meditationfrance


 


La Mindfulness :
Mindfulness Based Stress Reduction (MBSR)

Evelyne Lorato

Par Evelyne Lorato

On en parle…beaucoup…Mais, c’est quoi au juste ?
Quelle est sa place dans notre vie, nos pratiques, nos métiers, nos maisons et nos cœurs ?

Quelques mots de moi, pour que vous sachiez qui vous écrit …
Je m’appelle Evelyne Lorato et je vis à Lyon. Je suis une chercheuse de l’esprit et du cœur depuis très longtemps et j’en ai fait mon métier. Je suis coach professionnelle depuis bientôt 25 ans, avec une particularité, puisque je suis également Sophrologue Caycedienne et instructrice en Méditation laïque de Pleine Conscience.

Que cela soit avant de m’engager dans la pratique et l’enseignement de la Sophrologie ou depuis lors, la méditation fait partie de ma vie. J’ai pratiqué longtemps plusieurs formes de méditations, depuis le Zen jusqu’à Vipassana, en passant par la bio-énergétique taoiste et les méditations de Osho. Chacune de ces pratiques se renforçant et se complétant mutuellement.
Avec la Mindfulness j’ai trouvé la pièce du puzzle qui me manquait pour pouvoir réunir ces techniques, enseigner la méditation laïque et l’inclure dans certains programmes de formations en entreprise. Et bien-sûr la pratiquer.

Je conjugue ces différentes approches et mes différentes métiers selon les contextes et les contrats, et j’en ai fait une synthèse, à travers ce que je j’appelle le Soma-coaching®  et le Présence’coach®, que je transmets aux autres accompagnants pour qu’ils puissent relier et mettre en musique le cœur, le corps et la tête.

La méditation de Pleine Conscience,
patrimoine de l’humanité.

La méditation de Pleine Conscience est empruntée à l’univers bouddhiste et fait donc partie du patrimoine de l’humanité. Le premier à l’avoir amenée en France est le moine zen vietnamien Thich Nhat Hanh, qui est en quelque sorte le concepteur moderne de la Pleine Conscience.

mbsrCependant la Pleine Conscience dont nous parlons ici est une approche qui a été conceptualisée par Jon Kabat-Zinn dans les années 70 aux U.S. Jon Kabat- Zinn est un neurobiologiste américain qui a eu l’intuition que ces approches méditatives d’inspiration bouddhiste, basée sur la Pleine Conscience, pouvaient être d’un très grand secours pour les personnes atteintes de dépression et de diverses maladies. Il a conceptualisé, laïcisé, codifié cette approche pour en faire un outil d’aide aux soins dans le monde médical et psychologique avant de la mettre à disposition du plus grand nombre. Dès 1979, il a développé le programme MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction) en 8 semaines , selon un protocole structuré et progressif, au contenu précis, délivré au sein du Center For Mindfulness in Medicine, Health Care (CFM) de la Medical School de l'Université du Massachusetts.
C’est celui que j’ai choisi d’enseigner.

8 semaines d’entraînement intensif et progressif

Le programme MBSR en 8 semaines constitue un véritable entraînement de l’esprit. Loin d’être une activité intellectuelle pour autant, il s’agit au contraire d’une pratique éminemment corporelle ; ce qui en fait d’ailleurs sa spécificité et son intérêt dans le domaine de la santé.

La moitié des participants que j’accueille dans mes groupes sont déjà sensibilisés aux approches méditatives et méditent déjà. Ils viennent pour approfondir leur pratique et poursuivre leur développement personnel. Néanmoins, à la fin des 8 semaines, ils disent avoir découvert concrètement comment gérer leurs émotions et leurs ruminations mentales. Ils ont appris à développer un rapport plus intime avec eux-mêmes. Ils déclarent dormir beaucoup mieux et être plus heureux. Ils ont inscrit la méditation dans leur quotidien. Ou plutôt la méditation s’est invitée dans leur vie avec une texture et un goût inattendus.

Les autres viennent très souvent pour apprendre à gérer leur stress et se tournent vers la Mindfulness pour cela. Ils ont appris à se poser, à freiner et à canaliser le flux incessant et exténuant des pensées. A pouvoir profiter d’un spectacle sans penser à autre chose. A être disponible pour leurs proches et à leurs collègues au lieu de préparer à l’avance des réponses. A se libérer des réactions automatiques. A sortir des ruminations dans lesquelles ils tournaient en rond.

Tous se rendent compte, que « Méditer, c’est simple, mais pas facile » dixit Jon Kabat-Zinn. Et que le cycle MBSR constitue l’opportunité de s’entraîner de façon personnalisée et progressive, avec le soutien du groupe, l’accompagnement de l’instructeur, pour apprendre à être présent à ce qui est … Tout simplement.
L’heureuse révélation pour presque tous, c’est de constater qu’au bout du cycle de 8 semaines, pendant lesquelles ils ont parfois « bataillé », la pratique vécue parfois comme une contrainte, s’est transformée en plaisir. Et en désir de continuer.
« La 8ème semaine dure toute la vie » comme dit Jon Kabat-Zinn.

mbsr

L’engagement

« Porter son attention au moment présent, délibérément, sans jugement de valeur et accueillir tout ce qui se passe, avec bienveillance, que ce soit agréable ou pas. » C’est la définition de la méditation de Pleine Conscience donnée par Christophe André.
Attention. Moment présent. Délibérément. Sans jugement de valeur. Accueillir. Tout ce qui se passe. Avec bienveillance. Que ce soit agréable ou pas ! Chacun de ces mots donne tout son sens à la démarche et s’expérimente, moment après moment, pendant les exercices, la pratique, les feed-back, l’entraînement quotidien.

Le plus difficile, et le plus important, néanmoins, ça n’est pas la technique, c’est l’engagement, en termes de régularité et d’assiduité. Comme nous le dit joliment Matthieu RICARD : "Nous ne trouvons pas anormal de passer des années à apprendre à marcher, à lire, à écrire et à suivre une formation professionnelle. Nous passons des heures à nous exercer physiquement pour être en forme. Par quel mystère l'esprit échapperait-il à cette logique et pourrait-il se transformer sans la moindre attention ni effort, simplement parce qu'on le souhaiterait ? Cela n'aurait pas plus de sens que d'espérer jouer un concerto de Mozart en pianotant de temps à autre ."

mbsr

Science et conscience

Jusqu’à il y a peu, la méditation était considérée comme appartenant au champ du développement personnel et spirituel. C’est une véritable révolution qui s’est opérée depuis une trentaine d’années et plus récemment en Europe avec le développement des Neurosciences, qui objectivent les effets de la méditation sur le cerveau et sur la santé. Chaque semaine un nouvel article révèle scientifiquement l’effet de la méditation sur la santé, avec des études cliniques à la clef, montrant comment l’esprit agit sur le corps.

Ce qui est plus spectaculaire, ce sont les découvertes liées à la neuro-plasticité cérébrale. Les IRM permettent de voir entre autres comment la pratique régulière du protocole de méditation en 8 semaines modifie la structure de certaines zones du cerveau et augmente sa matière grise. La conscience n’est donc plus un concept théorique, mais correspond à une zone précise du cerveau qui se muscle à chaque fois qu’on l’exerce. Non seulement nous pouvons agir sur notre corps, mais nous pouvons agir aussi sur la structure et la dynamique de notre cerveau.

Cette alliance encore fraîche entre science et conscience, à laquelle Jon Kabat-Zinn a largement contribué, nous la devons au départ au MIND AND LIFE INSTITUTE , qui sous l’égide du Dalaï Lama a permis d’épanouir le dialogue entre le bouddhisme et les scientifiques. Depuis, la recherche s'est élargie à la psychologie et aux sciences cognitives ainsi qu'à la biologie moléculaire et à la génétique. Aujourd’hui, il est même question de ralentir le processus de vieillissement grâce à la méditation.

mbsr

Méditation et médiatisation

Le risque de cette médiatisation est d’instrumentaliser la méditation et d’utiliser les résultats scientifiques pour vendre ou consommer les techniques méditatives comme outils de performance et de relaxation. Et ce d’autant plus que plus la méditation devient populaire, plus les gens en parlent sans savoir vraiment ce que c’est.
D’où l’importance d’identifier et de différencier les pratiques. A nous de bien choisir celle qui nous correspond.

Malgré ces écueils, je me réjouis de voir émissions, livres, articles dédiés à la méditation fleurir dans nos boutiques, nos écrans et nos maisons. La pratique de la méditation favorise l’empathie, la bienveillance et l’altruisme. C’est tout ce dont notre monde a besoin.

"Je ne parlerai pas, je ne penserai rien, mais l'amour infini me montera dans l'âme" A.RIMBAUD

Je vous souhaite de joyeuses fêtes des Lumières, de fin et de début d’année, en cœur et en conscience.

Décembre 2014
Evelyne Lorato RH LYON
Instructrice Mindfulness

NB merci de ne pas utiliser cet article sans l’accord de son auteur

mbsr


Suivez meditationfrance sur twitter

Suivez Meditationfrance.com sur facebook