meditationfrance


 

L'alliance de la psychologie, de la philosophie et de la spiritualité pour une nouvelle science de l'homme

Jean-Pierre et Aruna Le Gouguec

Jean-Pierre et Aruna Le Gouguec
Fondateurs et animateurs de
l'Institut Privé de
Sciences Humaines

La spiritualité libre et laïque : une réponse constructive
au matérialisme dominant.

Aujourd'hui, les concepts de "l'Homme-machine" et de "l'Homme-animal" constituent l'unique modèle théorique des Sciences Humaines institutionnelles (… Psychologie, médecine, sociologie, sciences de l'éducation, etc.).

Or, de tels modèles théoriques ne permettent pas de comprendre l'âme humaine dans sa complexité et sont souvent inappropriés pour la soigner en profondeur et lui permettre de s'épanouir pleinement …

Ré-introduire de manière rigoureuse et rationnelle, une spiritualité laïque et non-confessionnelle dans les sciences humaines en général, et dans la psychologie en particulier, est aujourd'hui indispensable, afin de répondre aux aspirations et aux besoins d'un public toujours plus nombreux, désireux de se soigner et de se développer par des procédés ne reposant plus exclusivement sur des médicaments chimiques ou sur le traitement des seuls problèmes sexuels …

Psychologie

Psychologie et Problèmes existentiels

La psychologie pose notamment d'incontournables questions philosophiques, à commencer par celles concernant la nature même de la "psyché humaine" ("l'âme humaine").

C'est pourquoi il est nécessaire de réintroduire en psychologie l'étude approfondie des grandes questions existentielles (… la vie, la mort, l'âme humaine, le vrai, le juste, l'amour, la souffrance, le sens de l'existence, le transcendant, le sacré, le Divin, etc...).

De telles connaissances philosophiques sont en effet, indispensables pour les futurs psychologues et psychothérapeutes, puisque ceux-ci sont amenés à recevoir dans leur cabinet de nombreuses personnes en proie à des questions existentielles profondes et souvent pressantes.

Cependant, les souffrances psychiques engendrées par de telles interrogations (au demeurant naturelles chez l'homme), ne relèvent à l'évidence pas de la médecine, mais plutôt de l'art d'aider autrui à découvrir en lui-même sa propre sagesse intérieure, afin de l'aider à résoudre ses tourments métaphysiques et ses divers dilemmes éthiques.

En conjuguant psychologie des profondeurs et spiritualité authentique, philosophie et travail sur soi, il est possible aujourd'hui d'élaborer une approche novatrice de la relation d'aide ajustée à la recherche de sens des sociétés modernes …

"Connais-toi toi-même …
et tu connaitras l'Univers et les Dieux" …

Cet Ancien et vénérable adage de la Sagesse grecque peut alors devenir le cœur d'une nouvelle pédagogie, notamment pour la formation des futurs psychologues et psychothérapeutes. Dans une telle perspective les connaissances théoriques, et les diverses techniques pratiques de développement personnel ou de psychothérapie, sont d'abord expérimentées sur soi-même.

Une telle pédagogie permet d'une part la clarification en profondeur de sa propre psyché afin de l'aider à s'épanouir de manière optimale dans les divers domaines de sa vie personnelle (amoureuse, familiale, sociale …), tout en permettant aux futurs professionnels de la relation d'aide d'offrir aux personnes qui viendront les consulter, la garantie d'un thérapeute compétent, avisé et expérimenté, ayant accompli au préalable sur lui-même, l'indispensable travail intérieur d'alchimie de son propre inconscient...

... Accompagner autrui dans un processus psychique demande impérativement en effet d'être au clair avec ses propres pulsions, ses propres ombres et ses propres conditionnements, afin de ne pas les projeter sur autrui

… Or, à ce jour, et bien que cela puisse paraître étonnant, aucune formation universitaire en psychologie n'intègre le "travail sur soi" dans ses propres cursus d'études ; pourtant, un tel travail est indispensable à la formation professionnelle de tout thérapeute, car il constitue une garantie minimale de sécurité pour le grand public comme pour les patients.

un métier passionant

L'apprentissage des métiers
de la relation d'aide par la pratique
intensive sous supervision…

Non seulement tout futur thérapeute devrait travailler intensément sur lui-même tout au long de sa formation, mais il devrait apprendre également à travailler avec autrui … L'apprentissage professionnel du métier de thérapeute s'effectuant alors sous forme d'entrainement en duo aux diverses techniques psychothérapeutiques sous la supervision constante de formateurs expérimentés ; de telle sorte qu'au terme de leurs études, les personnes ainsi formées, disposeraient d'un savoir-faire thérapeutique polyvalent, basé sur une expérience personnelle en durée (3, 5 ou 7 ans selon les diplômes obtenus), ainsi que d'une maturité psycho-spirituelle minimale garantissant leur aptitude à exercer professionnellement la relation d'aide, par exemple, en tant que "Conseiller en Relations Humaines et Développement personnel", "Thérapeute psycho-comportemental", "Art-thérapeute" ou "Psychanalyste Transpersonnel".

Là encore, et bien que cela puisse paraitre étonnant, il faut savoir qu'à ce jour, aucun programme universitaire n'intègre d'entrainement pratique à la relation d'aide, au sein de ses propres cursus d'étude …

Aujourd'hui certaines écoles alternatives (tel l'Institut Privé de Sciences Humaines de Nantes) offrent la possibilité d'explorer de matière vivante, profonde et pratique, les arcanes mystérieuses et passionnantes de l'âme humaine, sur la base d'une telle pédagogie !…

… d'avantage d'infos sur :
www.nouvelle-psychologie.com


Suivez Meditationfrance.com sur facebook