meditationfrance


La liberté est à l’intérieur !

edito

Je suis d’un œil amusé le débat sur l’Europe qui fait rage en France entre les partisans du « oui » et ceux du « non » au sujet du référendum du 29 mai sur la constitution européenne. Amusé, car il me semble que c’est un faux débat : en fait, les français ont ils vraiment le choix ? Si La France ne continue pas avec cette Europe, alors, ne va-t-elle pas à l’encontre de la mondialisation ? Y-a-t-il de la place pour une Europe sociale dans le processus de mondialisation actuelle ?
Et d’un autre côté, si la France dit « oui », alors, toutes les conséquences négatives de cette Europe libérale vont être renforcées : accroissement des inégalités entre ceux qui sont bénéficient de la croissance mondiale et ceux qui en payent les frais. Cela signifie aussi que les gouvernements nationaux, les syndicats auront encore moins de pouvoir. Dit autrement, la démocratie n’a plus vraiment de sens.
L’Europe qui est construite n’est évidemment pas une alternative à la mondialisation sauvage, elle en est au contraire un de ses moteurs essentiels.
Si on veut sortir de cette impasse, la solution ne se situe peut-être pas au niveau de L’Europe. Il faudrait plutôt, je crois, un gouvernement mondial qui lui seul serait capable d’appliquer une politique économique interventionniste (keynésianisme) mondiale pour gérer intelligemment la mondialisation. Mais, cela demande une vision nouvelle, où la fraternité précède la compétition !
Et il ne me semble pas que pour l’instant les consciences soient prêtes. Alors, en attendant, il faut je crois simplement accepter qu’il n’y a en fait aucune alternative , nous n’avons aucune liberté de choix. La seule liberté se trouve dans la méditation (je ne sais pas comment je fais pour toujours arriver à la même conclusion !...rire).

Et puis, oui, restons zen et rieur ! Car évidemment, entre le « oui » et le « non » au référendum, on n’a pas fini de rire !

Les américains eux ont décidé de prier ...un récent sondage révèle l'importance de la prière comme approche thérapeutique aux Etats-Unis. Les méthodes auxquelles les Américains font le plus appel pour se guérir ou se soigner seraient : 1) la prière pour soi (43 %) et 2) demander aux autres de prier pour soi (24,4 %). Et 9,6 % prendraient part à un groupe de prière. Au total, cela fait, 77 % des américains qui utiliseraient la prière comme méthode de guérison et de relaxation. Quand on voit les faits divers qui nous arrivent constamment des Etats-Unis, on se dit que cela n’a pas l’air de servir à grand chose !
Aux Etats-Unis, il est même aujourd’hui possible de trouver Dieu grâce à un baladeur numérique MP3. Ah, ils sont forts les américains ! Et bientôt, ils vont nous vendre, paraît-il, des lignes de téléphone pour parler avec Dieu. A moitié prix bien sûr ! (on vous informe dès qu’on a des infos précises sur ces offres spéciales, c’est promis ! )
Mais la réalité est qu’en attendant, les Etats-unis ne vont pas bien et il me semble que cela prouve l’inutilité de la prière (dans le sens où on emploie ce mot la plupart du temps). Ce que veulent dire la plupart des gens par prier c'est demander, supplier « Dieu » d'intervenir dans leur petite vie misérable. Comme si les changements pouvaient venir de l’extérieur ! En fait, la plupart des gens prient quand ils ont peur et ne comprennent plus rien. Ce n’est pas une preuve de bien-être mais plutôt de désespoir. Amen !

La preuve de bien-être, c’est que meditationfrance.com a battu son record de visites sur une journée le lundi 21 mars 2005 : 1907 visites ! Et ce n’est pas un poisson d’avril ! Merci d’être aussi nombreux à nous lire et à nous envoyer des e-mails...ça fait toujours chaud au cœur !

Chaleureusement,
Emmanuel

emmanuel


Haut de la page

** Cliquez ici pour voir les articles des mois précédents

retour