meditationfrance, méditation, tantra, connaissance de soi
Les archives de Meditationfrance

Interview sur le massage tantrique et la méditation

Nathalie Cardinal

avec Nathalie Cardinal

Question 1 : Tu es initiatrice et accompagnatrice vers un tantra de vie, sur Montpellier (et parfois aussi sur Paris). Ta spécialité c'est le massage tantrique en séance individuelle et en atelier sur quelques jours. C'est quoi le massage tantrique pour toi ? 

Le massage tantrique est le moyen de me connecter à mon corps, à ma respiration et à mon être. Je l’ai découvert en 2010 et lors cette première rencontre, je me suis senti vivante, j’ai senti mon corps en 3D ! Et je me suis dit « tout le monde devrait vivre cela ».

Ce massage me permet d’être à l’écoute de mon corps, d’aller dans le lâcher prise et l’abandon.
C’est un massage qui peut amener à l’ouverture du cœur et au partage en conscience. C’est une méditation à deux.

C’est un massage sensoriel, sensuel. C’est un toucher doux, rempli de tendresse, d’Amour. Il fait l’éloge de la lenteur.
Le lieu où ce massage est donné est aussi une des clés de sa réussite. Les bougies, les couleurs, la chaleur et la musique douce sont autant d’éléments indispensables au voyage.

Enfin, il est important de se rappeler qu’il n’existe pas de protocole de massage tantrique, le mieux est de revenir à ce qu’en dit Osho : « Quand tu apprends profondément le massage, 90% du travail se fait par l’amour, 10% par la technique. Il ne faut que le toucher, le toucher d’amour ».

Question 2 : Pourquoi est-ce que les hommes viennent à un stage de massage tantrique ? De ton expérience quelle est la motivation la plus fréquente ? Et est-ce pareil pour les femmes ? 

Les hommes et les femmes qui viennent à mes stages ont globalement la même motivation.
Il y a sans doute de la curiosité, l’envie d’aller à la rencontre de la philosophie de vie qu’est le tantra. Cette quête entamée dans un stage emporte sa part de spiritualité.

Le besoin souvent exprimé est d’aller à la découverte de son corps, de découvrir sa nature profonde, de prendre un temps pour soi. Se rencontrer et rencontrer les autres.

Il y a le souhait d’envisager le corps dans sa totalité, sa globalité où toutes les parties du corps sont massées et où le sexe est mis à sa juste place, c’est-à-dire de même importance que les autres parties.

J’ajouterai aussi que pour les femmes, je vois émerger le désir profond d’être touchées avec bienveillance pour aller guérir des blessures.

Question 3 : Qu'est-ce qu'on apprend ou expérimente dans les stages d'initiation (module 1) au massage tantrique ? 

Dans ce stage, le stagiaire apprend essentiellement à se connecter à lui puis à l’autre en conscience et d’aller dans un toucher doux et lent.
C’est une expérimentation du respect, de la bienveillance, du non jugement, de la douceur et de la tendresse.
C’est aussi un moment où poser les éléments important que sont l’écoute des sensations de l’autre, l’apprentissage de la réalisation des choix en conscience, savoir dire « non » et un plus grand « oui », savoir entendre le non.

De ce point de vue, le cadre qui est posé en début de stage, respect, confidentialité, parlé en son nom « je » est important.

Le stagiaire apprend à être touché sans attente sexuelle et sans sentir une attente sexuelle de son partenaire de massage. Il peut ainsi lâcher la peur du sexe opposé et aller à la rencontre de Shiva (le masculin) et Shakti (le féminin) en chacun de nous.

Les participants apprennent à vivre et ressentir le moment présent.

Je n’y enseigne pas de technique. Les stagiaires découvrent comment ils peuvent donner et recevoir en conscience.
Ils expérimentent de masser avec leurs cœurs et pas leurs mentals.

Le stage s’enrichit par la découverte de la méditation active, par des danses en contactant l’énergie masculine (yang) et l’énergie féminine (yin) et des moments d’échanges informels entre stagiaires aux moments des pauses.

Question 4 : Tu pratiques aussi la méditation, qu'est cela t'amène au quotidien ? Est-ce que tu pratiques souvent la même technique? 

Le plus souvent je pratique les méditations actives d’Osho. Ces méditations me permettent d’aller dans mon corps en conscience et ainsi de lâcher le mental.
La méditation me permet de me reconnecter à l’instant présent. Elle me permet aussi d’aller dans mes émotions et de les lâcher, notamment la colère et la tristesse.
Quand je sens la colère en moi, je fais 10 minutes de la 1ère phase de la Kundalini et ça va beaucoup mieux après.

J’aime varier les différentes méditations actives. Mes préférées : la Kundalini, No-dimension et chakras breathing.
J’aime aussi pratiquer la Hugging meditation ! Être en présence dans les bras d’une personne et sentir nos respirations, et nos corps se détendre.

Et dès que je peux, je pratique la méditation de pleine conscience, pour vivre l’instant présent !!

Et ce que j’aime aussi beaucoup, c’est de partager ces méditations avec mes amis et ce sont des moments très forts comme nous avons pu l’expérimenter le 1er novembre 2017, place de la Comédie à Montpellier : Méditation des 4 directions (voir la vidéo ici).

Question 5 : Est-ce qu'il faut des qualités particulières pour se former au massage tantrique ? Et sur combien de mois se déroule la formation ? 

Pas vraiment de qualités particulières ! Pas besoin d’avoir des connaissances de massage, ni d’avoir fait des stages de Tantra.

La qualité, je dirai, c’est l’Amour. Être en Amour pour soi et l’autre (ou en tout cas avoir envie d’aller sur ce chemin !)

Être dans le respect, l’écoute, la bienveillance, l’ouverture d’esprit.
Avoir envie de donner et de recevoir.
Avoir envie de s’approprier (ou de se réapproprier) son corps.

La formation au massage tantrique se déroule sur 6 mois. C’est une formation de 4 modules sur 4 week-ends du vendredi soir au dimanche soir.

Je propose 2 cycles de formations par an. Sur ce principe, les stagiaires composent leurs formules. Certains feront les 4 modules de suite, d’autres les étaleront sur 1 an ou 2. Chacun va à son rythme.

Parfois, une personne vient juste pour le module 1, « initiation au massage tantrique » et à la fin du week-end s’inscrit pour les autres modules. Chacun est libre.

massage tantrique

Question 6 : Tu pratiques la sexothérapie, combiné au massage tantrique. Quels sont les types de blocages ou de difficultés au plan sexuel sur lesquels les séances peuvent aider ? 

Oui en effet, je propose des séances où je combine sur 2 heures, une heure de séance en sexothérapie, suivie d’une heure de massage tantrique.
Ces séances permettent d’avoir un temps de parole et un temps d’intégration dans le corps.

Pour les hommes, une résolution de l’éjaculation précoce : le tantra prône la rétention d’éjaculation - avoir un orgasme sans éjaculation- donc c’est en expliquant cette méthode, et en la faisant ressentir au cours du massage, que les hommes apprennent à gérer leur éjaculation.
Pour les femmes, une aide à accéder à leur jouissance, pour celles qui pensent être « frigides ». Souvent les femmes sont mal touchées ou très rapidement par les hommes et de ce fait n’ont pas eu le temps de se connecter à leur corps. Ce massage doux et lent, donné et reçu en conscience permet aux femmes de se ressentir leurs corps et donc d’accéder plus facilement au plaisir.

Durant les séances, il n’y a pas de recherche d’excitation, bien au contraire, je les emmène dans l’espace de la détente.
Le fait que tout le corps soit massé en conscience, (de la tête aux pieds en incluant le sexe) remet en place toutes les parties du corps.
Cette intégration du sexe dans la globalité du corps permet, lorsqu’ils font l’amour, un ressenti nouveau chez l’homme et la femme plus à l’écoute de leurs sensations. Le plaisir est présent et subtil.

Ces séances aident aussi les hommes et les femmes qui ont été soumis à des attouchements ou des abus sexuels. C’est un moyen de pouvoir en parler et d’intégrer dans le corps de la douceur, de la tendresse.
Par le massage intime du sexe (sans excitation), je rétablis des connexions (cœur-sexe-conscience) et je permets ainsi de libérer des mémoires traumatisantes.

Question 7 : As-tu un but dans la vie ? Qu'est-ce qui te fait avancer ? 

Le but de ma vie en ce moment est de partager ma passion du massage tantrique et c’est ce que je fais depuis 4 ans !

J’aime aussi permettre aux gens d’ouvrir leurs cœurs à travers mes massages, mes ateliers et mes stages.
J’ai la chance tous les matins de me lever, joyeuse de la journée qui arrive…
Et je me souhaite que ça dure encore longtemps !

Question 8 : As-tu des projets ou des idées nouvelles pour 2018 ? 

Oui, pour 2018 - 2019, je vais proposer une formation au massage tantrique pour les professionnels aux biens être (esthéticiennes, masseurs, psychologues, thérapeutes …) pour ceux qui veulent intégrer le massage tantrique dans leurs activités.

Je souhaite également proposer un cursus pour les personnes qui veulent devenir masseur tantrique professionnel, en leur partageant mon savoir de masseuse et en les soutenant dans leurs démarches aussi bien administratives que relationnelles avec le client.

Par ailleurs, j’envisage sur 2018 de proposer des ateliers de massage tantrique de 2h ou 3h des soirs de semaines, régulièrement.

Et sûrement de proposer d’autres belles choses qui vont émerger avec le temps.

Je tiens à remercier Englebert et des stagiaires qui m’ont aidé à rédiger cette interview.

Et je vous envoie un doux hug à vous tous qui m’avez lu ! Namasté.

Nathalie Cardinal – 06.28.20.23.70
http://massagetantriquemontpellier.fr