meditationfrance


Guérir le couple par le toucher

toucher

par Geho et Sarita

Dans notre société, le toucher est un langage oublié, alors même qu’il est un besoin vital pour tous les êtres humains.  Le toucher est l’une des façons les plus fondamentales de donner et de recevoir de l’amour.  Il est bien connu que sans le contact physique d’au moins une personne aimante, un nouveau-né a fort peu de chances de survivre.  Des expériences ont été menées sur le sujet avec des singes :  lorsqu’on nourrit de façon identique deux groupes de bébés chimpanzés et que l’on procure caresses et affection aux uns en n’ayant avec les autres aucun contact physique, le résultat est impressionnant :  ceux qui ont reçu caresses et affection deviennent des jeunes pleins de vigueur et d’intelligence ;  ceux que l’on a nourri sans contact physique ne se développent pas pleinement, s’affaiblissent progressivement et parfois même dépérissent et meurent.  Une expérience identique fut reconduite chez l’homme avec des nourrissons victimes de la guerre et recueillis dans un orphelinat.  En grandissant, ceux qui avaient été privés d’un contact physique aimant étaient chétifs ou retardés mentalement quand ils ne se laissaient pas tout simplement mourir.  Ceux à qui l’on avait prodigué caresses et attention s’épanouissaient et faisaient la preuve d’une vive intelligence.

Nous vivons dans un corps physique et c’est par des ressentis et des sensations physiques que ce corps perçoit le monde.  C’est par le toucher principalement que ce corps s’exprime et communique.  C’est par le toucher que ce corps donne et reçoit de l’amour.  La décontraction, le bien-être et la joie de vivre sont les conséquences naturelles de l’amour. Peut-être avez-vous déjà remarqué que lorsque vous vous laissez aller à un contact physique agréable, vos problèmes s’estompent et la vie sur cette planète devient soudain merveilleuse…

Malheureusement, le toucher a presque disparu de notre monde.  Même dans le couple, le toucher est quasi inexistant, ou n’intervient que comme prélude rapide à un rapport sexuel…  Résultat :  les partenaires vont sans doute légèrement mieux après avoir fait l’amour, mais ils ne se sentent pas nourris pleinement.  Au début d’une relation, les amants sont rayonnants parce qu’ils passent généralement beaucoup plus de temps à se caresser longuement, à câliner, ou simplement à savourer la présence de l’autre.  Ce qui fait naître l’intimité ;  et l’intimité est une nourriture subtile à la fois pour le corps et pour l’âme.

Le toucher est chose extrêmement simple, et chacun peut en ré-apprendre le langage.  Nous utilisons sciemment le mot ré-apprendre, parce que lorsque nous étions de jeunes enfants, ce langage nous était naturel.  C’est au cours de son « éducation » que l’enfant perd sa spontanéité.  Dans une société confuse comme la nôtre, le toucher est presque devenu l’équivalent du sexe ;  ceci parce que notre inconscient bouillonne d’une telle quantité de pulsions sexuelles qu’elles s’échappent par nos mains.  Lorsque quelqu’un pense au sexe, cette pensée s’exprimera dans sa façon de toucher.  Ré-apprendre le langage du toucher signifie que nous pouvons également ré-apprendre à communiquer à travers lui d’autres aspects de nous-même, comme l’appréciation, la compréhension, la joie, l'amour, la gratitude. En soi, toucher est très simple et innocent, mais le mental peut lui donner n’importe quelle couleur.  Les mains sont en relation directe avec le cerveau, la main droite étant reliée à l’hémisphère gauche, la main gauche à l’hémisphère droit.  C’est pourquoi tout ce qui est dans le mental affecte et sera simultanément transmis à nos mains.  Ce phénomène est très visible chez certaines personnes, (comme les Italiens), qui utilisent constamment les mains pour accompagner ce qu’ils sont en train de dire.

Chacun perçoit, à sa manière, l’aspect caché d’un toucher, autrement dit, l'intention qui est derrière ou ce à quoi pense la personne. Les femmes y sont particulièrement sensibles et connaissent le phénomène de manière intuitive.

Un toucher passionné pour se "chauffer" sexuellement est peut-être juste au moment approprié, mais un couple qui ne connaîtrait que ce type de contact physique se priverait de bien d’autres expériences fabuleuses. Les partenaires  peuvent se toucher pour partager leur amour, tout simplement en laissant leurs mains exprimer le langage du coeur. Un toucher qui dit « Je t’aime », qui est plein de gratitude et qui dit merci.   Ce genre d'intentions, exprimées par les mains est complètement magique et provoque une symbiose immédiate.

Lorsqu'un couple sait communiquer ainsi, il découvre également que l'acte sexuel s'en trouve transformé. L'accent est mis sur la qualité de la connexion plus que sur le but de l'orgasme à atteindre. Faire l’amour peut devenir alors un partage des saveurs du moment présent, un bien-être, un jeu qui durera aussi longtemps qu'on le désir.

tantratantra

On peut également partager des contacts physiques à d’autres moments que pendant l’union amoureuse: Par exemple, échanger un massage ;  et il n’est pas nécessaire d'avoir fait une formation. Avec la personne que vous aimez, oubliez toute technique, et massez comme si vous étiez en train d’écrire un poème d’amour.  Vous serez surpris de constater que si vous massez de cette manière, vous ne ressentirez aucune fatigue.  Si vous êtes tout à la joie de ce que vous êtes en train de faire, vous créerez un cercle d’énergie, donner et recevoir deviendra une seule et même chose, et même vous en sortirez régénéré.  Ce sera un vrai partage.  Il est bon néanmoins que ce type de massage soit relativement court (15/20 minutes), car si vous avez autrement, dans un emploi du temps bien chargé, vous aurez tendance à ne pas le refaire trop souvent. On ne manque jamais de bonnes raisons de ne pas avoir le temps pour ce genre de chose. C'est pourquoi, la limite des 15/20 minutes est importante. Si vous ne disposez que d’un quart d’heure, le massage peut être reçu par un seul des partenaires.  Par contre, il est important, que vous preniez rendez-vous pour le massage de l’autre partenaire. Il faut que l’échange soit toujours équilibré.

Donner est certainement un art, mais recevoir est aussi un art et il faut un certain degré d’intelligence pour le comprendre.  Il peut arriver qu’une personne contrôle tellement bien tout ce qui se passe dans sa vie qu’elle continue pendant qu’elle reçoit un massage à dire à l’autre quoi faire et comment le faire.  Ceci n’est pas recevoir.  Recevoir veut dire lâcher prise, arrêter de vouloir que tout se passe comme vous l’entendez.  Recevoir ressemble fort à s’abandonner.  Essayez de vous relier à la sincérité et à l’intention qui se révèlent dans le toucher de votre partenaire, plutôt qu’à sa technique.  S’il y a effectivement quelque chose à dire à propos du massage, exprimez-le à partir de vos sentiments profonds, et non à partir d’un espace de critique ou de jugement de l’autre.  Vous pourriez par exemple dire :  « Je me sens un peu fragile ou sensible aujourd’hui et j’apprécierais vraiment de la douceur »  au lieu de dire :  « Tu me fais mal ! »  Si vous donnez le massage, n’hésitez pas à demander de temps en temps à votre partenaire si ce que vous êtes en train de lui faire lui convient.  Il est très difficile de savoir ce que veut l’autre d’un moment à l’autre ;  si donc vous n’êtes pas sûr, demandez, tout simplement.

Le toucher est multidimensionnel.  On peut l’utiliser pour exprimer bien des facettes de l’amour.  Et l’amour est une immense force de guérison.  On peut également aborder le toucher comme une méditation qui vous portera au-delà de l’espace temps.  Un certain Shiva, Maître Tantrique, d'il y a quelque 5000 ans en Inde, parle d'une très belle méditation sur le toucher.  Si vous l’essayez, vous serez surpris de réaliser jusqu’où peut vous mener une méthode aussi simple, jusque dans les profondeurs des mystères de l’existence.

« Pendant la caresse, douce princesse ou doux prince, entre dans la caresse comme dans une vie sans fin. » Shiva

C’est très facile.  L’un des partenaires s’allonge confortablement, et l’autre s’assied à côté.  Avec des mains très détendues, le partenaire assis commence à caresser amoureusement tout le corps du partenaire allongé ;  une caresse sur tout le corps, très légère, très lente, très douce, pendant 10 à 20 minutes.  Cette caresse n’est pas destinée à exciter son/sa partenaire mais à amener un profond lâcher–prise et une conscience de réceptivité au toucher.

Le partenaire allongé doit rester immobile et simplement recevoir les caresses et l’amour.  Pas besoin de bouger, de parler, de faire du bruit .  Devenez simplement de plus en plus présent à la caresse, entrez dans la caresse de plus en plus profondément, de plus en plus loin à chaque instant, entrez dans cet instant d’amour, entrez dans l’éternité.  Le partenaire qui caresse peut avoir envie de temps à autre de communiquer à voix douce, en disant par exemple :  « Pendant que je te caresse, entre dans la caresse comme dans une vie sans fin.  Quand tu entres dans cette caresse, tu entres dans l’éternité. »  Ceci pour aider le partenaire qui reçoit à rester présent.  Cette méditation utilise un toucher empreint de douceur pour vous ramener au moment présent.  Quand vous serez dans le présent, dans l’ici et maintenant, votre conscience ira automatiquement au-delà du temps et des limites qu’il nous impose.  Vous pouvez effectivement dépasser les barrières du temps et entrer dans une dimension de vie éternelle.  Un toucher plein d’amour a ce pouvoir potentiel.  Essayez !


Haut de la page

** Cliquez ici pour voir les articles des mois précédents

retour