meditationfrance, méditation, tantra, connaissance de soi
Les archives de Meditationfrance

De l’orgasme à la jouissance

Univers Tantra

Par Carlotta Munier et Samuel Tatin

Il semble qu’aujourd’hui nous soyons tombés sous le règne d’un diktat de l’orgasme et même du multi-orgasme, fortement véhiculé par les médias. Or dans cette course à l’orgasme, la performance, le « droit de jouir », Qu’en est-il de la relation à soi et à deux aujourd’hui, dans un monde envahi par la pornographie, les sex-toys, le culte de la performance et de l’orgasme à tout prix ? Qu’en est-il du cœur, de l’affectif, de l’amour, de la communication vraie et sincère ? Quelle est la place de l’intime par rapport au génital ? Où est l’espace de se dire à l’autre dans la vulnérabilité, de s’ouvrir sincèrement dans ses peurs, ses désirs, ses envies ? A quelles valeurs se raccrocher ? Où est la liberté d’être et d’être en relation ?
Il y a de quoi se sentir perdu. Et il n’y a pas que les femmes qui sont perdues et qui cherchent. Les hommes sont pareillement bousculés et désorientés. Ils ne savent plus comment faire car les anciens modèles, comme des idoles, s’écroulent.
Mais peut-être nous sommes-nous tout simplement fourvoyés.

Notre méconnaissance de la sexualité, du potentiel érotique et alchimique de nos corps, de la capacité de reliance de deux êtres dans un instant d’intimité suspendue, nous empêchent d’accéder à la dimension sacrée de la sexualité.

La dimension sacrée de la sexualité émerge dans une rencontre de deux êtres — certes porteurs chacun de son histoire — dans un engagement total des corps, des cœurs et des esprits ; loin des attentes, des projets, des objectifs et des résultats. La sexualité sacrée apparaît dans une relation intime, authentique et présente, permettant de profiter pleinement de soi et de l’autre, dans l’instant présent.

C’est une croyance d’imaginer que ce n’est que l’orgasme qui compte, pas qu’il ne compte pas, mais… L’orgasme n’est pas un objectif à atteindre.
Le plaisir ne rime pas avec devoir ! Nulle performance n’est de mise dans la sexualité sacrée. Nos peurs, nos croyances, nos limites, parfois nos désirs et les pressions médiatiques et culpabilisantes contrarient le lâcher prise et l’abandon psychique et physique nécessaires à la jouissance. La jouissance, C’est comme la cerise sur le gâteau de cette rencontre intime. C’est comme une promenade. Si vous courez vers le sommet, vous n’allez pas pouvoir admirer le paysage, cueillir des fleurs en chemin, respirer leur parfum, sentir la chaleur du soleil sur votre visage, entendre une rivière chanter. Bien évidemment c’est bon de jouir, mais c’est bon aussi de prendre le temps de se retrouver, de se caresser, de vivre chaque instant de ce moment, sans volonté d’atteindre quoi que ce soit. Ça c’est le pied ! Ça c’est jouir !

La course à l’orgasme est issue d’un conditionnement qui nous maintient fermement dans un espace mental et une dépendance à l’excitation, peu propices au lâcher prise et au partage. Nos pensées, nos craintes et nos objectifs émoussent notre sensibilité et nous coupent de nos sensations et de nos ressentis les plus subtils. Car la sensibilité émerge de la rencontre, de la qualité de présence à soi et à l’autre, dans la détente et l’abandon. Nos corps et nos sexes, dans leurs dimensions énergétique et biologique, savent. Notre tête non.

La voix du Tantra nous permet de découvrir une toute autre dimension de la sexualité, celle de la jouissance et de l’extase. Cette dimension s’explore dans la présence à nous-même, dans l’attention que nous portons à l’autre, dans la lenteur et dans l’absence de projet. Lorsque vous pouvez vous poser, dans un espace-temps sacré, libéré de toute contrainte et contingence extérieurs, centrés uniquement sur ce qui se passe, dans l’instant ; à la fois dans l’accueil et attentif à votre respiration dans la rencontre avec cet autre, là ; conscient de toutes les micro sensations et émotions qui vous parcourent, sans vous y accrocher, comme une méditation partagée ; il se produit quelque chose de magique. Car c’est à cet instant que l’énergie sexuelle, libre de toute entrave, peut s’éveiller et nous emporter dans une danse merveilleuse, sensorielle et énergétique.

Ce que nous apprend le Tantra, ce n’est pas de la technique, c’est l’exploration de nos conditionnements et de nos croyances pour s’en départir et nous préparer à cette rencontre sacrée, à cet hommage pour la partie divine qui est en chacun de nous, à laquelle nous accédons dans l’ouverture du cœur, dans le respect de nos sexes et la conscience.
Nos sexes sont sacrés. Le sexe Masculin, Vajra ou Lingham est comme un Sceptre Royal (de polarité électrique), une Epée qui transmet sa propre énergie puissante et fécondatrice en se déposant au creux de la femme, vivante incarnation de la Déesse.
Le sexe féminin, Yoni, est un Temple, un fourreau (polarité magnétique), capteur et réceptacle de l’énergie masculine. Sa matrice, reliée au cœur est un athanor, un creuset alchimique qui transforme l’énergie sexuelle reçue pour la restituer au cœur de l’homme, incarnation vivante du Dieu, dans une vibration plus élevée. C’est dans cette circulation énergétique, électromagnétique et divine, en conscience et dans l’instant présent, dans la détente, l’attention et le lâcher prise, que nous accédons à une communion des corps, des cœurs, des âmes, à l’Extase.

Tout ceci, nous vous proposons de l’expérimenter au cours de nos stages. En effet, un stage de Tantra, c’est d’abord s’offrir un moment pour soi, pour se découvrir, mieux se connaître, ouvrir sa conscience et sa présence à l’intérieur de soi et dans la relation à l’autre, pour s’unir en conscience à quelque chose de plus grand que nous, par l’expérience commune.

C’est un moment de rencontre avec nous qui pratiquons et vivons le Tantra au quotidien, et qui avons choisi de vous le partager, de vous guider, de répondre à vos interrogations, tout en vous laissant libres de vivre l’expérience.

C’est un moment de rencontre avec d’autres participants qui ont aussi choisi d’explorer cette démarche, qui sont ouverts au partage et surtout à créer des relations authentiques, en apprenant à se dévoiler, sortant des schémas sociaux, en toute humilité.

C’est enfin une (re)connexion à notre propre énergie de vie, notre énergie sexuelle, notre puissance. Une occasion de redécouvrir ou ranimer le désir, le plaisir et s’en nourrir sans le « consommer », dans un cadre sécurisé.

Pendant nos stages, nous proposons beaucoup d’expériences. Des occasions de se rencontrer, de jouer, de vivre du nouveau, dans la légèreté de l’instant. Les stages étant à parité homme femme, c’est à chaque exercice une nouvelle expérience de qui je suis avec un autre, différent de moi. Bien évidemment, le corps y tient une place très privilégiée. Puisque nous sommes dans l’expérientiel au présent, il n’y a que dans le corps que tout cela se vit. Le rythme soutenu au cours des stages invite le mental à lâcher pour mieux sentir. Nous explorons le mouvement du corps, la danse, le rythme, la souplesse, le contact, la respiration, le souffle, le toucher, la méditation, la conscience corporelle et les pratiques essentielles du Yoga Tantrique. Juste, déjà pour sentir ce qui se passe ici et maintenant, en nous-même, sentir l’énergie de vie qui nous traverse, nous pénètre. L’énergie sexuelle est notre énergie vitale qui emmène sur ce chemin de l’extase dans la rencontre avec l’autre.

Namasté !

Pour en savoir plus : www.univers-tantra.com

Carlotta Munier
Psychothérapeute et sexothérapeute
06 22 70 81 74 – univers-tantra@orange.fr

Samuel Tatin
Psychothérapeute et sexothérapeute
06 15 38 13 74 – univers-tantra@orange.fr

UNIVERS TANTRA
Pour danser l’Amour et célébrer la Vie.
avec Samuel et Carlotta
Infos : www.univers-tantra.com et www.clair-de-femme.com
Contact : univers-tantra@orange.fr 
06 15 38 13 74 ou 06 22 70 81 74