meditationfrance


La Méditation en Mouvement

par Bhagvati Granier

Bhagvati Granier

L’homme d’aujourd’hui se construit de plus en plus par la puissance de son intellect au détriment de ses besoins fondamentaux. Il est propulsé dans un monde stressant de défis professionnels et personnels où tout s’accélère ; il a développé son mental dans la dualité, la séparation, l’analyse. L’équilibre entre le corps et l’esprit est mis à rude épreuve et parfois se rompt, entraînant des difficultés de toutes sortes sur le plan physique, émotionnel et spirituel.

Aujourd’hui, les mentalités changent. La nécessité de prendre soin de soi se fait ressentir au plus fort. Nombre de personnes se sentent portées vers la méditation, domaine qui peut paraître ardu et loin de soi, alors comment s’y prendre ?

Comment passer d’un fonctionnement de défi qui pousse à faire, à décider, à penser toujours mieux et plus vite, à un investissement qui est de l’ordre du lâcher prise, du silence intérieur, de l’introspection ?

Notre culture et notre éducation nous font associer spiritualité à ascétisme, religion, dogmes, règles strictes. Nous avons oublié que la spiritualité est en chacun de nous, tout autour de nous.

Méditer s’apparente souvent à une pratique qui nous vient des cultures orientales : être assis en tailleur ou en lotus, en silence, sans mouvement extérieur. Traditionnellement, le mode de vie des orientaux facilite cette approche. Pour nous, s’asseoir au sol peut déjà demander une endurance physique qui n’est pas accessible immédiatement à tout le monde. Méditer peut n’être plus qu’un parfum d’exotisme ou devenir une pratique rigide dans une forme figée limitée, faisant appel de nouveau au challenge personnel.

Dans les années 70, venu de l’Inde, un courant spirituel novateur est insufflé dans le monde. Bien qu’issu des connaissances anciennes, ce courant apporte un enseignement contemporain spécifiquement adapté aux besoins de l’homme moderne, par son langage et ses techniques. Ce ne sont plus des techniques systématiques, mais des pratiques chaotiques, visant à déstabiliser l’emprise du mental pour retrouver le chemin de l’enracinement, et laisser émerger l’espace de la méditation.

Nombre de maîtres ont connu l’éveil par la pratique des techniques anciennes, ce qui attire l’homme moderne, féru d’obtenir des résultats. L’être humain va chercher des solutions à son mal-être à l’extérieur par des techniques, des méthodes. Il est bon de se rappeler le principe fondamental Zen : « la connaissance de soi, seule, suffit ».

Les techniques traditionnelles ont été conçues pour répondre aux besoins des hommes des temps anciens. L’homme d’aujourd’hui est totalement différent, son corps a subi d’énormes changements, la qualité de son esprit a fondamentalement changée.

A certaines époques, le centre de la personnalité était le cœur, à d’autres le hara et des techniques ont été conçues en fonction de ces résonances. Puis le centre de la personnalité s’est déplacé de nouveau au cœur et de nos jours, au cerveau qui systématise, réprime et organise les sentiments.
Nous sommes maintenant dans une phase où l’être humain aspire à faire le lien entre les différents champs de conscience : être à la fois dans ses racines, son cœur, son esprit, faire l’union en lui-même.

J’ai spontanément rencontré la méditation dans mon rapport avec la nature et dans mon métier d’artiste (danse, musique). Parfois en scène je me sentais aspirée par la beauté. Dans cet espace subtil, extatique, où le temps s’efface, je ne faisais plus qu’un avec le divin.

A 20 ans, pour mieux comprendre ces états qui m’interpellaient, je me suis tournée vers la méditation Zen, la macrobiotique, le yoga tibétain. Ces pratiques n’étaient pas si éloignées de mon entraînement de danseuse. J’y trouvais une force qui me permettait de m’entraîner efficacement avec une fatigue moindre. Je m’en trouvais sécurisée pour être en scène chaque soir, performante techniquement, dans le plaisir et sans effort.

Par la suite, j’ai pratiqué d’autres formes de méditation et de Yoga. Il était très séduisant de développer ma force mentale et physique et ma mobilité corporelle. En aucun cas je ne renie la valeur de ces enseignements, mais j’ai senti que c’était au détriment de ma spontanéité et de ma curiosité. Puis il y a une trentaine d’années, j’ai eu la chance de rencontrer une nouvelle forme de méditation, en mouvement, au moment où je saturais de m’imposer autant de discipline et butais dans le sentiment de ne plus évoluer.

Cette forme de méditation m’a permis de réaliser qu’il était possible de méditer sans contrainte. Je me suis sentie libre de moi-même, dans une plus grande ouverture et compréhension, sans m’obliger à me fondre dans une culture qui n’était pas la mienne.

A travers les différentes méditations en mouvement que je crée et propose depuis de nombreuses années, je peux observer l’effet de surprise et l’intérêt qu’elles suscitent. Je vois les bénéfices et le plaisir que chacun en retire. Les personnes prennent conscience de leurs processus mentaux et de la manière dont l’esprit fonctionne. Le corps se détend, l’énergie coule vers l’intérieur et laisse place à une régénération des cellules. La souffrance vient toujours d’un conflit énergétique. Lorsque l’énergie circule librement, elle laisse place à l’harmonie, la joie, le bonheur.

Dans cette dynamique, j’ai créé une méditation à la portée de tous. Elle peut se pratiquer chez soi ou en groupe. Les mouvements sont simples et naturels pour le corps. Cela peut devenir intense et provoquer des réactions fortes qui engendrent un véritable processus de transformation. J’ai observé que le corps n’est pas « fou » : lorsqu’il est laissé libre de son mouvement, il laisse émerger à la conscience uniquement ce que la personne est capable de gérer.

La méditation est un processus d’épanouissement, une croissance, un engagement avec soi-même. Il n’y a ni méthode ni but à atteindre, seulement s’ouvrir à un espace de réceptivité. La compréhension se manifeste dans les profondeurs intimes de l’être lorsque la personne est en état d’ouverture et de recherche. La méditation est notre invitée et au même moment, elle nous accueille.

Pour commander, écouter, voir un extrait vidéo ou voir le CD en ligne : www.soundepic.com/store/index.php

Bhagwati Granier anime des méditations et du tantra sur Paris et en Province.
Renseignements : 01 42 74 01 25
Visitez son site web : www.bhagvati-tantra.com


Haut de la page

** Cliquez ici pour voir les articles des mois précédents

retour