meditationfrance, méditation, tantra, connaissance de soi
Les archives de Meditationfrance

Les séjours « Moments Ressources » dans le Golfe du Morbihan.

Golfe du Morbihan

Interview avec Elisabeth STELLA ROUSSEAU, relaxologue & coach et Sylvie AUMONT professeur de yoga.

Bonjour Elisabeth, au départ de votre vie active, vous avez travaillé je crois pendant 15 ans dans les ressources humaines en entreprise, qu'est-ce qui vous a amené à changer de métier et à devenir relaxologue ?

J’ai fait un burn out, il y a 4 ans ; pour guérir, je me suis intéressée à de nombreuses techniques de relaxation dont la méditation pleine conscience qui m’a énormément aidée à arrêter de ressasser et à me recentrer sur l’instant présent. J’ai compris qu’à force de courir, je passais à côté de l’essentiel : je ne savais plus savourer des moments de bonheur simples et authentiques, sans les artifices de notre société de consommation. Je n’étais plus présente à ce que je vivais, à ce que j’étais, négligeant mes besoins et mes limites. Alors, aujourd’hui, je peux dire MERCI à mon burn out. Grâce à lui, j’ai revu mes priorités, changé de métier et fait de belles découvertes comme la méditation pleine conscience mais aussi le reiki et le Qi Gong qui m’ont permis de faire face à ce vide énergétique que je ressentais dans mon corps.

Bonjour Sylvie, vous enseignez le Hatha Yoga, vous avez découvert le yoga, il y a 20 ans, vous vous êtes intéressée je crois au Yoga Intégral de Sri Aurobindo, pouvez-vous nous raconter un peu votre rencontre avec le Yoga et la spiritualité ?

La rencontre avec le yoga intégral de Shri Aurobindo a été assez formelle. Je suivais des cours à Paris, dans un centre créé par Ajit et Selvi Sarkar, qui sont des disciples de Shri Aurobindo. J’ai choisi de suivre leur formation de professeur de yoga. Le yoga intégral fait la synthèse de différentes formes de yoga indiennes pour leur donner une portée universelle.

Auparavant, j’avais découvert le yoga et la spiritualité hindoue avec le professeur et écrivain-voyageur Pierre Feuga. C’est lui qui m’a fait connaître la joie simple de l’union du corps et du mental, dans un esprit libre et ouvert.
Homme érudit, il cherchait à transmettre le yoga sans dogmatisme, pour éviter tout “encroutement” (selon ses propres termes). Le yoga était pour lui un ‘'voyage avec soi”.

Vous co-animez ensemble des week-ends pour les femmes et des week-ends et des semaines "ressourcement" ouverts à tous en Bretagne, l'idée si je comprends bien c'est de faire une "pause" et de prendre vraiment soin de soi pendant quelques jours ?

Elisabeth : En effet, dans notre société où tout va si vite, il est important de s’accorder des moments pour se ressourcer, un peu comme des sas de décompression. Nos séjours de ressourcement permettent à tous de venir profiter de la beauté des paysages bretons tout en découvrant des techniques de relaxation variées : hatha yoga, yoga nidra, relaxation, qi gong, marche afghane…Nous avons fait le choix de limiter les groupes à 10 personnes pour pouvoir rester disponible pour chacun, corriger les postures si besoin, échanger sur nos expériences et apporter des conseils en hygiène de vie. Notre lieu d’accueil et hébergement est situé à 200m de l’océan ce qui nous permet d’être tout de suite aux contacts de la nature ce qui est un cadre idéal pour la pratique de la méditation pleine conscience, de la marche afghane et du qi gong.

Sylvie : et pour compléter ce que vient de dire Elisabeth, j’ajouterais qu’à travers le Hatha yoga, je veux donner aux participants le temps de reprendre conscience de leur corps, dans ses capacités et ses limites, sans contraintes de performances ou d’objectifs, pour qu’ils repartent avec un esprit plus souple.

yoga

Elisabeth, comment est-ce que vous vous êtes rencontrées ?

Nous nous sommes rencontrées à la rentrée 2017 : Sylvie cherchait à intégrer une association pour mettre en commun ses compétences avec d’autres praticiens bien être et développer des projets à plusieurs. Elle est, par ailleurs, mon professeur de yoga, que je pratique, en plus du Qi Gong et de la marche afghane. De mon côté, les idées de stage se bousculaient et j’avais besoin de concrétiser tout cela en travaillant avec une équipe d’intervenants pluridisciplinaire car mon expérience en tant que relaxologue m’a fait prendre conscience que selon le vécu, les croyances de chacun, certaines techniques vont être efficaces et d’autres moins d’où l’importance d’apporter un accompagnement varié qui peut passer par des techniques corporelles, mentales ou énergétiques, le but étant que chacun se sente bien et reparte de nos séjours ressourcé.

Ces week-ends et semaines se passent à l’Abbaye de Rhuys en Bretagne sud, pourquoi ce lieu ?

Nous habitons toutes deux dans le Golfe du Morbihan et souhaitons faire découvrir notre région. Nous avons la chance d’habiter sur la presqu’ile de Rhuys qui a su conserver son côté « sauvage », naturelle. L’Abbaye est située à 200m du sentier côtier qui longe les falaises de St Gildas : les paysages sont de toute beauté. Avec la complicité de la nature, nos ateliers et cours deviennent des moments de ressourcement que les amoureux de la nature savoureront avec plaisir. Le chant des oiseaux, le bruit des vagues, l’odeur des embruns, les arbres centenaires du parc de l’Abbaye, le vent du large dans les cheveux, tout cela participe à créer une ambiance propice à la détente. Et pour ceux qui aiment se baigner, la plage est à 10mn à pieds.

Elisabeth, au cours des séjours, vous proposez aussi des massages et du reiki, pourquoi ce choix?

Cela permet aux participants de profiter du séjour pour s’offrir un moment rien que pour eux. Le reiki a été une belle découverte qui m’a permis de retrouver de l’énergie lorsque j’ai fait mon burn out. J’ai envie de partager cette expérience. Quant aux massages proposés, il s’agit de shiatsu ou de réflexologie plantaire, des techniques toujours en lien avec la circulation du Qi dans nos méridiens car je suis convaincue de l’importance d’avoir un corps énergétique en bonne santé.

Elisabeth, Quelle(s) méditation(s) vous aimez pratiquer à titre personnel ? Qu'est-ce que cela vous apporte de méditer ?

Je pratique la méditation pleine conscience et la marche afghane tous les jours de manière informelle. Elles font partie de mon quotidien. Au cours de mes formations de Qi Gong, j’ai découvert la méditation du sourire intérieure de Maitre Mantak Chia que j’aime beaucoup. Sourire en méditant pour accueillir ce moment que l’on s’accorde à soi, pour sourire à la vie qui circule en nous, quelle belle approche! Je la pratique avec l’Onde du Dragon que j’apprends depuis que j’ai intégré l’Ecole de l’Onde du Dragon pour devenir professeur de Qi Gong. Cette méditation taoïste apporte à la fois calme, détente et permet de faire circuler le Qi dans les organes pour les purifier. Après cette méditation, je me sens reboostée et pleine d’enthousiasme.

Sylvie, Les maîtres indiens disent que la seule vraie médecine c'est la méditation, est-ce que vous partagez ce point de vue ? Et qu'est-ce que la méditation pour vous ?

En Inde, la médecine cherche à traiter la cause d’une maladie. Selon le patient, le traitement mettra l’accent sur le corps ou le mental, les deux restant intrinsèquement liés. Je pense que la méditation est une forme de soin de l’esprit, comme le Hatha yoga est une forme de soin du corps. Chacun suit la forme qui lui convient le mieux, dans l’instant présent.

Merci pour cette interview.

Pour en savoir plus sur Moments Ressources, visitez : 
www.moments-ressources-relaxation-bretagne.com
Tél. 06.64.95.26.75