meditationfrance


Témoignage de Rébecca sur la méditation

meditation

Quotidiennement ou presque, Rébecca réserve une période de sa journée à la méditation. Plus qu'un moyen de relaxation, méditer est devenu pour elle une philosophie de vie.

Cultiver l'être plutôt que le paraître

À une certaine époque, la jeune femme avait tout pour être heureuse - un conjoint, un travail, une maison, mais elle vivait un malaise intérieur. C'est au cours d'un voyage en Inde qu'elle a décidé de donner un grand coup de barre à sa vie. "J'étais davantage dans le paraître que dans l'être et ça ne me convenait pas, raconte-t-elle. En Inde, les gens ont peu de biens matériels, mais ils cultivent l'être. À mon retour de voyage, j'ai cherché une façon de m'intérioriser davantage." Rébecca a fait des changements importants dans sa vie: retour aux études, rupture amoureuse, déménagement.

Elle s'est aussi inscrite à des cours de méditation. Elle en a ressenti les bienfaits très rapidement.

" Dans la vie, c'est souvent difficile de savoir ce qu'on veut. On a tendance à se disperser. Quand on sait ce qu'on cherche, on repère plus facilement le chemin qu'il faut emprunter pour le trouver. C'est ce que la méditation me permet de faire. Ma capacité de « présence », ma vigilance est meilleure et je canalise mes énergies dans une action concrète plutôt que de me disperser."

Être à l'écoute de soi

" Méditer, c'est une rencontre avec soi-même, explique Rébecca. Il s'agit d'écouter son mouvement respiratoire, de se mettre dans un état de réceptivité pour se laisser envahir par ce qu'on appelle "la lumière blanche". En fait il existe de nombreuses méthodes qui apportent Ça toutes un apaisement mental. Quand on arrive à créer le silence dans notre tête, on entend ce qu'il y a en nous."

"La méditation est accessible à tous. On n'essaie pas de nous inculquer de grandes théories. On reste entièrement libre et autonome dans notre démarche", affirme Rébecca. Pour savoir si cette méthode nous convient ou pas, on peut faire comme elle et assister à une séance de méditation en groupe avant de s'inscrire à un cours d'initiation. "Au bout de trois ou quatre cours seulement, on a acquis la technique."

Il faut choisir un endroit calme où on se sent bien

Selon la méthode de méditation, on se met soit en position assise sur une chaise ou dans la posture du lotus, soit debout et en mouvement si c’est une méditation active.

Aujourd'hui, Rébecca sent que la méditation s’est « intégrée » à elle. Elle a moins besoin de s'installer confortablement dans un endroit choisi pour méditer. "Avec la pratique, on prend moins de temps pour se mettre en contact avec soi et on peut le faire à peu près n'importe où. Je suis capable de rester branchée sur mon intérieur en donnant un verre d'eau à mon enfant, par exemple. Il m'arrive aussi de méditer en voiture, au retour du travail. Je reste quand même attentive à ce qui se passe sur la route, rassurez-vous! Ça me permet d'évacuer toutes les émotions et le stress de la journée et de ne pas les faire subir à mon entourage. Dans les périodes plus stressantes, je peux sentir le besoin de m'isoler."


Haut de la page

** Cliquez ici pour voir les articles des mois précédents

retour