meditationfrance


Impressions de visiteurs français et internationaux sur le Club méditation Osho

jp broutinJean-Pierre Broutin
Ancien membre de l´Institut pour la Formation et la Recherche aux Nations Unies à Genève.
Après avoir travaillé dans le commerce dans de nombreux pays, j'ai étudié la médecine traditionnelle chinoise en France. Mais après dix années d´acupuncture, j´ai ressenti le besoin d´aller plus profond que la peau et plus profondément à l´intérieur de moi pour me guérir. Que dire de guérir les autres ! J´ai rejoins l´Institut du "Training and Research" dans le cadre des Nations Unies à Genève où pendant dix années j´ai appris combien le monde est malade, mais aussi combien je fais partie de ce monde. Alors j´ai décidé de tout lâcher et de commencer à méditer. Un jour mon amie m´a dit: "Allons au centre Osho à Pune". C´est comme cela que je me suis rencontré, durant une méditation de trois semaines appelée la "Rose Mystique".Cela a été une expérience fabuleuse.

d fineDaniel Fine
Un acteur et un enseignant de Chicago. USA
"J´avais l´habitude de fantasmer sur le fait qu´il ne pouvait y avoir un endroit plein d´amour et de bonté la où existe une culture cosmopolite, où il y a de la place pour la créativité, un lieu sûr, où les gens peuvent s´exprimer. Ce lieu-ci semble englober tout cela. Cela m´effraie un peu d´avoir trouvé que je cherchais ! Il y a un sentiment général d´acceptation, assez d´espace ici pour être un individu. Je me sens comme un gosse dans une confiserie ! Je ne sais pas par quoi commencer ! Un chemin spirituel est là, si vous le voulez sans pour autant qu´il y ait le sentiment d´une religion. Écouter Osho est un défi, j´ai beaucoup de respect pour lui. Il grandit sur vous ! J´ai été ici un mois mais ce n´est pas assez pour vraiment parvenir à connaître ce lieu, aussi, je reviendrai."

v babajeeViveka Babajee
Viveka un top model couronnée de succès tant en Inde qu´à l´étranger.
"La Vie est d´être heureux chaque jour, chaque minute, chaque seconde qui est là. J´ai ressenti cela aujourd´hui en passant la porte sans porte. Je n´ai pas vu un être humain marcher, mais seulement des âmes glissant tout autour. "Le calme et la tranquillité m´enveloppe avec la plus merveilleuse des sérénités. "La perspective de jours heureux et paisible me réjouit très certainement. La paix de l´intérieur et je sais que je l´ai trouvé ici."

l alayzaLourdes Alayza
31 ans, elle est dans la publicité et le journalisme.
" J´aime vraiment cet endroit parce que vous avez la possibilité de méditer et en même temps de recevoir beaucoup de soutient des gens. Je veux dire par là que si vous êtes en silence, ou en pleurs, les gens respectent et soutiennent votre processus. Tout le monde est dans le même bateau -- d´une manière ou d´une autre tous sont ici pour leur développement personnel et ainsi tous peuvent vous comprendre et vous accepter mieux. C´est quelque chose que je ne pense pas que vous puissiez trouver aussi facilement ailleurs. Peut-être, parce que tout le monde est ensemble dans ce même processus, les choses se produisent plus rapidement. Par exemple, si vous avez une difficulté relationnelle, ce qui pourrait vous prendre les mois à traverser, ici vous pouvez la traverser en une journée ! Il y a une grande possibilité d´être dans le rire et dans le silence. Mon moment préféré est le matin tôt. Simplement marcher alentours et regarder les arbres apporte une telle paix et détente."

dalai lamaDalai Lama
Durant sa visite au Centre International de Méditation, le Dalai Lama (prix Nobel de la paix) s´est incliné devant la statue de Bouddha à l´extérieur du Bouddha Hall, le hall de méditation principal du centre. Il a également visité la librairie et s´est intéressé à l´ensemble des livres d´Osho.
Il dit: "C´est un très bel endroit. C´est comme être dans une forêt paisible."

Rolland
52 ans, franche comté, fonctionnaire
Le centre international de méditation m'apparaît comme un lieu incroyable, multidimensionnelle, c'est un peu une auberge espagnole : il y a des méditations toutes les heures, de 6 h du matin à 22 h, des centaines de stage de thérapie durant l'année. C'est tellement diversifié, il y a tellement de nationalités aussi !
Je suis fonctionnaire et j'ai pris une année sabbatique pour expérimenter tout cela…j'ai un peu au début des difficultés avec la langue (anglais) et je me sens un peu confus... même destrucuturé, mais je sens que c'est dans cette destructuration là que l'on peut peut-être retrouver sa voie, son silence intérieur...on est bien obligé d'aller à l'intérieur de soi, d'aller se confronter à des peurs, se confronter à l'autre, à des techniques qu'on ne maîtrise pas...

Tali Heruty-Sover
Travaille dans le Service des Communications Internationales en Israël.
"Je suis venu ici le jour de mon anniversaire et je pense que je vais faire une habitude de revenir à chaque anniversaire - parce qu´alors, c´est la meilleure place pour être !" Vivre en Israël ressemble à vivre au milieu d´une guerre et même si vous n´estimez pas que vous êtes affectés par cela, la vie est de toute façon très exigeante. Vous faites toujours quelque chose, courir, courir, occupé, occupé, occupé" Ici, avoir quelques moments à vous - sans pensée, sans crainte - est superbe. Cela vous donne est la permission de penser depuis votre coeur, quelque chose que nous ne sommes pas habitués de faire. C´est ce que j´ai retiré de l´un des cours auquel j´ai participé." J´ai aussi essayé la Dynamique, la Kundalini et les méditations assises dans l´obscurité au samadhi. Elles vous permettent toutes de vous déconnecter de ce qui vous entoure et d´avoir simplement quelques minutes avec vous-même. Que ce soit en sautant, en dansant ou juste en observant votre respiration, cela importe peu, mais vous vous donnez ce cadeau quotidien: La reconnaissance que vous êtes quelque chose qui en vaille la peine. Lorsque j´ai voulu des vacances, des amis m´ont dit: "Pourquoi ne pas aller à New York, Londres ou Paris ? Fait les magasins ! Visite les musées, va au restaurant." Mais je voulais des vacances qui me permettraient d´être avec moi-même. J´ai entendu parler de cet endroit et je savais que je pourrais y être avec moi-même. Cela a été les meilleures vacances qu´une personne puisse se donner."

Kumar
48 ans, Hollandais, vit à Grenoble
Pourquoi est-ce que tu viens ici en Inde ?
Parce que j'aime être ici…j'aime l'ambiance, je sens beaucoup de cœur et en même temps il y a les racines ici. Je pratique ici du Tai chi, la méditation dynamique, du tantra, tout ce qui m'amène une joie de vivre….et le fait d'être avec d'autres c'est plus facile d'avancer.

l maillefertLisette Maillefert
Cette danseuse contemporaine professionnelle de 28 ans trouve sa danse ici.
Vol de papillons verts, Floraison de plantes, Eau gracieuse, Musique, Larmes, Rires. Je suis venu pour connaître tout mon paysage intérieur. J´ai trouvé ici ma véritable danse, ma voix réelle, mes yeux se sont ouverts. Un paradis à l´intérieur et à l´extérieur de moi. Méditation, amour, silence. Si vous me demandez ce que j´ai trouvé ici, je dirais simplement que j´ai éprouvé ma propre naissance et que j´observe simplement mon arrivée dans la vie.

b ruttingBarbara Rutting
d´Allemagne est actrice, consultante en santé et auteur. Elle a écrit onze livres. Le premier, un roman puis de nombreux autres en passant par la cuisine végétarienne, un livre pour les enfants et un livre sur le bien-être animal et sur la santé. Elle est venue au Centre International de Méditation plusieurs fois et nous donne ici un aperçu de sa cinquième visite.
"Être ici est énormément nourrissant pour mon corps, mon coeur et mon âme ! " je suis triste de voir comment est le monde - ce que les gens font l´un envers l´autre, toutes ces tueries et ce manque d´amour partout. Ici je me sens comme dans un utérus d´amour, calme et materné et cela me donne de la force et du courage. "J´aime l´atmosphère internationale. Je pourrais presque manger chacun ici ! Dans l´atelier de thérapie méditative: "La Rose Mystique," que je viens juste de terminer, il y avait là quarante-neuf personnes de dix-neuf nations ! C´est si fantastique de rencontrer toutes ces cultures différentes. Cela m´a donné ce que je pense sera la tâche d´une vie, essayer de surmonter les différences entre les gens... Parce que lorsque vous connaissez quelqu´un, vous commencez à l´aimer et ensuite vous n´avez plus peur de lui." Particulièrement en Allemagne nous avons de grands conflits avec les skinheads qui attaquent des gens noirs et ainsi de suite. Lorsque je retournai là-bas, j´essayerai de plus en plus d´aider les gens à aimer et surmonter ces difficultés. "Ceux qui m´ont connu auparavant voient une grande différence en moi. Bien que je sois une actrice, j´étais, auparavant, totalement introvertie. Maintenant je suis totalement ouverte et je ne retiens plus quoi que ce soit - et cela fait grand bien ! C´est donc un changement fantastique. De plus, j´accepte aussi de vie comme elle est. Je suis toujours impliquée dans le bien-être animal et environnemental et des mouvements pour la paix, mais désormais je ne bataille plus, je ne manifeste plus contre ces choses. Maintenant j´estime que l´existence fera la chose juste et je suis ouverte à ce que l´existence fasse ces choses à travers moi, confiante qu´elle me mettra à la juste place pour faire ce qui est nécessaire."

a sentisAlejandro Sentis
D'origine sud-américaine, Alejandro est psychothérapeute, responsable d´ateliers de gestion de stress et d´orientation professionnelle.
"C´est l´endroit où me nourrir - où je reçois, où je ne suis pas responsable ou responsable des autres, ce que je fais en permanence dans mon travail. Ici je suis en contact avec moi-même et peux jeter un coup d´oeil à l´intérieur et travailler sur moi-même. " Ici vous avez tout : La méditation: et un un bar où l´on sert des cafés crème ! "Zorba le Bouddha" comme l´exprime Osho. C´est un environnement différent d´ailleurs. Le lieu tout entier vous soutient. Comme je marche de-ci de-là, je me sens plus centré, plus enraciné, le sentiment que les choses deviennent réelles parce que je ne suis pas empêtré dans "qui je suis" ni montrer aux gens "qui je suis". Je peux simplement être. "C´est aussi extrêmement beau sur le plan matériel - la verdure est étonnante. C´est comme être dans la nature tout en étant au milieu d´une station estivale totalement luxueuse !"


Haut de la page

** Cliquez ici pour voir les articles des mois précédents

retour