente l'amour de la vie terrestre, et la capacité à la célébrer complètement à travers la musique, la danse, le rire, la nourriture, l'appréciation de la nature et de tous ses cadeaux... Et Buddha incarne la conscience pure à l'intérieur de nous, le témoin innaffecté qui se cristallise au fur et à mesure que notre méditation s'approfondit.
 
Il est un peu triste de voir qu'aujourd'hui de nombreuses personnes associent "célébration" avec la consommation immodérée de nourritures sucrées de mauvaise qualité, de tabac, d'alcool et autres agents intoxicants. Et c'est une grande joie de pouvoir co-créer à l'intérieur des stages de Tantra d'authentiques espaces de célébration grâce à l'ouverture du cœur, à l'énergie du souffle, aux danses et rituels de rencontre hommes-femmes... sans avoir recours à aucune substance nocive.
Pour moi la méditation et la célébration se complètent parfaitement, comme le font le jour et la nuit ou l’inspire et l'expire. L'intensité de joie vécue dans la célébration permet de goûter encore plus à la beauté du silence et de la sérénité qui émane de la méditation. Et dans cette paix et ce silence se trouvent les graines des célébrations à venir...

tantra arc en ciel

Tu co-animes en ce moment avec différents intervenants, je pense à Bruno Giuliani avec qui tu animes des stages de Tantra et de biodanza.
Mais aussi avec le chanteur et musicien Abel Millot avec qui tu proposes un stage Tantra et Mantras.
Il y aussi le stage La Danse Sacrée de Shiva et Shakti co-animé avec  Antoine van Limburg.
Peux-tu nous parler de ces rencontres et de ces stages qui ont des thèmes différents? 

J'ai eu la chance de rencontrer Bruno Giuliani et Antoine van Limburg au cours du dernier festival Festi-spirit organisé à Trimurti par mon ami Emmanuel Moulin. J'ai participé à un atelier de "Joïa" animé par Bruno, et j'ai eu la surprise de ressentir ses paroles comme venant d'une source qui m'était intimement connue ... Le partage que nous eûmes ensuite a confirmé que nous étions bien des frères d'âmes, engagés sur le même chemin d'évolution avec des techniques un peu différentes (la Biodanza et le Tantra) mais très complémentaires. Après avoir participé avec bonheur chacun à un stage animé par l'autre, nous avons naturellement décidé de co-animer des groupes. ce qui à conduit entre autres à la co-création d'un merveilleux passage à l'année 2015 avec une soixantaine de participants... Et l'aventure continue avec un stage "les voies de l'amour sacré, Biodanza et Tantra" les 8, 9 et 10 mai aux Damias, prés d'Eourres.
 
En partageant avec Antoine van Limburg, nous nous sommes rendus compte que nous portions un projet très similaire de création d'un grand lieu d’accueil de stages, tout autant que de vie au quotidien, entièrement dédié au Tantra et à la méditation, dans le sud-est de la France.
Ce projet, que nous avons appelé "Shamballah", est en cours de développement et toute personne intéressée est bienvenue à nous rejoindre. Antoine est déjà le fondateur du gite de "Belles Ombres" en Chartreuse, entre Grenoble et Chambéry, où nous allons co-animer notre premier stage "Tantra, la Danse Sacrée de Shiva et Shakti" le week-end du 30/31 mai.
 
Abel Millot est venu participer à un groupe l'été dernier avec moi, et comme j'ai souffert d'un rhume pendant quelques jours, je l'ai invité à animer des sessions de chants sacrés et mantras, au grand bonheur de tous les participants. Quelle beauté, quelle force d'évocation et quelle joie puissante dégagent ces chants, qu'Abel sait si bien partager dans la douceur et la simplicité ! Je suis très heureux de proposer un stage "Tantra et mantras" en co-animation avec lui le WE des 20/21 Juin, au moment de la fête de la musique et du passage à l'été...

Quels sont les trois livres sur le Tantra que tu conseillerais si il fallait n'en sauver que trois ? 

Le livre des secrets (tome 1) de Bhagwan Shree Rajneesh (Osho). C'est le livre qui a changé ma vie et m'a incité à partir dans l'Ashram d'Osho il y a 35 ans !
Traduit à la fin des années 70 par Michel Sokolof, le fondateur du centre Trimurti, ce livre décrit les 24 premières techniques parmi les 112 méthodes de transformation intérieure attribuées à Shiva. Osho jette une lumière éclatante sur ce texte vieux de 5000 ans : le "Vigyana Bhaivara Tantra".

L'Art de l'extase sexuelle de Margot Anand. C'est le livre le plus complet sur les techniques tantriques à destination des couples, écrit par la personne qui a sans doute animé le plus grand nombre de stages et de formations en Tantra dans le monde.

Tantra, connaissance suprême par Osho. Au-delà des techniques, Osho partage dans ce livre une grande vision spirituelle liée à l'essence profonde du Tantra. Un marchepied vers l'éveil...

Comment vois-tu l’avenir du Tantra Arc-en-Ciel ?

Au-delà des stages d'initiation à la pratique du Tantra, je vois l'avenir du Tantra Arc-en-Ciel dans la co-création d'un mode de vie tantrique avec les personnes souhaitant approfondir cette approche. Cela peut prendre deux formes principales : la création d'un lieu de vie permanent et la formation d'animateurs.

J'ai eu à trois reprises au cours de ma vie la chance de pouvoir créer un lieu dédié à l'accueil de stages ainsi qu'au développement d'un art de vivre fondé sur la partage, la méditation ei la célébration. J'y ai vécu chaque fois des moments extrêmement précieux, et un certain nombre de personnes m'ont témoigné des changements considérables que ces expériences leur avaient apporté. Je souhaite maintenant créer un lieu permanent dans le sud-est de la France, suffisamment étendu pour que puissent y vivre un groupe de résidents dans de bonnes conditions de confort et d'espace, et bien sûr y accueillir des stagiaires et des visiteurs. Face à tous les défis que connaît notre société, il me semble crucial d'arriver à développer un mode de vie inspiré par le Tantra et la méditation ici, aujourd'hui, en Occident. Je vois un tel lieu comme une sorte d'Oasis pouvant aider de plus en plus de personnes à approfondir leur cheminement.

Il me tient aussi à cœur de transmettre tout ce que j'ai reçu au cours de mes 35 années de recherches et d'expérimentation en Tantra. Pour cela je pense proposer à partir du mois d'août une formation individualisée d'animateurs en Tantra Arc-en-Ciel, en trois cycles successifs pouvant être réalisé à son rythme, en une année ou plus. Pendant le troisième cycle les personnes en formation seront encouragées à approfondir un thème lié à l'émergence du Tantra dans notre société, et à partager leur recherche dans un mémoire ou une création audio-visuelle. Transmettre les enseignements du Tantra est à mes yeux le plus beau métier au monde, et je serais profondément heureux d'aider des personnes à aller sur ce chemin. 

Interview réalisée par Emmanuel Moulin

Stages avec Chetan Joël Samarpan
"Célébrer l'arc-en-ciel de la vie", "Rebirth et Tantra", "Tantra et Mantras"...
Formation d'animateurs
Lieux: Ardèche et Drôme
Tel. 06 19 29 08 62
tantraciel@yahoo.fr
www.tantra-arc-en-ciel.com


Suivez meditationfrance sur twitter

Suivez Meditationfrance.com sur facebook