meditationfrance


Astrologie et connaissance de soi

Par Didier Fleury

cours d'astrologieL'astrologie est couramment présentée au grand public sous la forme des douze signes du zodiaque qui font la fortune des horoscopes. Pour l'astrologie, nous serions répartis en 12 types de personnalité. C'est à la fois vrai et faux.

C'est vrai parce que l'astrologie a bien retenu 12 formes de vie dans sa description du monde, illustrées par les douze signes du zodiaque. Il existe, essentiellement, douze manières d'être au monde. Si l'on approfondit l'astrologie, on se rend compte que les douze signes ne sont pas des descriptions simplistes ! Chaque signe décrit toute une organisation de la vie dans une direction donnée. Par exemple, je voyage ou je fonde une famille ? Ce n'est pas la même direction de vie pour moi. Je vis dans mes émotions ou dans l'objectivité des mathématiques ? Aucun choix n'est meilleur qu'un autre, même si certains choix sont plus adaptés à notre société que d'autres. Le zodiaque recèle la mémoire de l'espèce à travers les âges, pour chacune des douze formes de vie possibles. C'est une mise en forme symbolique de la vie. Ainsi, un signe raconte comment nous nous affirmons, par quelles situations du monde nous sommes sollicités au cœur de nous-mêmes, et sur quel substrat profond nous nous sommes construit. Ces indications sont données par les éléments qui constituent chaque signe, car un signe n'est pas seulement un symbole global, mais la convergence de plusieurs éléments constitutifs. L'apprentissage de chaque signe du zodiaque est donc riche d'enseignement.
D'un autre côté, il est faux de dire que l'astrologie réduit l'humanité à 12 types, aussi riches que soient ses descriptions. L'astrologie est un ensemble de symboles articulés selon des règles, afin de rendre compte de toute la diversité de la vie, mais surtout de l'unicité d'une personne.

C'est pourquoi l'astrologie est une voie de connaissance de soi. Comment est-ce possible ? Comment l'astrologie peut-elle parler de notre unicité, ce qui fait que nous ne sommes pas notre voisin, alors que son outil essentiel, le zodiaque, ne décrit que 12 manières d'être en vie ? L'astrologie répond : Nous sommes faits de la matière du monde, une matière commune et cependant nous sommes uniques. Notre originalité n'est pas dans notre constitution, mais dans la façon dont nous combinons les éléments qui nous constituent. C'est-à-dire que l'astrologie part de principes généraux et communs, mais elle est capable de montrer comment ces principes se spécialisent et s'articulent finement pour chacun d'entre nous. Du coup, chaque thème natal est unique et mène à la connaissance de soi à travers une carte, qui ne se lit pas n'importe comment. Voici un exemple concret : Le Bélier est cette partie du zodiaque qui désigne la poussée au dehors d'un élan vital venant de l'intérieur. Les gens marqués, pour une raison ou une autre, par le signe du Bélier ont un élan vital à exprimer au-dehors, ce qui se manifeste par de l'audace, un esprit de défi, de l'agressivité, même si la personne est pleine de trouille ! Cependant, pour les gens concernés par la poussée de cet élan vital, l'astrologie va pouvoir indiquer :
- Les facilités et les difficultés (inhibition) qu'éprouve la personne à exprimer cet élan.
- Le cadre d'expérience dans lequel s'exerce - ou s'inhibe- cet élan pour une personne donnée.
- La motivation particulière qui permet d'exprimer cet élan vital.
- Les outils particuliers que la personne utilise pour se mettre au jour dans le monde et vivre ou se créer des difficultés pour vivre sa vitalité.

Et si vous êtes plutôt concerné par l'exploration de la vie intérieure, ce qui va être marqué en potentiel dans votre thème natal, l'astrologie pourra décrire d'une façon tout aussi nuancée la façon dont vous accédez à votre vie intérieure ou ce qui vous freine.

En sommes, le zodiaque est un référentiel pour l'astrologie, mais ce référentiel est loin de se limiter à 12 compartiments. Des liens et des interactions s'y produisent, qui permettent à l'astrologie de rendre compte des variations complexes qui existent d'un individu à un autre. L'astrologie est loin d'être une étude purement générique de l'être humain. C'est une étude qui permet d'entrer au cœur d'un être humain particulier dans ce qu'il a d'unique, grâce à une hiérarchie de symboles qui va du général au particulier.
L'être humain a l'incurable défaut de s'aveugler sur lui-même. Pourquoi ? Parce que nous n'aimons pas nous voir. Le psychanalyste à l'écoute du divan en sait quelque chose. L'astrologie met devant nos yeux une " carte " de notre psyché. Elle dessine, sous forme symbolique, ce que nous sommes de façon unique et ce que nous avons en commun avec d'autres. Elle montre où " ça coince " et où " ça passe " bien. Et surtout, parce que l'astrologie est une connaissance des cycles et des mouvements de la vie, elle montre comment sortir des problèmes répétitifs en retrouvant la direction perdue du mouvement.

Apprendre l'astrologie, c'est essentiellement apprendre à lire un thème natal. Toute étude de l'astrologie amène à se regarder soi-même. Une carte natale est une photographie du système solaire au moment de notre naissance. En naissant, nous avons créé le monde ! C'est ce monde pour nous que regarde l'astrologie. Pour nous connaître, l'astrologie part de principes généraux, mais elle regarde ensuite dans notre subjectivité, dans ce " comment je crois qu'est la vie ", ou ce " comment je vois le monde ", cette subjectivité qui témoigne de la présence de notre vie dans l'univers, et qui fait que la vie n'est pas la même pour tous.

Connaître sa subjectivité, c'est acquérir le pouvoir d'en sortir plus librement, c'est " se connaître " et reconnaître que l'autre est différent.

Didier Fleury, professeur d'astrologie à l'Echelle Humaine.


Haut de la page

** Cliquez ici pour voir les articles des mois précédents

retour