meditationfrance


Le Qi gong pour la femme

par Hélène Cociovitch-Réquéna

qi gongDans le canon de l'Acupuncture, le Nei Jing, 2000 ans avant Jésus Christ, l'empereur jaune Huang Di reçoit l'enseignement de son médecin précepteur.
Qibo dit:
« A 7 ans, une fille possède un souffle des reins abondants, elle change de dentition et voit ses cheveux s'allonger.
A 14 ans, l'eau céleste est produite, le canal de conception (renmai) est débloqué, le canal d'assaut (chongmai) est entièrement rempli de souffle, le sang menstruel s'écoule chaque mois à période régulière, et la femme est fécondable...
A 49 ans, le canal de conception est vidé, le canal d'assaut affaibli, l'eau céleste épuisée et la voie terrestre obstruée, c'est pourquoi le corps vieillit et devient stérile... »

Si cette évolution de la vie d'une femme paraît inexorable et est intrinsèque à sa nature, on peut cependant par des pratiques de Qi Gong, optimiser les ressources de chaque étape, favoriser le passage d'une étape à l'autre et harmoniser ainsi notre vie de femme.

Les Qi Gong spécifiques à la femme sont un moyen pour parcourir le chemin de la quête de soi, dans ce que l'on a de plus profond, de plus précieux et qui fait que nous sommes une femme et une femme unique.

De découverte en découverte nous apprenons à accueillir nos forces, nos faiblesses et nos sensations, sans les juger, sans culpabilité, sans regret, sans prétention. En prenant conscience qu'elles existent, petit à petit, on enracine notre être pour qu'il puisse s'épanouir et libérer tous ces parfums qui portent notre unique signature.

La pratique des Qi Gong de la femme doit être douce, souple, le corps s'exprime dans toute sa beauté intérieure, la joie se manifeste comme un amour pour la nature, le corps féminin, la vie, harmonie du Qi et du Shen... Le Yin dans toute sa grâce...

Les Qi Gong de la femme ne sont pas très nombreux, mais ils ont tous été conçus en fonction de la spécificité de la circulation énergétique dans le corps féminin et du renforcement du sang.

Les points et méridiens les plus sollicités sont:

– Tan Zhong: source du milieu 17VC, est aussi appelé mer du sang comme le 9RP, ou encore porte céleste.
– Ren Mai: le vaisseau conception.
– Chong Mai: méridien d'assaut ou canal central.
– Dai Mai: méridien ceinture.
– Les méridiens yin
– Les méridiens du Foie (le foie stocke le sang), de la Vésicule Biliaire (élimine les toxines), et du cœur, en liaison avec l'utérus..
– Ming Men: les reins (siège de Jing Qi)

Les parties du corps les plus travaillées sont:

– Les seins (symbole féminin) qui sont reliés avec les glandes sexuelles: afin de stimuler la sécrétion hormonale, régulariser le système endocrinien du corps, favoriser la circulation de l'énergie et du sang dans cette région.
– L'abdomen: afin de stimuler profondément l'énergie et le sang de tout le bassin, mélanger et harmoniser l'eau et le feu du corps et énergétiser l'utérus.
– Les reins afin de les tonifier, d'activer l'énergie et le sang, favoriser la création d'énergie essentielle (Jing Qi)
– La colonne vertébrale, colonne céleste qui soutient le ciel « si colonne en panne le ciel tombe!!! » Une colonne souple pour une bonne ouverture et circulation des canaux.

Ces Qi Gong peuvent avoir à chaque étape de la vie d'une femme:

– un rôle préventif: par exemple, les massages des seins préviennent les maladies comme la mammite ou l'hyperplasie lobulaire des seins.

– un rôle d'accompagnement et de soutient:
*à une guérison (les massages des seins atténuent les séquelles de l'opération du cancer du sein, les massages du ventre préviennent les kystes, les dysharmonies des ovaires ou les annexites, le mouvement de soulever le ventre est conseillé pour prévenir la descente de l'utérus après accouchement)
* à une grossesse (« masser l'abdomen dans tous les sens » stabilise le fœtus pendant la première période de grossesse et favorise la communication avec le fœtus)
* à la ménopause (« masser l'abdomen dans tous les sens » aide à diminuer les bouffées de chaleur et les émotions)

– un rôle complémentaire au Tao Sexuel Féminin.

– ou tout simplement être un moyen d'offrir du bien être à son propre corps: sentir les seins plus épanouis, moins engorgés, le bassin plus libre, moins douloureux à certaines périodes, la démarche ondulante et ...le sourire illuminant le visage, reflet d'une féminité assumée!

S'il est vrai qu'en règle générale la plupart des exercices de Qi Gong ont été créés par des hommes, et pratiqués de façon mixte, néanmoins nous avons des séries, nous les femmes spécifiques à notre nature.

Pour vivre en harmonie, entre la Terre et le Ciel, entourés par la Nature, laissons les hommes exprimer leur nature Yang et laissons s'épanouir notre nature Yin...pour une parfaite complémentarité.


Haut de la page

** Cliquez ici pour voir les articles des mois précédents

retour