meditationfrance


Méditation des larmes

larmes

N'ayez jamais peur des larmes.

La prétendue civilisation vous a rendu très craintif vis à vis des larmes. Elle a créé une sorte de culpabilité en vous. Lorsque les larmes viennent vous commencez à vous sentir embarrassé. Vous commencez à sentir: "Que vont penser les autres ? Je suis un homme et je pleure ! Cela semble si féminin et infantile. Il ne devrait pas en être ainsi."
Vous arrêtez ces larmes... et vous tuez quelque chose qui se développait en vous.

Les larmes sont bien plus belles que tout ce que vous avez vous, parce que les larmes viennent du débordement de votre être. Les larmes ne viennent pas nécessairement de la tristesse, parfois elles viennent d'une grande joie et parfois elles viennent d'une grande paix et parfois elles viennent de l'extase et de l'amour. En fait, elles n'ont rien à faire avec la tristesse ou la joie. Quoi que ce soit qui vous remue trop le cœur, quoi que ce soit qui prend possession de vous, quoi que ce soit qui est trop, que vous ne pouvez pas contenir et qui commence à déborder, cela amène les larmes.

Acceptez-les avec grande joie, goûtez-les, nourrissez-vous en, faites leurs bon accueil, et par des larmes vous saurez prier. Par des larmes vous saurez comment voir. Des yeux pleins de larmes sont capables de voir la vérité. Des yeux plein de larmes sont capables de voir la beauté et la bénédiction de la vie.

Les pleurs transpercent votre carapace et libèrent les énergies bloquées. C’est un processus de grand nettoyage et de purification. Cela nous permet de contacter votre vulnérabilité, de s’ouvrir à l’espace du coeur où l’on peut apprendre à s’accueillir avec tendresse.

Donc, dès que vous le sentez... faîtes la méditation des larmes à la maison : mettez une belle musique qui touche votre cœur. Allongez-vous. Faîtes en sorte qu’il n’y ait pas trop de lumière. Fermez les téléphones. Et laissez les pleurs venir...

Bonne méditation,
Yogiba


Haut de la page

** Cliquez ici pour voir les articles des mois précédents

retour