meditationfrance


L'attitude Tantrique sur la Sexualité et la Magie Sexuelle

Margot anand

par Margot Anand

L'attitude Tantrique sur la Sexualité et la Magie Sexuelle

Il est dit que quand le dieu Shiva - l'incarnation de la pure conscience - s'unit sexuellement avec la déesse Shakti - l'incarnation de l'énergie pure - et de leur étreinte tantrique résulta la création de la Terre, des étoiles, de la lune, des animaux. En un mot, la création de l'univers fut le fruit de leur amour.

Cette belle métaphore contient une vérité importante. Dans l'évolution de notre compréhension de cet univers mystérieux, il est devenu évident que la totalité de l'énergie et du mouvement et donc de toute vie, se produit grâce à l'attraction des pôles opposés. C'est le mouvement entre les pôles négatifs et positifs qui crée l'électricité. C'est l'attraction entre les hommes et les
femmes qui crée une vie nouvelle. Les dynamiques de l'univers sont dialectiques, apparemment en conflit, mais survenant dans le contexte plus large de l'unité et de la plénitude. Telle est notre compréhension partant de la vision du Tantra.

Par essence, le Tantra est la voie de l'acceptation, elle inclut le haut et le bas, le terrestre et le spirituel. Cette voie permet à Dieu et au Diable de se donner la main, tels deux pôles, ou deux aspects, d'une seule énergie. Le Tantra encourage les chercheurs spirituels à pratiquer la sexualité sacrée comme un moyen de réalisation de soi. Il comprend à la fois le sexe et la magie en tant qu'outils précieux sur la voie de la transformation.

En outre, le Tantra reconnaît le principe féminin comme égal à celui de l'homme - une étape importante dans la culture de l'énergie sexuelle à fins magiques et spirituelles. Comme Chogyam Trungpa le note dans son introduction à « Femmes de Sagesse », un témoignage fascinant de six femmes mystiques tibétaines :
- "La culture occidentale divise le féminin entre la prostituée et la madone. Dans le Tantra, nous voyons l'émergence d'images féminines sexuelles et spirituelles, extatiques et intelligentes, en colère et pacifiques."

Au Tibet où la pratique du Tantra atteignit ses plus hauts sommets, certaines voies de développement spirituel comprenaient, après de longues périodes de préparation et de purification, une union rituelle sexuelle entre le guru et le disciple. Dans cette étreinte tantrique, cette fusion de deux organismes, deux coeurs, deux esprits, les connaissances secrètes étaient transmises de manière magique du maître au disciple.

L'énergie sexuelle était montée jusqu'à la colonne vertébrale à l'aide de certains types de respiration et de visualisation, pour atteindre des états de conscience de plus en plus élevés. Au moment favorable, l'enseignement ou les connaissances secrètes étaient transmises énergétiquement lors de la fusion des deux êtres en union extatique.

tantra skydancing

L'un des objectifs de ces pratiques sexuelles était, comme Chogyam Trungpa le décrit, de "dissoudre le sens de l'intérieur et de l'extérieur et de se brancher sur une sensation d'espace énergisé omniprésent, qui est une sagesse primordiale et une sorte d'intense désir de félicité. "

Un autre but plus spécifique était de créer un "corps arc-en-ciel lumineux "qui continuerait après la cessation du corps physique.
Un autre encore était d'atteindre certains types d'énergie dakini - qualités du principe féminin divin - afin de transcender les limites de l'ego humain.

Pendant plusieurs années j'ai eu la chance de pratiquer intensément la Magie Sexuelle avec un partenaire tantrique. Il me rendait visite à l'improviste, dans le secret des heures de la nuit, m'invitant à me plonger dans des exercices de respiration intense qui généraient rapidement une énergie ardente dans tout mon corps. Nous faisions l'amour alors, très lentement et consciemment, il m'enseignait à concentrer cette impétueuse énergie dans la région de mon coeur.

Après un certain temps, je commençais à avoir des visions très fortes. Je me souviens d'une qui fut particulièrement puissante, où je me vis comme un bouddha, ou être spirituel, assise en méditation, heureuse dans une grotte. Alors que je la contemplais, la grotte prit une couleur rouge et se mit à palpiter, je pris alors conscience que mon être bouddhique était assis dans la cave de mon propre coeur. Un sentiment de bonheur s'amplifia de plus en plus - ainsi que la taille de la caverne - jusqu'à ce qu'il remplisse l'univers tout entier. Je ressentis alors un rayonnement d'amour et de compassion inconditionnel envers tous les êtres vivants.

Ainsi je reçus des informations très spécifiques sur ce que mon partenaire décrivit plus tard comme la "sagesse du c¦ur". Cette expérience rendit son enseignement plus réel, au lieu d'être simplement intellectuel.

L'accent mis sur la transmission des enseignements tantriques par la sexualité tend à être plus mystique que magique, mais la même approche est utilisée pour les deux arts. C'est une question de choix : soit vous souhaitez résider dans un état d'union mystique avec l'univers, soit vous voulez maîtriser les pouvoirs universels qui découlent de cette union dans le dessein de la manifestation terrestre.

Dans la tradition tantrique Tibetaine, la magie et le mysticisme prospérèrent côte à côte. L'initiative de décider comment utiliser ces pouvoirs était laissée à l'initié. C'était vraiment une question d'intégrité et de responsabilité personnelle, une attitude aussi valable aujourd'hui qu'elle ne l'était alors.

Margot Anand

Site web : www.tantraskydancing.com


Haut de la page

** Cliquez ici pour voir les articles des mois précédents

retour