meditationfrance


8 mars
Journée internationale
dédiée à la femme !

La femme, les qualités féminines sont l’espoir d'une humanité nouvelle, d'une humanité unie.

Voici quelques articles :

- La sexualité féminine par Diane Bellego
- La femme et la méditation par Deva Ambu
- Les qualités féminines par Amédée
- Les femmes, la violence et la paix par Brenda
- Quelques soirées et stages pour les femmes


Les qualités féminines

amédéepar Amédée

L'un des problèmes majeurs de nos sociétés, c'est qu'elles sont administrées majoritairement par des hommes. Et plus précisément, par des personnes qui font prévaloir les qualités masculines au détriment des qualités féminines. Celles-ci sont pourtant primordiales à l'évolution spirituelle de l'humanité. Car l'homme est par nature plus dominateur, agressif, rationnel, et bien moins réceptif que la femme.

Celles et ceux qui ont déjà participé à des séminaires dans le domaine spirituel ou des médecines alternatives le savent bien : 70 à 80% des participants sont des participantes ! Cela tient au fait que la femme est par nature plus réceptive, elle est plus à l'écoute, elle ne ressent pas le besoin qu'a la majorité des hommes d'exprimer son opinion de façon intempestive. Elle sait par nature écouter. Elle a un ego moins proéminent que l'homme. La femme considère la vie sous un angle plus intuitif. Elle fait confiance prioritairement à son instinct, à son cœur, à l'amour plus qu'à la raison. Elle sait par intuition qu'il vaut mieux se fier à l'intelligence du cœur qu'à celle du mental.

A contrario des séminaires, les forums de discussion sur Internet sont fréquentés majoritairement par des hommes. Parce que contrairement aux séminaires ou conférences qui réclament attention, écoute, réceptivité, le forum est un lieu où chacun peut s'exprimer comme il l'entend. Et les hommes le font souvent avec véhémence. La démarche n'est plus d'être réceptif mais expressif. Et paradoxalement, un espace destiné à mieux comprendre la difficulté majeure que représente l'ego sur le chemin spirituel, devient pour beaucoup un lieu ou l'on vient fortifier, voire pour certains hypertrophier son ego. C'est pour cela que peu de femmes y participent. Le besoin de domination qui se manifeste par des propos agressifs, condescendants et parfois par la drague, dévoile la démarche narcissique de beaucoup d'hommes qui ne laissent pas la place à l'expression féminine basée principalement sur l'écoute, le partage, et la tolérance.

Nos sociétés sont dominées par le caractère masculin et c'est dommage. Si les femmes, ou plus précisément, les qualités féminines étaient plus valorisées, ce monde serait moins violent, arrogant et stupide. Cependant, j'ai l'intuition que nous entrons profondément et durablement dans une nouvelle ère. Celle où l'homme comprendra que les différences doivent être une source d'enrichissement et non de conflit. Que l'on ne devient pas plus intelligent, ou plus honnête en prétendant que l'autre est un imbécile ou un escroc. Que passer son temps à critiquer ou donner des leçons aux autres nous éloigne de l'essentiel : se grandir soi-même. Que l'agressivité et la violence sous toutes ses formes exprime notre faiblesse et non notre force. Qu'on acquiert de la maturité à rechercher les qualités de l'autre plutôt que ses défauts. Les femmes en cela peuvent donner de grandes leçons d'humilité et de tolérance aux hommes. Elles méritent d'être bien plus écoutées et respectées.

L'homme oublie trop facilement que son premier maître, c'est sa mère. C'est la femme.

Et qu'elle le reste durablement.

Tant que l'homme n'a pas cultivé ses qualités féminines il reste inachevé.

Et les femmes le savent bien…

Amédée


Haut de la page

retour