meditationfrance


 


Nouvelles visions

patricia

par Patricia Menetrey

Petit guide afin de ne pas se perdre parmi les divers chemins de la sagesse contemporaine.

Trouver un rythme qui inclut un espace pour méditer, rencontrer des êtres qui partagent une vision différente du sens de la vie et de ses valeurs. Comment progresser ? Observons les belles occasions qui nous sont offertes. Un colloque réunissait des chercheurs autour du thème «  l'avenir est en nous » .
Le lieu : le Forum 104 empli d'auditeurs attentifs en ce samedi 6 septembre 2014.

A chacun son idée de la sagesse.

Marie Clainchard est l'auteur du livre «  l'avenir est en nous » et réunissait plusieurs grandes personnalités de la spiritualité contemporaine autour du thème : qu'est-ce que la sagesse ?
Son idée : les interroger afin qu'elles répondent chacune aux mêmes questions.

Dans la salle, quatre intervenants nous livrent leur expérience. La qualité de l'écoute est palpable. Et la vision de chacun reflète la diversité des chemins possibles.

Marc HalévyMarc Halévy

Physicien, philosophe et visionnaire, il propose une théorie des trois M : « mieux mais moins ». Il faut passer de l'abondance à la frugalité.

Pour lui, il faut « réussir ma vie et non réussir dans ma vie ». Le bonheur c'est la signature du vivre heureux. Un processus d'accomplissement de soi qui veut dire que je construis ma joie et que c'est un choix de chaque instant. Lajoie se vit, elle ne se dit pas. Tout enseignement est inutile, tant que le disciple ne l'a pas fait sien, intimement. Ce n'est plus alors un enseignement.

Croire en la destinée nous entraine dans la tragédie grecque, il nous propose donc le destin au sens immanent du terme, « je le porte en moi ». C'est l'ensemble de tous les possibles. C'est le «  deviens ce que tu es » de NIETZCHE et « fais ce que toi seul peux faire ». Pas de relent d'égoïsme dans cette vision. Impossible de s'accomplir contre le monde mais bien avec lui. Cette vision porte des vertus magiques et elle est contagieuse.

Pour ce physicien la joie est une onde lumineuse bien qu'invisible.
Et si nous vivons la fin de la modernité, il n'y a pas a éprouver de nostalgie : tout se réinvente, c'est un non retour en arrière.

Le mot clé est simplicité. Revenons à l'unité et revoyons notre relation à l'univers sans nostalgie ni utopie. Il n'y a que des chemins et la joie d'y cheminer.

Le plaisir se prend. Le bonheur se reçoit. Mais la joie se construit.

Nadège AmarNadège Amar

Ecrivain et épouse de Yvan Amar
Son témoignage, d'une touchante simplicité, nous rappelle que le corps est précieux d'où l'urgence de ne pas perdre du temps. Elle nous invite à une pratique quotidienne avec enthousiasme (dont l'étymologie signifie énergie divine.) La transformation ne se réalise pas à travers le mental mais à travers le cœur, dont les valeurs sont essentielles pour elle. Ainsi, devant la magie du Créateur, soyons plein de gratitude. Elle se décrit comme une femme ordinaire, mais touchée par la grâce de grandir avec le Divin et en accord avec la vie. Sur le chemin de la vérité, développons une attitude d'accueil et d'acceptation de ce que la vie nous présente.

La première prière est de dire merci. Maître Eckart

andré mariePère André Marie

Prêtre, sculpteur, écrivain. Toute sa vision consiste à être en accord avec le cœur, à instaurer une civilisation de l'amour.

« Je vénère la présence du Divin en toi. Je suis un écho. Je ne crois pas au destin, je me sent l'enfant d'un père et d'une mère qui eux mêmes étaient l'enfant d'un père et d'une mère, qui eux mêmes etc…et avec cette révélation, où vas-tu ? Avec ma calculette, j'ai calculé qu'en 500 ans cela nous fait environ 6 millions d'ancêtres. Je me considère donc comme un morceau d'humanité. Prenons simplement conscience de ce que nous sommes. »

Je vous invite à vénérer la présence du Divin en soi.

« Le rosier qui est à mes côtés est composé de 90 pour cent d'eau, je suis moi même composé de 80 pour cent d'eau … alors n'es-tu pas mon frère, ma sœur ?  »

La sagesse ? Athéna et une chouette et la chouette est celle qui voit dans les ténèbres. » Notre époque est nôtre. Alors aimons là au lieu de la dénigrer et la mépriser. Et rassure toi, rien ne dure. Peut être que ce sont les jeunes qui la rendront plus belle. Inspirés par la tendresse, la compassion, la beauté, (autant de mots féminins.) greffons nous sur l'espérance.

Si notre vie intérieure était plus riche, le monde déborderait d'amour.

Pir Zia Inayat Khan Pir Zia Inayat Khan

A la tête de l'Ordre soufi international, il pratique un soufisme universel qu'il enseigne dans le monde entier.

« J'appartiens à la race humaine, comme toute homme ou toute femme depuis la nuit des temps. Un jour mon corps sera mis en terre. Alors existe-t-il une sagesse qui ne meurt pas avec nous ? La sagesse ne se laisse pas confiner à l'expertise de certains spécialistes. La sagesse ne dépend pas de la connaissance, elle apparaît soudainement de manière inattendue. Et bouleverse tous nos préconçus. Je ne conçois pas d'idéal plus élevé que la bienveillance d'un cœur.  La vision du cœur est celle qui nous unifie, et en nous unifiant nous révèle le chemin du futur. »

J'éprouve ainsi une haute dévotion envers ceux qui ont consacré leur vie à cet idéal élevé et ont pris soin de transmettre de génération en génération le savoir sacré.

La tradition a un sens seulement si elle illumine notre vie. Et notre propre compréhension peut ainsi illuminer le sens de cette tradition.

Ma lignée est soufie, elle est sagesse du cœur. Voici quatre aspects de cette sagesse du cœur :
- La perception signifie une vue claire, je vois ce qui est en face de moi, et non ce que je désire voir ou ce que je crains de voir. Sans jugements ou interprétations.

- La compréhension signifie de ne pas voir les choses en surface mais ce qui transparaît. La cause qui se trouve derrière la cause, elle est la combinaison de nombreux facteurs.

- La sympathie  nous amène à ne plus penser à partir d'un mental rationnel. Il faut sortir de notre subjectivité afin de faire grandir la compassion. Et ainsi dépasser nos limites.

- La vision permet de voir l'harmonie qui unit toutes perspectives. Toutes nos aspirations tendent alors vers une aspiration plus élevée que notre seule inspiration individuelle.

Les mots ne portent que des concepts… comment alors passer à une vision unifiée. J'aimerai que mes ailes puissent dire ce que ni mes lèvres, ni mon stylo ne peuvent exprimer.

voler

Patricia Menetrey
Voir sa page web

Pour en savoir plus : Le livre de Marie Clainchard :
« L'avenir est en nous » aux Éditions Danglès

l'avenir est en nous


Suivez meditationfrance sur twitter

Suivez Meditationfrance.com sur facebook