meditationfrance


 


Interview Chanson/Musique

bruno bazinet

avec le chanteur Bruno Bazinet

Quelle est la genèse de cet album « Là où l'on va » ?

Après « Les voyages subtils » sorti en 2011, j'ai fait la connaissance de nouveaux musiciens pour créer un spectacle, c'est cette rencontre à la fois musicale et surtout humaine qui m'a inspiré et donné envie de faire un nouveau disque. J'ai eu raison d'écouter mon instinct, parce que du premier jour de l'enregistrement au dernier jour de mixage, toute la création s'est faite avec un grand plaisir et une joie unique et communicative.

Quel est le thème de cet album ?

En fait, j'ai écrit et choisi les chansons en réaction à la morosité, au pessimisme actuel. J'en ai eu ras-le-bol et j'ai eu envie de transmettre de l'espoir, une énergie positive et d'évoquer l'amour avec un grand A : L'amour inconditionnel, l'amour de l'autre, l'amour de soi, essentiel, l'amour de la terre. Bien sûr, je me suis servi de ma propre expérience, et des rencontres que j'ai faites, parce que derrière chaque chanson, il y a une histoire, une personne. En tous cas, dès le départ, j'avais une intention très claire : Je voulais faire un disque qui fasse du bien au cœur. Le but, c'est la joie d'être, c'est « Là où l'on va », peu importe la route pourvu qu'elle soit belle et semée d'amour.

Comment vous est venue l'envie de chanter ?

Au départ, j'écrivais seulement, puis est venue la composition et le chant. C'est à un concert de Michel Jonasz, la tournée « Où est la source », que j'ai eu le déclic ! J'étais tellement bien, submergé par l'énergie et l'émotion, que je me suis dit, c'est ça que je veux faire : chanter et faire de la musique pour faire du bien aux gens, et cette idée ne m'a jamais quittée !

bruno bazinet

Qu'est-ce qui vous a donné envie de mélanger la chanson et le développement personnel ?

Je m'intéresse depuis très longtemps à la spiritualité, ca a toujours été en moi, je crois, sans pouvoir le percevoir clairement, et puis en 2006, une rencontre avec une énergéticienne a tout changé, je me suis engagé sur un beau chemin en développement personnel. Je pratique la pensée positive, la visualisation, parfois la méditation. Je me soigne aussi avec l'homéopathie, et les huiles essentielles !! Evidemment, tout cela a influencé mon écriture, parce que j'avais plus conscience et confiance, du coup, j'ai laissé venir et j'ai réellement compris que c'était ce que je voulais transmettre et partager. D'ailleurs quand j'écris les textes, c'est très fulgurant, presque de l'écriture automatique. Le précédent disque « Les Voyages Subtils », raconte cette expérience intérieure et c'est aussi un hommage à l'enfance et à la légèreté. « Là où l'on va », c'est plus extérieur, un rayonnement que j'envoie. Comme certains écrivent des livres, ou utilisent le reiki, moi, mes « outils », c'est la musique et la chanson.

C'est important de remarquer que ce ne sont pas des musiques de relaxation, les styles musicaux sont très variés, quelles ont été vos influences ?

Depuis l'enfance, j'ai été « nourri » de plusieurs influences très variées : aussi bien par la Chanson : Serge Lama, Michel Jonasz, Art Mengo, Claude Nougaro, Michel Berger… que par la Soul et la Pop : Michael Jackson, Marvin Gaye, Peter Gabriel… le Jazz et la musique du monde. J'écoute beaucoup de choses. Tout a été instinctif, j'ai fait la musique que j'aimais, sans vraiment me préoccuper de la tendance et de la mode.
En fait, la musique, c'est un moyen de transport pour les textes, et je tenais à ce que ce soit abordable et léger. L'ensemble est riche, intense, ça passe du groove funky à la ballade jazzy dépouillée, de la pop au rythme latin mais finalement, l'important, c'est que l'intention passe, que les gens soient transportés.

Vous allez vous produire sur scène ?

C'est le but véritable. Le partage avec les gens, être ensemble dans la joie et dans l'instant présent.
J'ai plusieurs formations, du sextet au duo, et je peux ainsi me balader un peu partout ou l'on voudra bien m'accueillir. En même temps, j'aimerai beaucoup aussi faire des concerts dans des espaces de bien-être, pourquoi pas même en partenariat avec des thérapeutes, des coachs, ce serait nouveau et très amusant !


Suivez meditationfrance sur twitter

Suivez Meditationfrance.com sur facebook