meditationfrance


 


Editorial :
Ce n'est pas l'évènement qui est important,
mais ce que j'en fais

Par Patricia Menetrey

Patricia, reporter de MF sur Paris, a participé en octobre au salon zen, au concert de Mirabai Ceiba et au concert de Deval Premal et Miten. Voici son récit.

Le concert de Premal et Miten :

Deva Premal, Patricia, Miten
Deva Premal - Patricia - Miten

La musique mène à tout même aux urgences

Ce jeudi 21 octobre, un événement trop rare est attendu : la venue de Deva Premal, Miten avec la participation de Manose pour un unique concert à Paris.
La salle est comble ! Dès leur entrée en scène, la magie opère. Le public est conquis, un premier mantra nous invite à vivre ce concert depuis l'espace du cœur….et cela fonctionne, je peux ressentir le silence s'installer.

Après deux premiers chants, Miten nous demande un petit peu de patience…Un problème technique avec l'ingénieur du son … J'ignore encore ce qui se déroule en coulisses, mais l'organisatrice du concert me demande de la rejoindre.

Quittant à regrets une salle touchée par la lumineuse présence du trio, je découvre une autre scène : Sakha, l'ingénieur du son gît à demi inconscient, sur une civière ; sous oxygène, il est entouré de trois pompiers.

Une profonde blessure au visage nécessite une intervention. Petit problème : il ne parle pas un mot de français. Je fais office de traducteur, et ainsi débute une aventure qui, de musicale devient médicale. Sumano l'organisatrice de la tournée mondiale nous accompagne.

Le concert continue mais que puis-je en dire de plus ? Même si je sais qu'il a été vécu par les spectateurs comme un vrai moment de grâce.

Une autre expérience m'attend. Une toute autre vision du monde ! L'admission aux urgences où il faut se confronter à la procédure administrative. Le choc est rude et pourtant, une belle énergie s'installe immédiatement dans notre relation avec le personnel de l'hôpital St-Antoine.

Comme si un lien magique nous reliait encore au concert. Sakha s'inquiète du bon déroulement du spectacle. Ici, tout le corps infirmier endurci aux nuits de garde s'ouvre à nous. La scène est plutôt cocasse : je dois tout traduire en français, avec parfois de l'allemand, parfois de l'anglais. Nous sommes autorisés à rester dans ces froids couloirs, puis dans des salles strictement réservées au service médical.

Nos yeux se ferment, nos mains sont unies. Nous méditons en silence. Soudain le temps et l'espace s'ouvrent. Nous sommes en Inde, 20 ans auparavant, le maître spirituel Osho est le lien réunissant tous ces chercheurs de vérité, venus des quatre coins de la planète.

Un chant monte durant la suture de sa blessure, même le jeune médecin interne n'a rien trouvé à redire. Sakha prononce alors cette parole que je n'oublierais jamais : « What a blessing !!!» Quelle bénédiction !!!

Sa main glacée se réchauffe peu à peu dans la mienne : les yeux dans les yeux, nous partageons la vision du maître Osho. Pas besoin d'un lieu particulier pour méditer, en notre espace intérieur s'ouvre le plus beau des jardins. Un silence palpable s'est installé dans le service des urgences de l'hôpital St Antoine. Du reste personne ne nous ordonne de quitter les lieux. Nous méditons tous les trois, les yeux fermés, le cœur grand ouvert : Vipassana à l'hôpital St-Antoine.

Ok, il est 1 heure trente mais un bilan sanguin plus tard, rassurés, nous laissons notre blessé aux bons soins du personnel de garde. Nous pouvons rentrer, il quittera les lieux demain si tout va bien.

L'année prochaine, je ne manquerai sous aucun prétexte le concert de Deva Premal et Miten que je recommande chaleureusement à tous. Le souvenir de cette nuit inoubliable m'unira d'un lien encore plus puissant avec toute l'équipe qui, en coulisses, assure le bon déroulement du spectacle.
C'est ça la magie de la vie… Merci.


Le concert Mirabai Ceiba

Markus SieberAngelika Baumbach
Mirabai Ceiba : Markus Sieber et Angelika Baumbach

Mirabai Ceiba, c'est avant tout la rencontre de deux artistes Angelika Baumbach et Markus Sieber. Influencés par la musique indienne et amérindienne, ils parcourent le monde depuis 2001 afin de partager leurs musiques. Les voici pour la première fois à Paris. Patricia Betsch a réussi le pari incroyable d'organiser ce concert en un temps record.
Mais le public répond présent et sort peu à peu de cette réserve bien française. Prana yoga, mantras repris en cœur, nous font glisser subtilement vers l'espace du cœur.
Leur pratique spirituelle se ressent dans la qualité du concert…c'est elle qui permet ce subtil passage pour le public du formel à l'intemporel.
Une sorte de grâce les anime, si l'on croit au concept de l'âme sœur, ils en semblent la représentation vivante. Le yin et le yang s'interpénètrent au fil des sons.
Lorsque la fin du partage approche, c'est à regret que nous vous quittons ! Angelika et Markus, il nous reste vos disques. Rien ne remplace une présence, mais pour tous nos lecteurs, ces disques offrent l'occasion de découvrir des harmonies sonores devenues trop rares de nos jours.

mirabai ceiba

Voir l'interview audio en anglais faite par Patricia
avant le concert.


Salon Zen

salon zen

Est-elle véritablement Zen, cette rentrée? Il faut rester centrée pour retrouver parmi tous ces exposants, le secret de la Zénitude : chacun tente de vous vendre son produit ou sa recette miracle. Ecole de formation, stages divers, outils de développement personnel, musique new âge, artisanat, compléments alimentaires … tout cela pourrait donner le sentiment d'avoir parfois affaire aux nouveaux marchands du temple…

salon zensalon zen

Certains stands attirent plus le regard, une envie de s'arrêter devant une peinture sur soie, un parfum d'authenticité avec les huiles essentielle qui reconnectent à l'essence dont on a tant besoin. C'est super. Et je vais dans une vibration différente avec un massage des pieds ou une lecture d'aura. Tant de choses sont à découvrir qui veulent nous mener au mieux-être, moyennant finances. Mais au fil des allées, il n'est pas aisé de faire son choix entre trop belles promesses et réalité.

Pour les femmes en quête de leur identité, une jeune revue est apparue: « Rêves de femmes ». Une voie féminine pour être uni…vers…elles, pour la nouvelle conscience.

Toutes ces technique ou approches proposées peuvent-elles ouvrir des horizons nouveaux et permettre le commencement d'un mieux-être ? Un stage, un livre peuvent-ils à eux seuls transformer notre quotidien ? Ce salon Zen apporte la preuve que la diversité s'élargit, que des choix deviennent possibles, que la conscience grandit et se matérialise dans des offres pour la santé, le mieux-être et le devenir plus…

C'est un oui à la vie. Pour ceux qui en ont besoin une thérapie peut démarrer un processus. A mes yeux, y ajouter la connaissance de soi, une méditation appropriée accélère grandement cette transformation. Est-ce le but de ce salon de plus en plus visité ? Je laisse à chacun le soin d'y répondre...

Patricia Menetrey

Patricia

Patricia donne des séances à Paris de Bols tibétains, chants sacrés, massages, lecture d'aura et rééquilibrage énergétique.
Cliquez ici pour voir sa page web sur meditationfrance


Devenez un Ami de meditationfrance sur Facebook !
Vous pouvez maintenant interagir, partager, commenter, rencontrer, publier, etc. sur note compte Facebook.

facebook