meditationfrance


Vacances, voyage et méditation...

Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage.
La vie n'est qu'un grand voyage.

L'été est une belle saison pour partir, la preuve nous l'avons chaque année, des millions de gens se mettent sur les routes du monde entier pour passer les vacances.

Les vacances c'est super quand on est à l'école, avec un minimum de 2 mois et demi on a vraiment l'impression d'avoir des vacances, du temps libre.
C'est moins super dans la vie traditionnelle du travailleur, 1 mois au grand maximum pour s'adonner aux plaisirs d'une vie plus cool et relaxe que tout le monde rêve d'avoir mais que peu de personnes réussissent à créer.
Car la belle vie, il faut se la faire soi-même. Personne ne vous la donnera sur un plateau et ce n'est pas en un petit mois de vacances que nous pourrons goûter aux grandes joies et au beau mystère de la vie... bien que ce petit mois pourrait aussi devenir un détonateur, une rampe de lancement vers une vie différente plus en harmonie avec soi-même.

Car la vie est une chose à créer, à inventer, à vivre pleinement selon sa propre nature, ses points d'intérêts, il faut simplement faire ce que nous aimons faire, ce qui nous donne satisfaction et ce qui nous rend heureux.

Il faut oser vivre, tout réside là, avoir le courage de vivre autrement et cela ne veut pas dire fuir la société mais au contraire trouver dans la société une façon de vivre qui nous rende heureux. Et là encore il n'y a pas de recettes toutes prêtes, chacun doit faire sa propre cuisine... et quel bonheur quand on commence à manger le plat de sa vie, un repas qui n'en finit pas de nous étonner, de nous surprendre...

Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage. C'est exactement de cela qu'il s'agit, la création de notre propre vie est un voyage en soi. Il peut nous amener dans d'autres pays mais pas forcément. On peut très bien rester au même endroit, dans sa ville, son village, et créer une vie qui nous remplit de bien-être. L'important est de se sentir en harmonie avec soi-même, se sentir libre car sans liberté il ne peut pas y avoir de bonheur durable.

Dans le voyage de la vie d'un couple par exemple on doit impérativement apprendre à se donner de l'espace à l'un et à l'autre, à se faire confiance, à communiquer, à vivre des choses séparément, c'est une grande et dangereuse illusion de penser que le couple doit toujours rester et faire les choses ensemble.... le couple, deux individus ont décidé de voyager ensemble, côte à côte pendant un certain temps, et tant que cela se passe bien et que personne ne nuit à l'autre, le voyage peut devenir plus riche, l'autre devient un miroir dans lequel on peut se voir plus facilement. Le couple peut aussi devenir un beau voyage dans la connaissance de soi... mais si le couple ne crée pas plus de maturité, plus de joie, plus de liberté, alors mieux vaut se séparer, se remercier pour le chemin fait ensemble et commencer un nouveau voyage...

Comme a dit J. Krishnamurti :
"La relation... C'est le miroir dans lequel vous vous découvrez. Sans relations vous n'êtes pas ; être c'est être en relation; être en relation avec l'existence. Vous n'existez qu'en relation, autrement vous n'existez pas ; l'existence n'a pas de significatiion."

Que nous soyons en couple ou non ne change rien au voyage, la vie s'arrange pour nous donner ce dont nous avons besoin pour grandir. Chaque situation, chaque instant est une opportunité.

" Ce n'est pas le but qui compte, c'est le voyage lui-même " Proverbe zen

Car par voyage on n'entend pas forcément le fait d'aller dans un autre pays mais aussi la recherche elle-même de soi, la création de son propre bonheur, de sa propre vie.
Là encore il ne faut surtout pas regarder trop autour de soi ce que font les autres mais aller avec ses propres intuitions, suivre sa propre nature de manière à créer harmonie et équilibre en soi.

Et puis les vacances cela peut aussi servir à faire quelque chose de totalement différent de tout ce que nous vivons durant le reste de l'année. Des vacances dédiées à la connaissance de soi, une retraite de méditation, un séminaire tantra etc... qui sans le vouloir peut devenir une des choses les plus précieuses que nous ayons jamais fait. A nous de sentir si le moment juste est arrivé pour cela, il ne faut pas se forcer, mais attendre la bonne opportunité.

Si vous sentez que cet été vous avez besoin d'une autre sorte de vacances alors consultez le calendrier de meditationfrance, il est plein de choses intéressantes à ce sujet et nous vous invitons également à nous écrire pour nous raconter vos vacances, et avec votre permission nous pourrions publier vos témoignages...

Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage.. que c'est beau de voyager en soi-même, car le voyage intérieur (appelé aussi méditation) est le seul voyage qui nous laisse des traces indélébiles, le seul voyage qui construit une route d'accès à soi de plus en plus facile, de plus en plus belle, de plus en plus joyeuse, de plus en plus silencieuse...

La beauté de la vie réside en sa diversité, nous sommes tous uniques... ce serait vraiment triste si nous étions tous pareils... vive la diversité ! N'avez vous pas remarqué, par exemple assis à la terrasse d'un café, sur la plage, dans une gare... en regardant les passants, chaque personne a un visage unique ! et nous sommes des milliards de voyageurs, la vie continue à ne créer que du nouveau, elle se renouvelle sans cesse, il n'y a pas de fin... c'est un voyage éternel... quel bonheur que d'en faire partie et de marcher chaque jour sur le chemin de l'éternité...

Bonnes vacances... Jean-Claude


La Blague du mois:

Ce qui suit est une blague... si vous n'avez pas le sens de l'humour alors ne lisez pas ce qui suit... quoiqu'il arrive ce sera votre responsabilité.

Un couple de français, un couple d’irlandais et un couple de belge sont en vacances en Grèce et ils ont décidé d’avoir un dîner ensemble.

Au milieu du repas, le français dit à sa femme : « Passe moi le sucre, mon sucre. »

Pour ne pas être en reste, l’irlandais dit à sa femme : « Could you pass me the honey, Honey ? »

Le belge impressionné par la subtilité de ces mots tendres regarde sa femme et lui dit, « passe moi le jambon, cochonne. »


Haut de la page

** Cliquez ici pour voir les articles des mois précédents

retour