meditationfrance


Méditation de l'été

la mer

L'été est souvent une bonne période pour prendre des décisions, mais décider est bon lorsque cela sort de la vie, c'est mauvais lorsque cela vient seulement de la tête. Et lorsque cela vient seulement de la tête ce n'est jamais décisif, c'est toujours un conflit intérieur. Notre être est toujours ici et maintenant, le mental n'est jamais ici et maintenant, c'est là tout le conflit. Vous respirez ici et maintenant, vous ne pouvez pas respirer demain et vous ne pouvez pas respirer hier. Vous devez respirer maintenant, mais vous pouvez penser à demain et vous pouvez penser à hier. Le mental doit être ramené au présent, parce qu'il n'y a aucun autre temps. C'est donc l'objectif de cette petite méditation.

Quand: Chaque jour ou chaque fois que vous commencez à penser trop au futur et au passé. Profitez de l'été pour la pratiquer.

Durée: 45 min à 1 heure.

Première étape: Observez Votre Respiration.

Asseyez-vous sur une chaise ou à même le sol, détendu, installez-vous confortablement et fermez vos yeux. Commencez simplement à regarder la respiration. Ne la changez pas, regardez simplement, observez . Par votre observation, elle deviendra plus lente et plus lente et encore plus lente. Si d'habitude vous prenez huit respirations par minute, vous commencerez à en prendre six, cinq, quatre, trois ou deux. En deux ou trois semaines vous prendrez une respiration par minute. Lorsque vous prenez une respiration par minute le mental s'arrête ou tout au moins se ralentit. Vous connaîtrez alors ce qu'est le moment présent.
Autrement c'est juste un mot, le mental n'en a jamais fait l'expérience, le mental ne l'a jamais éprouvé. Il connaît le passé, il connaît le futur, aussi lorsque vous dites: le présent, le mental comprend quelque chose entre le passé et le futur, entre une chose et une autre, mais le mental n'en a aucune expérience.
Ainsi pendant une heure chaque jour, détendez-vous dans la respiration et laissez la respiration aller. Elle va et vient automatiquement. Lentement, lentement il y aura des espaces et ces espaces vous donneront une première expérience du présent. De ces jours, soudainement la décision surgira, quoi qu'elle soit.

Peu importe quelle décision monte. La chose la plus importante est d'où elle vient, pas ce quelle est, mais d'où elle vient. Si elle vient de la tête, elle créera la misère.

Mais si une certaine décision résulte de votre totalité, de votre être profond alors vous ne vous repentirez jamais jamais, même un seul instant. Elle sera juste. Cette méditation peut donc aider à trouver la décision juste et en même temps à se relaxer en soi-même.

Bonne médit' !!!


Haut de la page

** Cliquez ici pour voir les articles des mois précédents

retour