meditationfrance


Acteur/Actrice :
un métier spirituel ?

Par Emmanuel Moulin

Le monde entier est une vaste scène de théâtre,
Et tous les hommes et les femmes en sont les acteurs.
Ils ont leurs entrées sur scène et leurs sorties de la scène,
Et un homme joue durant la vie de nombreuses pièces.
William Shakespeare, As you like it, Scene 7

William Shakespeare était certainement un homme en avance sur son temps, il avait déjà remarqué que la vie est un peu comme une pièce de théâtre gigantesque. La terre entière est une scène et si dans la vie, vous êtes un mendiant, vous pouvez jouer ce rôle aussi bien que possible et si vous êtes une célébrité, vous pouvez aussi jouer ce rôle complètement. Mais au fond de lui, le mendiant sait « qu'il n'est pas cela » et la célébrité sait elle aussi « qu'elle n'est pas cela ». Nous sommes autre chose que ce que nous faisons, autre chose que ce rôle que nous jouons !

rôle
Dans la vie aussi on joue un rôle.

C'est cela me semble-t-il être spirituel... c'est ce rappeler de notre essence originelle. Au cinéma ou au théâtre, c'est donc un peu pareil, les acteurs jouent des rôles.

Le métier d'acteur est peut-être en ce sens le métier le plus « spirituel » qui existe car il offre une grande opportunité de jouer différents rôles et personnages. Si vous êtes un acteur, un jour vous jouez le rôle d'un héros et un autre jour vous jouez le rôle d' un dangereux criminel. Tôt ou tard la fameuse question identitaire doit venir : Qui suis-je ?

Et puis, comment dois-je faire pour sortir mes émotions au moment nécessaire ? Comment paraître ? Comment répondre à des situations ? Comment lire et décrypter les messages envoyés par les autres acteurs ?

Dans nos vies ordinaires, nous sommes en général identifiés avec un seul rôle : « je suis un docteur », « je suis un professeur », « je suis un chanteur » et nous vivons cette réalité du matin au soir, sans avoir conscience que nous sommes quelque chose d'autre que ce rôle social que nous avons créé pour vivre.

Le métier d'acteur permet d'être vigilant et de vivre en pleine conscience c'est à dire de rester le témoin des émotions et des attitudes dans le quotidien. Un jour, vous êtes triste, un autre jour, vous êtes heureux. En ce sens, l'acteur rejoint bien la personne spirituelle car il est conscient des différentes scènes qu'il doit jouer, il voit que le monde (dans son film) est un jeu.

Mais ce n'est pas le seul point commun entre le métier d'acteur et la spiritualité.

L'acteur et la personne spirituelle vivent dans le moment présent, l'acteur doit être connecté fortement au présent dans un film pour pouvoir répondre avec justesse au scénario du film.

Le réalisateur Peter Brooke a lui même écrit : « .l'essence du théâtre se trouve dans un mystère appelé le moment présent. » et Jean-Paul Carrière confirme ceci lorsqu'il déclare « L'acteur technique touche très rarement le cour des gens alors que l'acteur qui sait exprimer son expérience intérieure peut inspirer et enrichir la vie des spectateurs. »

Un vrai acteur est donc semble-t-il celui qui est capable de s'oublier, de faire le vide et d'être un peu comme un miroir, de jouer tout ce qui est proposé.

Dans une revue spirituelle américaine, nous avons trouvé une réflexion d'une actrice professionnelle sur ce sujet qui nous semble pertinente :

acteur
Grace Stevens dans le film Mondscheintarif

Grace Stevens est une jeune actrice allemande qui a joué plusieurs rôles pour des séries télévisées et des films allemands et qui pratique la méditation et le développement personnel depuis plusieurs années. Le film Mondscheintarif a eu notamment un grand succès grâce à son excellent rôle de composition  : http://www.mondscheintarif-derfilm.de

Actuellement, Grace Stevens travaille sur son premier CD de musique qui aura pour titre Revolution in Consciousness.

Elle a dit au sujet de son métier :
« J'ai commencé à jouer au cinéma à l'age de 17 ans et autant que je sache, cela est venu d'un profond désir d'être reconnue et appréciée. J'avais un sentiment d'infériorité qui devait être comblé. J'avais à cette époque beaucoup de mal à me sentir exister et mes rôles au cinéma m'ont donné l'opportunité de sentir quelque chose. Au point même qu'il m'arrivait fréquemment de me perdre dans mes rôles, je m'habillais comme les personnages que je jouais et je me comportais comme eux. Ce qui est effrayant, c'est que je n'arrivais plus à faire la différence entre mes rôles et mes propres sentiments.

J'avais l'impression de jouer ma propre vie, en fait, il m'était facile de jouer plein de rôles du fait même que je n'avais aucune idée du rôle de ma propre vie. 

actrice

Beaucoup de mes collègues acteurs qui sont eux aussi absorbés par leur carrière cinématographique sont, je crois, face à ces difficultés.

Ils ne sont personne s'ils ne jouent pas un rôle, un personnage. Ils souffrent d'une absence de contact direct avec leur être. Et pour se sentir exister et être, ils sont contraints à jouer constamment de nouveaux rôles.

Le métier d'acteur peut être une dérive narcissique qui vous donne l'opportunité d'être toujours le centre de l'attention, d'être important !

Et je crois pouvoir dire que cela enferme la plupart des acteurs (y compris moi) dans une forme d'égomania malsaine et dangereuse. La spiritualité m'a aidé à y voir plus clair, à faire le vide et à être un peu plus comme un miroir mais ce n'est pas toujours évident ! »


Haut de la page

Archives

retour