meditationfrance


 


THE MAKING LOVE RETREAT
En français

Diana et Michael Richardson

Diana et Michael Richardson comptent parmi les enseignants les plus expérimentés dans le monde du tantra. Ils animent depuis plus de 20 ans The Making Love Retreat®, une retraite pour couples d'une semaine et ont écrit plusieurs ouvrages sur la sexualité et la relation de couple.

Leur approche unique de la sexualité est enfin accessible au monde francophone avec :
Faire l'amour en conscience, la version française de The Making Love Retreat, qui sera animée dès octobre 2014 par Anne et Jean-François Descombes.

La publication en français de deux de leurs livres aux éditions Almasta :

Slow Sex : Faire l'amour en conscience
Amour et émotions : Préservez votre couple du piège des émotions

slow swxamour

THE MAKING LOVE RETREAT

Transformer la Sexualité en Amour, par la présence

En s'appuyant sur l'enseignement des maîtres tantriques que sont Osho et Barry Long, et sur leur exploration personnelle de plusieurs années, Diana et Michael enseignent aux couples comment entrer dans l'expérience du Tantra et ouvrir la porte à la transformation de la sexualité en une force d'amour qui nous unifie et nous restaure dans notre puissance personnelle.

Dans cette retraite d'une semaine, Diana et Michael nous invitent à un porter un regard complètement nouveau sur la sexualité et son rôle au sein de la relation. La plupart des difficultés que l'on rencontre en amour trouvent leur origine dans l'insatisfaction sexuelle. Quand la vérité à propos de la sexualité devient claire, la sexualité devient une force de guérison potentielle et non une force de rupture potentielle.

La clé réside dans une nouvelle perception des organes génitaux et une nouvelle compréhension de la façon dont ils interagissent et de comment l'échange entre l'énergie masculine et l'énergie féminine s'opère réellement. Cela demande de redécouvrir nos sensations corporelles extatiques qui se manifestent dès que nous sommes réellement présents. Grâce à un exposé qui est donné chaque jour selon une progression pas à pas, et aux partages des participants, une orientation unique sur la sexualité tantrique se développe.

Chaque jour, un moment spécifique de méditation en privé est consacré à l'exploration des "clés de l'amour" qui ont été présentées. Cet aspect essentiel donne les moyens au couple de découvrir ce nouveau langage en en faisant l'expérience par lui-même. Il ne s'agit pas d'une technique spéciale ou d'un rituel. Simplement en introduisant la présence et la conscience, en se détendant dans l'être et le ressenti, un style de rapport sexuel émerge qui est source d'amour et d'harmonie entre l'homme et la femme. Il se produit immédiatement une prise de distance vis-à-vis des problèmes du passé, des émotions et de la personnalité. En faisant l'amour, une profonde guérison devient possible et la joie devient possible. La retraite est une expérience profonde que les participants décrivent comme « un retour à la maison », « une lune de miel spirituelle », « une renaissance de l'amour ». Les couples en ressentent l'impact qu'ils soient ensemble depuis 3 ans ou depuis 30 ans.

Inspiration

Et quand vous faites l'amour, oubliez l'orgasme. Soyez plutôt dans un état de relaxation avec l'homme, détendez-vous l'un dans l'autre. Le mental occidental est préoccupé en permanence par l'orgasme, quand est-ce qu'il arrive, comment y arriver rapidement et que ce soit grandiose et ceci et cela. Le fait de penser ne permet pas aux énergies du corps de fonctionner. Il ne permet pas au corps d'aller selon son propre chemin, le mental interfère en permanence... Détendez-vous avec l'homme. Si rien ne se passe, il n'y a pas besoin que quelque chose se passe. Si rien ne se passe alors c'est ce qui se passe ... et cela aussi est beau!
L'orgasme n'est pas une chose qui doit se produire tous les jours. L'acte sexuel devrait être juste être ensemble, simplement se dissoudre l'un dans l'autre. Alors, on peut continuer à faire l'amour une demi-heure, une heure, tout simplement en se détendant l'un dans l'autre. Alors, vous serez dans un état sans mental, car il n'y a pas besoin du mental. L'amour est la seule chose où nous n'avons pas besoin du mental, et c'est là que l'Occident échoue: il fait intervenir le mental même là!

THE OPEN SECRET, Chapitre 4 – Osho

Si vous pouvez continuer à approfondir cette intimité, qui n'est plus de l'excitation, alors émergera la joie : au départ l'excitation, puis l'amour, puis la joie. La joie est le produit final, l'accomplissement. L'excitation est juste un début, un déclenchement, ce n'est pas la fin. Et ceux qui concluent avec l'excitation ne sauront jamais ce qu'est l'amour, ne connaîtront jamais le mystère de l'amour, ne connaîtront jamais la joie de l'amour. Ils connaîtront les sensations, l'excitation, la fièvre de la passion, mais ils ne connaîtront jamais la grâce qu'est l'amour. Ils ne sauront jamais comme c'est beau d'être avec une personne sans excitation, mais en silence, sans mots, sans aucun effort de faire quelque chose. Juste être ensemble, partager un espace, un être, partager l'un avec l'autre, sans penser à ce qu'il faut faire, quoi dire, où aller, comment en profiter; toutes ces choses ont disparu. La tempête est terminée et c'est le silence. Et ce n'est pas que vous ne faites pas l'amour, mais ce n'est pas vraiment un faire, c'est l'amour qui se produit. Il se produit sous l'effet de la grâce, du silence, du rythme, il émerge de vos profondeurs, il n'est pas vraiment physique. Il y a un acte sexuel qui est spirituel, qui n'a rien à voir avec le corps. Bien que le corps y prenne part, y participe, il n'en est pas la source. Alors, le sexe prend la couleur du Tantra, alors seulement.
LET GO! DARSHAN DIARY - Osho

Dans son essence, la force sexuelle masculine est dynamique (mais pas dans le sens du « faire »), et la force sexuelle féminine est réceptive (mais pas non plus dans le sens du « faire »). L'homme et la femme doivent ainsitous deux éviter trop d'action ou d'activité dans l'acte sexuel pour pouvoirs'ouvrir et accéder à leur essence. Quand nous nous détendons et rentronsen nous-mêmes, nous devenons plus présents, et nous commençons àexister en tant que forces opposées en relation l'une avec l'autre. L'une,de façon organique, donne, fait couler, conduit, l'autre reçoit, prend, absorbe.
Ces deux forces égales sont fondamentalement des forces opposées. L'une n'est pas inférieure à l'autre,elles sont parfaitement en équilibre et en harmonie… Ces qualitéssont un état et non quelque chose que nous pouvons accomplir, si cen'est en revenant à notre corps et à notre être pour toucher notre essencenaturelle.

SLOW SEX, Faire l'amour en conscience p.51 - Diana Richardson

Commentaires de participants à la Retraite Making Love

La chose incroyable de ce cours est qu'il démystifie la sexualité et la replace dans le domaine de l'ordinaire. Il s'agit de passer de l'excitation sexuelle à l'intimité sexuelle.
M.M. (homme, 45 ans)

Je suis venu ici pour approfondir mon amour pour ma femme, et j'ai découvert mon amour pour moi-même, et cela m'a tout donné.
R.J. (homme, 43 ans)

C'était la première fois que j'étais absolument sûr de quelque chose. Tout en moi disait « Oui » à ce que vous nous disiez et je savais que cela allait changer ma vie.
R.S. (homme, 27 ans)

C'est vraiment étrange qu'une approche aussi simple que celle que vous enseignez soit si difficile à découvrir. Nous cheminions dans cette direction, mais il nous aurait fallu encore des années pour découvrir par nous-mêmes ce dont nous avons fait l'expérience en seulement une semaine.
J.T. (homme, 41 ans)

Juste un petit mot. Hier, après avoir fait l'amour pendant un long moment, j'ai pris conscience de combien par le passé, le sentiment de ne pas être aimée et satisfaite en tant que femme me conduisait à toujours rechercher l'excitation, la jouissance, les « moments intenses », etc. Et maintenant, comme je reçois ce dont j'ai vraiment besoin, je suis prête à abandonner tous ces substituts. Quel soulagement ! Merci, merci mille fois de nous avoir appris comment aimer.
C.M. (femme, 51 ans)

Une des conséquences de ce cours est que nous pouvons communiquer beaucoup plus clairement maintenant qu'avant. Au cours de la semaine, j'ai été étonné de découvrir le nombre de choses qui restaient dans le non-dit quand nous faisions l'amour, des choses subtiles, comme de demander à l'autre ce qu'elle aime au lieu de faire des suppositions ou de dire clairement ce que j'aime et ce que je n'aime pas au lieu d'essayer (sans y parvenir) d'utiliser le langage du corps ou des sons pour le faire comprendre … mais sans le faire comprendre clairement, par « politesse », ou plutôt par peur. Nous avons donc laissé tomber une partie de la « politesse » et nous communiquons de façon plus claire.
J.T. (homme, 41 ans)


richardson

The Making Love Retreat
En anglais traduit en allemand
de Diana et Michael Richardson
www.loveforcouples.com


descombes
Faire l'amour en conscience
version française de The Making Love Retreat
animée par Anne et Jean-François Descombes
www.retraitepourcouples.ch

Pour les dates consulter leurs sites web.


Suivez meditationfrance sur twitter

Suivez Meditationfrance.com sur facebook