meditationfrance


Interview de
Aurélien Pumayana Floret
sur les mandalas de l’âme

mandala de Aurélien Pumayana Floret

Emmanuel Moulin : La 1ère fois que j'ai vu vos mandalas, je ne n'en croyais pas mes yeux - Ils sont d'une grande beauté et chaque mandala a une énergie particulière. Comment réalisez-vous ces mandalas ?

Aurélien Pumayana Floret : En ce qui concerne l'aspect créatif, pour réaliser ces mandalas, j'ai deux façons de procéder.

L'une est complètement instinctive, sans vraiment réfléchir, suite à un rêve, une vision, une méditation ou un travail particulier, je me laisse aller dans mon ressenti, et le mandala apparaît de lui même. Je suis souvent moi-même émerveillé et surpris du résultat. Comme si mon corps savait avant mon mental de quoi il s'agit. J'ai souvent la sensation que le mandala se dessine à travers moi, comme si j'étais spectateur.

L'autre façon est plus réfléchie, c'est un travail différent, je pars d'une idée, d'une lecture, d'un symbole. Le processus est plus long mais tout aussi fort et intéressant. Je fais des recherches sur un sujet, j'étudie un thème, je m'inspire d'une tradition particulière.
A chaque étape de création je médite et me laisse porter par le mandala avant de passer à l'étape suivante.

D'un point de vue plus technique, la réalisation d'un mandala passe par un processus en plusieurs étapes. Tout d'abord je dessine au crayon l'aspect général. Ensuite avec une équerre et un compas je le construit selon des règles de Géométrie Sacrée, en utilisant par exemple, la suite de Fibonacci, le nombre d'Or, la divine proportion... Après je dessine les détails et ensuite je commence à chercher la palette de couleur appropriée.
L'étape suivante je transfère mes maquettes sur un ordinateur et à l'aide de différents logiciels je reconstruit le mandala. Je peux aussi avec cet outil intégrer et mélanger mes photos, fractales, dessins et peintures... L'outil numérique est incroyablement riche d'un pont de vue créatif et je l'utilise sans complexe pour finaliser mes mandalas.

mandala de Aurélien Pumayana Floret

2ème question : La plupart des œuvres d’art sont en général le reflet des désirs, des fantaisies voir des névroses de l’artiste. C’était le cas par exemple avec des peintres comme Picasso ou Dali. Là, quelque soit le mandala que je regarde, je sens une énergie positive, qui m’harmonise. Peut-on parler d’un art méditatif pour vos mandalas dans la lignée du feng shui ?

Les mandalas sont des « miroirs de l'Ame ». Toutes les traditions, créateurs et utilisateurs de mandalas, de cercles sacrés ont toujours utilisé cet art dans le but sacré de guérir, de communiquer avec les Dieux, de se connecter avec l'Être profond, d'explorer la Conscience...
Les mandalas sont crées à partir de Géométrie Sacrée, formes et patterns que l'on retrouve aussi dans la « construction » de notre corps humain. Grâce à ces patterns sacrés communs, l'énergie diffusée des mandalas fait écho en nous et s'harmonise naturellement avec le corps et l'esprit. C'est donc toujours une énergie positive et sacrée qui se dégage d'un mandala. Contempler un mandala nous porte souvent vers un état méditatif et nous conduit dans un voyage au coeur de Soi.

La réalisation d'un mandala est un acte de création relié à l'Âme plutôt qu'au mental. C'est un art sacré, source de transformation où les reflets du mental sont dépassés.
On peut donc parler ici d'un art méditatif, positif, ce qui n'est pas toujours le cas de l'art plus « classique ».

mandala de Aurélien Pumayana Floret

3ème question : Vous venez de participer à une exposition de mandalas à Paris, comment ça c’est passé et où sera la prochaine ?

Cette exposition s'est très bien passée. C'était une exposition collective de l'association Art Mandalas, association que j'ai co-crée avec cinq autres artistes du mandala qui présente cet Art sacré et le partage avec un public de plus en plus nombreux et intéressé.

Pour cette exposition l'accueil du public à été très enthousiaste et chaleureux. Les gens qui visitent une exposition de mandalas sont toujours surpris et émerveillés. Ils ressortent avec un grand sourire, le cœur léger et plein d'énergie. Ils sont très sensibles et curieux. Cet Art universel parle à l'Ame et je crois que cela leur fait du bien. C'est très intéressant de constater que le mandala touche toute le monde, tous les ages, toutes les classes sociales, les gens spirituels ou non, artistes ou non... On s'aperçoit ainsi de toute la magie et du pouvoir du mandala.

Ma prochaine exposition en France sera certainement à Paris fin septembre. D'autres sont prévues à l'étranger. Vous pouvez trouver certaines de mes œuvres dans des boutiques à Paris et visiter mon site internet où toutes les informations sont disponibles et à travers lequel vous pouvez me contacter.

Paix et Harmonie.
Aurélien Pumayana Floret.

Aurélien Pumayana Floret


Haut de la page

** Cliquez ici pour voir les articles des mois précédents

retour