meditationfrance


Un pas sur le chemin
de la guérison

Hayette
Hayette dans les Jardins de la Casa, à côté du buste de dom Inacio de Loyola, sur le quel il est écrit: "Pour ceux qui croient, aucune parole n'est nécessaire, pour ceux qui ne croient pas, aucune parole n'est possible."

par Hayette Weidmann

Rien ne laissait présager que ma vie allait prendre un tournant aussi impressionnant.

Tout commença par un article découvert dans un journal hebdomadaire distribué à tous ménages. Puis, trois semaines plus tard, dans le même journal, une annonce publicitaire relatant une conférence avec projection de film relative à « Joao de Deus, l’homme miracle du Brésil ».

Je me suis rendue à ladite conférence. J’y ai ressenti quelque chose d’irrationnel, comme un appel très fort. Mon premier pas sur le chemin de la guérison était accompli : J’ai pris la décision de me rendre sur place et 10 jours plus tard, j’étais au Brésil, à Abadiania, à la Casa de Dom Inacio où les Entités (êtres désincarnés) de lumières accomplissent des guérisons à tous les niveaux de l’être, au travers du guérisseur-médium Joao de Deus.

Casa dom InacioCasa dom Inacio
Casa dom Inacio

A peine entrée dans l’enceinte de ce lieu, j’ai été touchée par l’atmosphère qui régnait autour de moi. Chacun était vêtu de blanc, Les gens présents attendaient le début du « travail », dans un climat d’entraide. Certains étaient sur leur pieds, d’autres soutenus ou en fauteuil roulant. Les gens affluaient des quatre coins du monde.

Casa dom InacioCasa dom Inacio
Les jardins de la Casa - Les gens arrivent à la Casa

Le travail débute aux environs de 8 heures. Après une prière d’introduction, dont le but est de former une chaîne d’énergie, quelque soit la religion, confession ou les croyances de chacun. Puis le Médium Joao va incorporer des Entités de lumière (une à la fois), et commencer son travail. Tant qu’il y a du monde, les Entités oeuvrent à travers lui, afin que chacun puisse bénéficier des soins...
« Ce n’est pas moi qui guérit, c’est Dieu », répète-t-il depuis qu’il a accepté cette mission, en soignant gratuitement, depuis plus de 50 ans, chaque mercredis, jeudis et vendredis...

Joao de Deus
Joao lorsqu'il se prépare pour l'incorporation par les entités de lumière.

Les soins prodigués à Abadiania sont souvent difficiles à comprendre car si différents de ce que l’on a l’habitude de vivre. Une intervention de la part des Entités vous invite à passer 24 heures dans votre chambre car un important travail de guérison est en train de se faire. Si vous ne respectez pas cela, votre problème de santé pourrait fortement empirer (un peu comme si votre chirurgien vous dit de ne pas poser le pied par terre pendant 3 semaines et que vous le posez dès le 1er jour !) De nature à ne pas faire ce que je ne comprends pas , je me souviens de ma première intervention à la Casa dom Inacio. Je n’ai rien ressenti. Pourtant, quelque chose de très fort au fond de moi savait que ce qui se passait ici était de l’ordre de l’Essentiel, de celui de la puissance Divine, et c’est tout naturellement que je me suis rendue dans ma chambre pour y rester 24 heures, comme les Entités de lumière nous le demandent.

Ma première transformation, visible et concrétisée à court terme a été une nette amélioration de ma mobilité. Etant atteinte d’arthrose sévère aux 2 genoux, à moins de 40 ans, je n’étais plus capable de monter des escaliers normalement. De même, lorsque je marchais, même à plat pendant environ 1 heure, j’en ressentais les effets pendant une semaine car mes genoux présentaient des signes inflammatoires qui diminuaient encore plus ma mobilité. Après ce séjour, ces problèmes appartenaient au passé et je peux désormais marcher et utiliser les escaliers normalement.

D’autres soucis de santé comme une hernie ombilicale, un transit intestinal paresseux, un probable fybrome ont été soigné et guéris lors de séjours à la Casa dom Inacio.

Dans la « palette » des soins prodigués par les Etres de lumière, il y a certes les interventions (opérations), invisibles pour 95 % des cas et visibles pour le 5% restants, soit ceux qui souhaitent être touchés (la plupart du temps incisés ) par les Entités au travers des mains de Joao.

Il y a aussi la méditation, qu’ils appellent « le courant » car c’est effectivement une chaîne d’énergie qui circule et qui aide, d’une part les personnes assises, en méditation à recevoir des soins énergétiques et d’autre part, qui aide aussi le médium Joao à accomplir sa mission. Certaines personnes n’ont jamais reçus « d’intervention » comme mentionné trois paragraphes plus haut. La totalité du traitement s’est effectuée dans le « courant ». Je pense à ce jeune homme venu des USA dans un stade très avancé de tumeur au cerveau (les médecins avaient ouvert puis refermé son cerveau sans rien y toucher, jugeant son cas totalement désespéré). Les Entités l’ont envoyé dans le courant et c’est là que tout le travail s’est accompli pour lui. Aujourd’hui, sur objectivation médicale, cet homme est entièrement guéri de sa tumeur au cerveau.

Les herbes, de la passiflore enrobée en gélules, sont également des prescriptions que les Entités nous donnent pour participer au travail de guérison. Ces dernières sont énergétisées pour chaque individu.

Les « lits de cristaux », sont une thérapie qui permet à chacun de nos chakras de se ré-harmoniser et de se décristaliser afin que le fluide énergétique puisse mieux circuler en nous. Il arrive souvent que les Entités nous envoie faire des lits de cristaux (vous êtes allongés sur une table alors qu’au dessus de vos charkras, ces lampes de cristal accomplissent le soin dont vous avez besoin.) avant même de vous opérer. Certaines personnes ressentent très fortement ce soin et savent spontanément qu’un travail de guérison s’effectue déjà. Par ailleurs, ces « lits de cristaux » peuvent être achetés et ramené chez vous. Il en existe un peu partout dans le monde. Ce sont des ponts de lumière entre la Casa Dom Inacio et les différents endroits où ils se trouvent et où vous pouvez aller en faire.

Dans cette palette, il y a également notre participation qui est primordiale. Il ne suffit pas de dire : « j’ai mal au dos, s’il vous plaît soignez moi mon dos ». Nous avons également notre part de travail à accomplir. Cette part d’introspection où nous pouvons aller chercher à l’intérieur de nous des solutions pour améliorer cette situation. Par exemple : « Que puis-je modifier dans ma façon de vivre pour ôter le stress qui m’habite ? » Ceci est un exemple parmi tant d’autres. Où encore, laisser le silence entrer à l’intérieur de nous afin que des réponses, des solutions surgissent du fond de notre être. Chaque instant que nous prenons pour méditer, pour entrer à l’intérieur de nous, est comme une pépite d’or sur le chemin de notre évolution.

Joao de Deus
Joao de Deus

Pour moi, la plus importante guérison est celle de mon âme. J’ai eu, lors de mon premier séjour, la sensation de me reconnecter avec mon âme d’enfant, mon être intérieur. Un peu comme si je revenais à la maison. De là, un plus grand travail d’introspection a débuté. Qui suis-je vraiment, qu’est-ce que je souhaite vraiment pour ma vie, quelles sont les valeurs essentielles que je veux vivre au quotidien.... ? Bien sûr que cela a engendré un important remue-ménage, tant sur le plan professionnel que sur le plan privé, mais ô combien salutaire. A ce jour, soit 6 ans après mon premier séjour à la Casa Dom Inacio, mon regard sur la vie s’est transformé, est devenu beaucoup plus paisible. C’est à la lueur de cette lumière qui désormais brille à l’intérieur de mon cœur, que j’oriente mes choix et mes actes au quotidien, en témoignant de toute ma gratitude et ma reconnaissance aux Etres de lumière et à Joao de Deus qui consacre sa Vie depuis tant d’année, pour accompagner chacun de nous sur le chemin de la guérison.

H. Weidmann


Haut de la page

** Cliquez ici pour voir les articles des mois précédents

retour