meditationfrance


Attentats en Espagne 

16.03.04

Les terroristes sont-ils des malades mentaux ?

terreurLes attentats meurtriers en Espagne nous montrent qu'il est urgent de comprendre le phénomène du Terrorisme international. Les terroristes sont-ils fous , sont-ils mentalement déficients ou bien sont-ils plutôt le résultat d'une violence politique mondiale ? Quelles réponses faut-il y apporter ?

Les recherches sociologiques et psychologiques récentes montrent que les deux explications (problèmes mentaux et violence politique) semblent être complémentaires.

La première, est assez bien exprimée par le sociologue Charles Ruby ( journal en ligne de psychologie et de sociologie américain ) qui écrit dans ses travaux de psychosociologie sur le terrorisme que : «  les terroristes ont souffert de traumatismes produisant des effets pathologiques sur la structure de leur personnalité, lesquels, généralement, affectent le moi profond ».

Dans cette même vision, le Chercheur Abraham Kaplan (The psychodynamics of terrorism) explique que le terroriste ne possède pas un ego assez fort pour faire face aux difficultés de l'existence en utilisant les codes sociaux habituels. Ayant été lui-même agressé, blessé, l'individu traumatisé s'identifie à son agresseur, adopte des solutions agressives devant les difficultés de la vie et se joint à d'autres personnes ayant des problèmes similaires, dans le but de réparer son estime de soi.

La thèse du traumatisme durant l'enfance est actuellement largement répandue chez les chercheurs, il se pourrait que ses personnes n'aient pas reçu suffisamment d' amour de la part des parents et proches et que cela crée un ressentiment, une haine vis-à-vis de l'autorité.

Pour ces scientifiques, il semble donc que l'individu soit impliqué dans le terrorisme d'abord "plus en fonction de ses besoins psychologiques qu'en raison du désir d'améliorer la situation sociopolitique des masses".

Cela étant, de nombreux analystes considèrent que cette approche est insuffisante et que pour comprendre les vagues de Terrorisme actuel, il faut inclure les facteurs sociaux , politiques et militaires . Le terrorisme serait pour ces chercheurs une « activité psychologiquement quasi normale" qui serait comparable au soldat. Simplement, pour atteindre des objectifs militaires et politiques ils recourent contrairement aux armées à des «  moyens non conventionnels  ».

Selon le professeur Martha Crenshaw, le terrorisme serait un "comportement stratégique rationnel qui serait fondé sur la conviction - transmise par un tiers - que la violence au service de fins politiques est plausible, efficace et moralement justifiable".

terreurPour ce groupe de chercheurs , on n'a pas de preuve que les terroristes pris collectivement présentent plus de symptômes psychopathologiques que d'autres groupes. L'argument qui renforce cette thèse est qu'il existe des individus qui deviennent terroristes mais qui n'ont pas montré auparavant un comportement terroriste ?

Simplement, les perspectives de l'arrestation et du châtiment ne seraient pas aussi fortes que l'intérêt de propager une «  idéologie louable  ». Ainsi, beaucoup de terroristes seraient prêts à se suicider afin de mieux atteindre leurs objectifs.

Les statistiques montrent d'ailleurs que ceux sont souvent des " jeunes gens en rébellion qui s'orientent vers des organisations terroristes".

De plus, écrit Charles Ruby, à ce stade, "plus violentes et dangereuses sont les actions du terroriste, plus fortes seront ses convictions d'agir avec légitimité et importance".

Névrose traumatique et conditionnement social  semblent bien les deux causes majeures du terrorisme moderne, en terme simple, cela signifie que c'est bien l'absence d'amour et la violence du monde (mondialisation sauvage, violence des nations, guerres) qui sont les causes profondes du terrorisme mondial.

Certains hommes politiques parlent avec raison d'actes abominables pour décrire le terrorisme , mais il ne semble pas qu'ils aient véritablement conscience de la relation entre la violence économique et politique des nations et le terrorisme international !

Pourtant, il semble clair qu'on ne puisse pas simplement condamner les terroristes sans se fermer les yeux sur ce que cela signifie sur l'état de notre société .

Heureusement, il semble que finalement le peuple espagnol en votant pour un candidat qui s'engage pour un retrait de l'Irak et pour une autre politique européenne et internationale nous ait montré la voie qu'il nous faut prendre collectivement.

On peut bien sûr chercher à pourchasser les terroristes, mais pourquoi ne pas aussi chercher à changer notre propre manière de gérer le monde, de dominer, voir d'écraser des populations et ce pour des seuls motifs de territoires, de pétrole, bref de pouvoirs économiques, politiques ou militaires ?

Le grand sage Ramana Maharshi nous explique que seule la non-violence peut mettre un terme aux guerres dans ce monde. 

Comprendre cette simple logique semble aujourd'hui urgente lorsqu'il s'agit de protéger les populations d'éventuelles attaques terroristes, et de prévenir le développement d'actes terroristes dans le futur !

Et bien sûr c'est quand nous serons capable de nous détacher de ce redoutable cycle de la violence que nous pourrons alors véritablement créer une force d'Amour qui influencera le monde extérieur et partager ainsi un monde plus harmonieux et plus pacifique.

Emmanuel Moulin *
Rédacteur en chef de meditationfrance.com

Emmanuel Moulin* Né à Eilat en Israël, il a vécu pendant son enfance dans de nombreux pays : 2 ans au Pérou, 5 ans en Afghanistan, 6 ans aux Emirats Arabes Unis et 4 ans en Tunisie. Son père était enseignant et il a pu ainsi voyager dans de nombreux pays et rencontrer des cultures variées. Ensuite, il a suivi des études d'économie internationale à l'université de Grenoble jusqu'au jour il a eu la profonde sensation qu'on ne pourrait pas changer grand chose du haut ! Il fut alors attiré par une véritable quête spirituelle qui l'amené en Inde et à découvrir différentes pratiques de méditation.
Après 7 ans de méditation et d'expériences diverses, il créa en janvier 2000 avec Jean-Claude Dumont le journal en ligne meditationfrance.com pour tous ceux et celles qui veulent expérimenter leur monde intérieur.


Haut de la page

retour