meditationfrance, méditation, tantra, connaissance de soi
Les archives de Meditationfrance

Tantra, fantasme et réalité.

Diane Bellego

Par Diane Bellego

Le Tantra, dont l'étymologie l'inscrit dans l'idée du chemin par la trame (tan/trame, tra/chemin), est une voie initiatique qui réveille la réalisation intime que nous sommes tout à la fois le tisserand de la trame et, ce qui est tissé au cœur d'une trame plus vaste; à la fois sujet et objet, masculin et féminin. Le Tantra nous rappelle que nous sommes destinés à réaliser leur union dans la présence et la pure spontanéité qui en découlent.
Voie de réconciliation et d'union entre les deux polarités, c'est-à-dire les deux principes universels inter reliées et complémentaires, le masculin et le féminin, plus vastes et plus puissants que les clichés de virilité et de féminité ou ceux de l'union homme - femme.
Le tantra se révèle une voie actuelle incontournable inscrite sur cette conscience de la "trame" que l'on retrouve dans toutes les sphères de prospection, champ unifié, champ akhashique des physiciens quantiques, trame des énergéticiens, toile et réseau des multi médias, trame - synergie systémique, trame qui commence à être reconnue scientifiquement à travers laquelle tout et tous sont interconnectés, interdépendants, Uns, à travers les dimensions, le temps, l'espace.
Le tantra, réponse vivante et vibrante à l'accélération d'évolution planétaire, conduit à retrouver en soi la source ainsi qu'à réaliser que toutes choses sont inter reliées et que nous en faisons partie. C'est une tâche sacrée car vitale. La foultitude de nouveaux animateurs en est la manifestation inconsciente, d'où l'importance de décoller la voie tantrique d'une vision limitée à la « sexualité sacrée ».
Retrouver la source en soi, retrouver ce qui est déjà là, procède du fait qu'il n'y a rien en soi à retrancher, ni à ajouter, que nous sommes ce que nous cherchons, que nous sommes la globalité. Rien n'est retranché ou préféré de l'expérience humaine, la réalité quotidienne est le champ de pratique, sans renoncer à quoique ce soit. En touchant pleinement et consciemment le monde, une fenêtre sur l'espace s'ouvre dans une joie, une liberté qui ne dépendent plus des circonstances extérieures. Différemment d'autres voies qui sous-tendent qu'il faut sacrifier pour mériter, pour retrouver la source.

Présence qui passe par le corps. Comme une qualité d'éveil déjà présente dans le corps qui, si on l'écoute dans le silence du cœur, nous conduit à cet éveil, à la saveur de l'espace. Dans l'expérience tantrique, le corps peut en même temps contenir et s'unir à la totalité du cosmos. Nous retrouvons les deux mouvements, le féminin qui contient et le masculin qui s'unit.
La présence détendue et continue au monde et au corps est l'expression naturelle de l'union intérieure. Plus le corps la retrouve, plus éclot une joie profonde de la vie, une spontanéité naturelle. Plus on est absent au corps, plus l'intensité, l'excitation sont inévitables pour libérer la tension.
La voie tantrique aime l'énergie de vie, il est judicieux de se poser la question : "Est ce que je bouge l'énergie pour plus de vulnérabilité, de simplicité, de nudité intérieure ou pour obtenir quelque chose de l'énergie? Est ce que je bouge l'énergie pour plus d'intensité, plus de sensation de vie, plus de reconnaissance de ce que je connais ou j'attends ?... Plus de "moi". Le Tantra non duel cherche le dévoilement du Soi.
Pour parvenir à cette présence profonde, douce et puissante, intervient la sensorialité.

Le corps, les sens, le désir, la sexualité sont la beauté frémissante du Tantra, et la raison de son travestissement. Ils sont des lieux de conscience. Il y en a d'autres. Ils ont ceci de particulier que le frémissement de vie y est intense.
Ils sont une opportunité puissante de retour à la source en soi, non l'accès vers quelque chose d'extérieur, quelque chose qui ne serait pas là, non un moyen magique d'accéder à un ailleurs de soi.

Tantra et sexualité. Le Tantra n'est pas un moyen magique d'atteindre l'absolu par la sexualité. Il n'est pas une forme exotique de thérapie sexuelle, de justification spirituelle à l'exploration sensuelle ou sexuelle. Le Tantra situe l'union sexuelle au même titre que toute autre expérience humaine. 3/130 pratiques du yoga tantrique, le Vijnanabhairava Tantra, touchent à la sexualité. Tout le reste réfère à la conscience générale. Guérir la sexualité est de salubrité publique. Est ce pour autant du tantra ?
Le tantra sollicite la rencontre véritable, la nudité avec soi-même sans stratégie, ni attente, dans la présence spontanée à la relation.
Les chercheurs sur la voie tantrique ne cherchent pas l'union sexuelle mais le dévoilement du Soi.

couple

Rien de plus tantrique que la fidélité.
Plus l'être s'engage, plus il se rencontre, plus il comprend que l'autre que la vie conspire à lui faire rencontrer, n'est pas la réponse à sa quête. Heureusement, sinon il lui remet le pouvoir de détenir une part de lui-même, le pouvoir d'être un lieu de projection, d'un ailleurs de soi. Impasse qui conduit au tyran / mendiant dans la vie amoureuse, au dominant / dominé dans la vie collective, ou au manque d'engagement. Plus il réalise cette solitude, plus il libère l'autre et la relation de ses attentes et de ses projections. Plus l'être prend soin de ce qui le sépare de lui-même, plus il entrevoit et s'ouvre à son entièreté. Il découvre alors l'autre, non plus comme la réponse à ses attentes et ses projections, mais comme la continuité de lui-même. Alors il s'ouvre à l'amour. Non l'amour de quelqu'un ou de quelque chose, l'amour tout court. C'est la proposition du Tantra non duel qui réconcilie l'être avec lui-même.

Partage. Quand le toucher prolonge le ressenti du cœur …
Michel dans une pratique à deux: Pour la première fois, mes gestes étaient accueillis, reçus pleinement. Le sourire confiant de ma partenaire me le disait mieux que les mots. Je me sentais juste et libre. J'ai même osé improviser au-delà des consignes ! À un moment, j'ai eu l'impression que ce n'était plus moi qui faisait, mais que cela passait par moi. C'était immense et ça vibrait. Mes gestes prolongeaient ce qui poussait en moi. Moi qui ai toujours peur de mal faire, j'étais là sans peur et vrai et juste et… Vivant. Comme si jamais je n'avais aussi vivant. Et puis d'un coup nous avons ri, mais ri, je ne sais même pas pourquoi, c'était pur, mais pur ! Pendant un instant, j'ai eu l'impression de la connaître vraiment et de tout contenir". Michel partage la liberté et la spontanéité, la joie pure du cœur.
Michel vient de toucher la saveur d'une stance du Vijñânabhaïrava tantra "Lorsque tu réalises que tu es en toute chose, l'attachement au corps se dissout, la joie et la félicité se lèvent."

Le tantra est libre, sans dogmes, ce qui ne veut pas dire sans discipline et conscience. Il n'y a pas d'écoles officielles dans le tantra, même s'il y a des enseignants. C'est un espace de grande liberté, de grande créativité, à la fois sa richesse et sa parodie s'il ne s'inscrit pas dans un axe de conscience et de cohérence. On peut y trouver des pratiques fort différentes. Selon leur résonance propre, les animateurs vont proposer la méditation, la vitalité, la danse, la visualisation, les rituels, une dimension chamanique, psychologique, spirituelle, certains se confient à une lignée, d'autres dupliquent leurs enseignants, d'autres revendiquent une indépendance. Même dans les pratiques communes, la façon dont l'animateur les réalise en lui-même, les incarne dans une vérité faite d'authenticité et les intègre crée des espaces fort différents. Souvenons nous, on reconnaît un maître non au nombre de disciples mais au nombre de maîtres qu'il révèle.
10 pratiques de stages du Tantra de la Réconciliation.
L'intégralité de l'être y est abordée, ses sens, ses émotions, sa passion, sa spontanéité, l'expression de son âme, sa communion avec l'esprit. La sexualité est abordée à travers ce qui la compose, non en elle-même, et c'est bien l'intégralité de l'être qui la compose. Ceci peut être attribué ou reproché au Tantra de la Réconciliation selon fantasmes ou expectatives.

1 Détente et abandon du corps au souffle profond. Le corps souvent rigide, tendu ou absent est accompagné par un travail de détente et d'abandon au souffle profond. Il est invité à retrouver son mouvement d'ondulation originelle, tel un mouvement de 8. J'ai créé et appelé la vague dauphin un protocole qui libère l'ondulation en 8 dans le corps. Ce simple et profond mouvement vient solliciter doucement la sensualité naturelle libérée de toute culpabilité, le plaisir profond du corps. Il fluidifie des couches intimes qui connecte toutes les dimensions. Le corps a besoin d'être touché sans stratégie pour permettre au système sensoriel d'être en frémissement. Dans un massage, on ne peut pas faire de plus grand bien à l'autre que de lui accorder une attention dépourvue de tout projet.
Claire dans un massage méditation : "J'ai fait confiance, j'ai pu me détendre. Puis après un long moment d'intimité avec la musique et d'accord avec mon corps, j'ai senti mon cœur battre au plus profond de mon ventre. En fait je ne sais toujours pas si c'était le mien ou celui de mon partenaire. Cela résonnait en moi comme le pouls de la Terre. Alors j'ai pleuré. Je ne sais pas si c'était de joie ou de peine. Je portais toute l'humanité dans mon cœur et toutes les petites filles abîmées. La beauté et la tragédie en même temps et l'amour… Cela m'a réconciliée profondément avec l'homme, comme un aspect de moi que j'avais oublié depuis si longtemps. Je me sens reliée, enfin… Et dans un corps de femme aussi. Merci"

2 Éveil du système sensoriel. Au bout de l'organe sensoriel l'ego se dissout et la conscience communique avec le tout. Dans le déploiement sensoriel, on réapprend à vivre en intimité avec soi même. Par exemple en occultant le sens de la vue, l'être est invité à ressentir au lieu de voir et d'analyser. Combien d'émotions oubliées, de mémoires, un parfum peut faire jaillir en nous. Par exemple en ouvrant pleinement la conscience de sa peau en prenant sa douche. Par exemple en buvant son thé en pleine conscience qui ouvre le délice.

3 Dimension sacrée et intuitive du corps. Le corps est souvent réduit aux seuls organes sexuels. Restaurer sa dimension divine et sacrée jusque dans les organes génitaux est fondamental. Chacun est accompagné à redécouvrir la sagesse et le ressenti intuitif qui y résident et ouvrent sur une dimension divine. La dimension puissante de rituels ancestraux inspirés au Tantra de la Réconciliation via le canal de Diane et l'ancrage de Patrick permet d'élever la vibration de ce qui est en procession de transformation à travers le travail psycho corporel, puis de réconcilier et de réunir femmes et hommes dans une dimension intime et sacrée. Restaurer la dimension sacrée et divine du sang des lunes et de la semence ainsi que de la yoni de la femme est une des consécrations de mon travail (* cf livre).

4 Dimension animale. Celle-ci est souvent refoulée et associée à la bestialité. L'approche chamanique des animaux totems et certaines pratiques d'enracinement, de réconciliation avec le cœur de la Terre Mère permette de retrouver non seulement sa dimension saine, vitale, instinctuelle, non civilisée, de spontanéité libre et puissante mais aussi de sagesse ancestrale et de ressources vivantes.
Françoise, toute fine et frêle: "Non mais ce n'est pas croyable, j'étais un ours. Moi un ours ! Et puis, je n'ai pas hésité à gronder et j'ai réussi à repousser ainsi ceux qui empiétaient sur mon territoire. Je m'en reviens pas. Moi, un ours ! Je ne me connaissais pas cette force, cette puissance même… Oh la la !"

5 Libre circulation de l'énergie vitale. Celle-ci est sollicitée par le souffle, le mouvement, la libération de la bascule du bassin, l'appel et la canalisation de l'énergie. L'énergie sexuelle est invitée à retrouver sa dimension vitale, créative, à redéployer toutes ses tonalités dans le canal des chakras. Cette libération de l'énergie peut se vivre individuellement ou avec un partenaire. Elle peut être guidée et canalisée selon l'intention de façon méditative et intime, de façon vitale et puissante. La capacité de l'animateur d'ancrer le groupe tout en accompagnant et facilitant le processus individuel est fondamentale. Il peut y avoir là le piège de clichés énergétiques où la personne répète un processus connu, mais aussi des ouvertures magnifiques quand elle accepte d'aller dans la profondeur du cœur dans la simplicité et la nudité de son humanité.
Ce travail du souffle et de l'énergie vitale fluidifient les émotions d'autant plus en profondeur que l'animateur est ouvert à une vraie compassion, celle qui libère sans attacher, et est ouvert à une lecture intuitive et spontanée qui permet de faciliter, d'accompagner dans une profondeur légère et joyeuse.

6 Relation sexe – cœur. Elle se doit d'être libérée des clichés sur la virilité et la féminité afin que l'être retrouve en lui-même sa propre complétude, en particulier en faisant l'expérience, par la visualisation, la danse, le jeu de la relation, le retour à soi, de son masculin et de son féminin intérieurs et du dialogue qui y est disponible, de la réconciliation profonde intérieure. La dimension énergétique de l'accompagnant est utile pour libérer ce qui se met à jour.

7 Relation à l'autre. Celle-ci a besoin de se libérer de la croyance en l'incomplétude qui projette la stratégie vers l'autre. Tout mon travail est axé dans la compréhension, de la restauration et de la réconciliation du couple intérieur qui nous constitue. Les instants d'unité alors vécus permettent une présence simple et profonde à la relation dans une autonomie. L'invitation est toujours le retour à soi dans la présence à l'autre.
Ancrée sur mes 20 ans expérience, le choix du partenaire, à part pour les couples engagés comme tels, se fait dans mes stages par piochage de cartes. Bien des libérations prennent place quand la personnalité se détend du choix du partenaire et que l'intégrité est assurée.

8 Le ressenti intuitif et la créativité sont pour moi une des tonalités du féminin essentiel à restaurer. Je les sollicite beaucoup par des pratiques le chi, les sons, la danse spontanés, le dessin, la création d'objets chamaniques, l'écoute de l'énergie, la lecture intuitive au delà du mental.

9 Connexion au tout, à la dimension subtile et spirituelle. Celle-ci est intégrée à chaque pratique, à la fois à travers l'appel mais aussi l'écoute de l'énergie subtile et spirituelle. Comment pourrait on espérer vivre la paix profonde, la communion, l'union, l'extase, tant que la relation à la Terre, à l'incarnation, à la dimension subtile de la vie qu'on l'appelle Dieu, l'Esprit, la source, c'est à dire l'axe vertical Terre – Ciel, n'est pas pacifiée, déployée. C'est une dimension importante de ma vie et je l'intègre pleinement dans ma transmission tantrique.

10 Méditation. Elle est incluse dans la vie quotidienne à travers les micros pratiques du Vijñânabhaïrava Tantra (voir plus bas). Chaque participant en sort une qui le guide et à laquelle je me réfère pour l'accompagner personnellement.
Les micros pratiques sont rapides et légères avant que l'esprit n'ait le temps de se rebiffer. Pratique intense de 10, 15, 20 secondes, puis on relâche et on revient à l'habituel. On commence par les choses simples qui nous touchent : quelques gorgées de thé, le goût du fruit, l'air frais, la douceur des vêtements. Être dans cette présence, ne serait-ce que quelques secondes chaque jour, fait gagner du terrain à la dynamique de la présence et notre vie se voit transformée.

Le Vijñânabhaïrava Tantra est le tantra au quotidien. C'est le yoga tantrique non postural. Chaque pratique offre l'opportunité d'expérimenter un instant d'unité, à travers un contact profond avec les émotions, la pensée, le ressenti. Les 130 pratiques incluent la globalité de l'expérience humaine. Elles se réalisent par l'expérience du corps, en unifiant dans une même étreinte ce qui semble opposé, par ex les pensées et les sens, facettes du masculin et du féminin, même si elles peuvent s'approcher par l'intellect.
" Lorsque tes sens frémissent et que ta pensée atteint l'immobilité, entre dans l'énergie d souffle et quand tu sens un fourmillement, connais la joie suprême"
"Là où tu trouves satisfaction, l'essence de la félicité suprême te sera révélée si tu demeures en ce lieu sans fluctuation mentale."
"Fixe ton esprit dans le coeur en te livrant aux activités du monde, ainsi l'agitation disparaîtra et en quelques jours tu connaîtras l'indescriptible."
"Fonds-toi dans la joie éprouvée lors de la jouissance musicale ou dans celle qui ravit les autres sens. Si tu n'es plus que cette joie, tu accèdes au divin."
"Lors de l'euphorie et de l'expansion causées par les mets et les boissons délicats, sois tout entier dans cette délectation et, à travers elle, goûte à la suprême félicité."
Celles ci sont dédiées aux sens, il y en a d'autres.
Cette forme de yoga est très simple et en même temps difficile car elle est liée à l'expérience de la banalité du quotidien et apprend à jouir des plaisirs simples.

La Réconciliation. La relation masculin / féminin est présente dans chacune de nos interrelations avec le monde, la relation homme /femme n'en est qu'une de ses multiples expressions. Nous opposons ciel/ terre, rationnel/ ressenti, dedans/dehors, nous/ les autres, spiritualité/ sexualité, universel/ individuel, tangible/ subtil, l'homme/ la femme… Cette opposition définit et crée notre monde. Elle nous fait croire que la réponse à notre quête est à l'extérieur et nous maintient collectivement dans des enjeux de pouvoir et de domination, pour combler en vain cette illusion d'incomplétude. Nous sommes destinés à faire éclater le monde ou l'illusion de la séparation.
Guérir le couple intérieur est l'initiation de notre temps. La fréquence de l'union génère le monde dont nous portons la nostalgie et le pressentiment, c'est l'accomplissement de notre quête.
Réconcilier masculin et féminin est une initiation qui ouvre le cœur à l'amour véritable, la joie pure et l'émerveillement, tout comme à l'étreinte de sa vulnérabilité, et qui ancre la grâce de la Présence.

Le Tantra de la Réconciliation (* ) invite à reconnaître, restaurer, réconcilier masculin et féminin en soi. Cette réconciliation s'inscrit à travers un processus initiatique de 12 étapes (* cf livre) mis en pratique dans un stage (*"L'Union du Masculin et du Féminin).

Conclusion : Transformer amoureusement sa vie et le monde, toucher l'union et la connaître avec l'autre demande de restaurer, d'honorer, de célébrer en soi Masculin et Féminin.
Le passage est de prendre la responsabilité de retrouver et célébrer ce qui nous attend en nous-mêmes. Nous sommes responsable de notre propre complétude. Elle nous permet de partager la véritable intimité, de retrouver un regard amoureux et co créateur sur le monde. C'est la proposition du Tantra dans sa dimension originelle d'union avec le Tout. C'est l'invitation du Tantra de la Réconciliation et ma joie la plus profonde.

"La grande union est trop proche pour être reconnue, trop profonde pour être saisie, trop simple pour être crue, trop merveilleuse pour être compris par l'intelligence."

Diane Bellego