meditationfrance


Vivre l'instant présent en conscience

Luc Enaut

par Luc Enaut

Nous sommes en permanence liés à nos conditionnements du passé; nous agissons, sur le plan conscient ou inconscient, en relation avec les événements de ce passé. Nos actes et pensées sont l'expression de routines installées depuis longtemps. La vraie nouveauté est quasi absente de nos vies tant nos anciens schémas dictent nos comportements. Dans notre monde moderne, notre mental fonctionne en sur-régime, notre vie se déroule rarement dans la simplicité et, pour couronner le tout, nous nous sommes bien souvent coupés de la nature et de l'univers.

Nous sommes devenus des handicapés de l'instant présent : nous stimulons en permanence l'hémisphère gauche de notre cerveau, celui de la logique, qui nous ramène sans cesse au connu et donc au passé, au détriment de notre hémisphère droit, intuitif, qui nous permet de créer. Revenir à ce que nous connaissons nous sécurise d'une certaine manière et nous aliène en même temps.

Généralement plus enclins à «faire» qu'à «être» et affublés de nos nombreuses peurs, nous adorons également nous projeter dans le futur – si je fais ceci aujourd'hui, ça me permettra cela demain – si je m'investis dans ceci maintenant, je serai heureux, libre ou riche par la suite. Or envisager la vie ou le bonheur demain, n'est-ce pas s'empêcher de les vivre pleinement aujourd'hui ? Comme le disent les enseignements de sagesse, le bonheur n'est-il pas le chemin ? Alors pourquoi attendre demain, la vie n'est-elle pas un ensemble d'icis et de maintenants qui se juxtaposent les uns aux autres et que nous pouvons croquer à pleines dents ?

Vivre sans penser à hier ni à demain est le terreau fertile qui nourrit la vie. Lâcher les conditionnements du passé et cesser de se focaliser sur un hypothétique futur, nous permet de nous ouvrir à l'univers de tous les possibles . Expérimenter le moment en conscience, c'est se reconnecter pleinement à qui nous sommes vraiment, c'est revenir au centre et s'affranchir de tout l'extérieur afin de retourner à l'essentiel.

Pénétrer l'essence de l'instant présent, c'est avant tout accepter de lâcher notre mental et le bavardage interne, sans limites, qui rend captive une énorme partie de notre énergie, au point de paralyser certaines de nos fonctions physiologiques. Il s'agit de lâcher ce dialogue intérieur qui nous mine, qui ressasse en permanence et qui occupe indûment trop d'espace réservé à la vie.

la vie est belle

Bien sûr, ce n'est pas toujours une tâche simple, me direz-vous à juste titre, dans notre culture hyper mentale, de vider notre tête afin de pouvoir paradoxalement accéder au Grand Tout. Nous pouvons cependant expérimenter de nombreuses pistes : de la méditation à la promenade dans la nature, en passant par l'écoute focalisée des sons de notre environnement ou l'exercice qui consiste à manger en restant uniquement dans l'acte de manger … plutôt qu'en pensant aux ennuis de notre vie quotidienne.

Profiter pleinement du moment présent passe par un grand retour à notre corps, celui-là même que nous délaissons parfois trop. Cette magnifique réplique du livre « Les sept plumes de l'aigle » d'Henri Gougaud, adressée au futur chaman Louis Ansa sur son chemin d'initiation : « Elle sait beaucoup ta tête, mais pas tout ! Ton corps sait autant qu’elle. Tu peux aussi demander à ton corps de te raconter sa propre version de la vie », nous rappelle qu'il est grand temps de réhabiliter le temple de notre âme.

Réapprenons donc à respirer, à visiter nos sensations corporelles, à percevoir nos tensions afin de mieux pouvoir nous en libérer. Redécouvrons, toujours en conscience, le mouvement, le plaisir de chanter et de sentir les puissantes vibrations émises dans nos organes et chacune de nos cellules.
Le moment présent vécu en pleine conscience élargit à l'infini les possibles de notre créativité. Quand nous ne sommes en attente de rien et déconnectés de nos expériences passées, un nouvel univers s'offre à nous; les plus grandes découvertes n'ont-elles pas été réalisées par des personnes qui savaient sortir des chemins battus, qui étaient capables se libérer du connu ?

Je vous invite à découvrir ou redécouvrir la joie de vivre cet instant présent. Prenez une seule petite minute pour vous, que vous goûterez les yeux fermés. Et respirez en vous focalisant à l'inspir sur l'air qui traverse vos narines, à l'expir sur le souffle tiède qui sort de votre nez. Dans la simplicité ressentez, appréciez, jouissez de l'instant présent, la Vie c'est tout de suite !

Luc Enaut.
www.respiration-et-conscience.com


Haut de la page

** Cliquez ici pour voir les articles des mois précédents

retour