meditationfrance


 


Interview de Damien DUBOIS
compositeur et pianiste

Damien DUBOIS

Ses mélodies cristallines aux orchestrations somptueuses sont de véritables invitations à la relaxation, au bien-être, à la méditation même. A quelques semaines de la sortie de son 6ème album, Damien DUBOIS continue à nous enchanter en nous partageant son monde enchanté, mêlant romantisme, tendresse, sensibilité et nature. Ce petit monde est désormais bien connu des amateurs de musique de bien-être dans de nombreux pays. De retour d'une série de concerts, Damien DUBOIS répond à quelques unes de nos questions.

A la veille de la sortie de ce nouvel album, pouvez-vous nous en dévoiler le thème ?

Oui, à commencer par le titre, qui se suffirait presque à lui-même : « Messages d'Amour ». Car j'ai voulu, dans cet album, faire rejaillir et encenser ce qui me semble le concept le plus précieux dans notre existence : L'Amour. Contrairement à la peur ou à la honte, l'Amour est un sentiment si puissant et si complexe à déchiffrer que le dictionnaire se contente d'en donner une définition minimaliste. En musique, les possibilités sont bien plus infinies. Car chaque moment de notre vie amoureuse mériterait sa ligne mélodique : La rencontre, le regard, la tendresse, la complicité, le manque, la peur, la déception parfois…Ainsi est construit ce nouvel album, sur chacune des étapes de l'amour, de cette longue quête qui mène au bonheur. Chacun y retrouvera une tranche de sa passion, de son vécu, ou de ce qu'il aimerait vivre. D'une manière générale, cet album est très fort en émotion, et l'usage très mélodique du piano en accentue l'intensité. Par définition, l'Amour étant un sentiment propice à entrer dans le bien-être, ce dernier album distille les mêmes vertus….Il sera même bien difficile d'en sortir, chacun s'y retrouvera .

Lorsque vous parlez d'Amour, vous semblez fasciné…

Oui, l'Amour est un sentiment profond, fruit d'un équilibre parfait entre l'engagement, l'intimité, la passion et le respect. Si l'un ou l'autre de ces éléments vient à manquer dans une relation entre deux êtres, on peut tout au plus parler d'amitié ou de tendresse, mais pas d'Amour. Ce sentiment est un véhicule psychologique puissant qui se traduit par un attrait conscient pour une autre personne, et qui produit, de ce fait, une attirance physique irrésistible qui est difficilement contrôlable. Si l'Amour rends aveugle, alors il me plairait de rester dans cette obscurité, pour mieux en ressentir la puissance….Car l'Amour représente aussi la gaîté, la tendresse….C'est une rêverie de la volonté, et je me sent plus à l'aise dans ce concept que dans un concept d'agressivité, de violence. J'ai choisi la musique pour exprimer l'Amour. D'autres auraient choisis les mots. Je constate que la charge émotionnelle générée par ce dernier album est bien appropriée à exprimer ce sentiment. Bien plus que les mots ne sauraient le faire. Et je tente, jours après jours, d'imprégner mon style de vie de ce partage dans l'Amour, et d'en faire mon fil rouge philosophique et comportemental. Car là est l'important dans l'existence, tout le reste n'est que décor.

Damien DUBOIS

L'émotion, le romantisme, la douceur caractérisent chacun de vos albums. Est-ce une ligne directrice ?

J'ai pu constater que souvent la douceur d'une mélodie, écrite à propos, triomphe là où la violence aurait échoué. Que le partage devrait être notre raison d'être à tous, et que l'aube de chaque journée ressemble à un regard d'une tendresse infinie. Depuis, j'essaie d'incarner le partage et la compassion dans ma musique, mais aussi dans ma vie. Je pose un regard compréhensif sur toute chose, quoiqu'il arrive. Même les pires. C'est une façon de s'abandonner à ce qui est, et c'est ce qui fait ressentir une infinie gratitude. Comme dans ma musique, toujours très douce, j'ai chassé de ma vie tous les sentiments de colère, de haine, de violence. La réalité, la déception même, vous ramènent parfois à des sentiments moins nobles, mais je garde résolument le cap. Et bien sur, cette sérénité se ressent dans mes albums. Ils incarnent l'Amour, la tendresse. Particulièrement dans ce dernier album, tout en sensibilité, dans lequel j'ai alchimisé les sons pour toucher directement les cœurs.

Une notoriété grandissante, un public toujours plus nombreux à chacun de vos déplacements, près de 10 000 personnes qui vous suivent sur votre page facebook…Un secret ?

Non, pas de secret. Il faut relativiser quand même. Dans ce vecteur musical, le public n'est pas très nombreux, mais il est fidèle lorsqu'il aime, et est en perpétuelle augmentation. Pas seulement pour moi, mais aussi pour les autres compositeurs du genre je pense. Je bénéficie juste de cet élan général, il ne faut pas y voir autre chose. Je suis le premier étonné de cet engouement pour ce genre musical. Répondre à tous les messages tous les jours me prends de plus en plus de temps, mais je continue à le faire. Ca s'appelle la communication, qui est indispensable à toute idée d'évolution. J'attache une importance essentielle aux échanges, aux partages, au contact. Le public prends la peine d'écrire, la moindre des choses est que je lui réponde, il en sera ainsi aussi longtemps que je pourrais le faire. Mais dans cette ascension personnelle, dont je suis le premier surpris, je reconnais quand même l'intervention divine d'une personne, dont la gentillesse et les encouragements m'ont donné confiance en moi-même à un moment où je doutais : Michel PEPE. Et je puis vous affirmer que quand le Maître de la musique de bien-être trouve beau, il n'y a aucune raison d'en douter. Michel est et restera, à mon avis, la référence en la matière, et pour longtemps. Je conçois que les avis soient partagés, mais c'est le mien en tous cas. Le plus important reste l'avis du public, et de ce point de vue, il ne me semble pas que Michel ait de soucis à se faire. Ses conseils m'ont été précieux, et je lui en serait toujours infiniment reconnaissant. Mais d'autres compositeurs sont immensément talentueux, et je suis toujours en admiration devant les créations de Logos, Jean-Marc Staehle, Nicolas Jeandot, et j'en oublie beaucoup, la place n'y suffirait pas….Dans l'esprit, j'aime aussi beaucoup la philosophie de Marc VELLA, et son immense talent de pianiste. C'est une référence pour moi.

Damien DUBOIS

Vos albums sont fortement imprégnés d'environnements sonores naturels. Une nécessité ?

Je m'imprègne de nature autant qu'il m'est possible de le faire pour écrire ma musique. J'ai la chance de vivre dans une grande maison en montagne, un peu perdue au milieu des forêts de Chartreuse, c'est un grand bonheur. J'y trouve source d'inspiration, et je cultive la nature en l'embellissant de musique. Sans équivoque, nous sommes liés à la nature : elle est notre origine, et nous y retournerons. Elle seule donne des repères, des références, et cette nature est un guide assez sûr et universellement compris qui me permet d'exprimer mon ressenti au travers de la musique. Elle sera toujours très présente dans mes albums, je la fait vivre et s'exprimer. Mais techniquement, elle ne prendra pas le dessus sur mon univers musical. Ainsi, le murmure d'un ruisseau, le chant d'un oiseau, le ressac d'une vague projetteront l'auditeur dans une ambiance naturelle propice au bien-être, à la relaxation, au rêve…Mais cet environnement sonore naturel s'estompera lorsque la mélodie arrivera, pour revenir à la fin. Dans mes albums, priorité à la musique quand même, toujours empreinte de romantisme et où le piano est toujours très présent. Mais l'environnement sonore plonge l'auditeur dans une ambiance naturelle de bien-être, et le place en condition pour un instant de relaxation dans mon petit monde enchanté.

Des projets pour l'avenir ?

Actuellement, je ne produis qu'un album par an. Je préfère prendre mon temps pour réaliser un produit vraiment hors norme à chaque fois. J'aime également beaucoup travailler avec des praticiens du bien-être. A ce sujet, je viens de terminer la musique de la série à succès « les voyages de Loriane » de Loriane PELOSO, cette praticienne à la voix assez exceptionnelle. Je suis également engagé pour d'autres albums avec d'autres sophrologues, et cet exercice de placer de la musique sur de la voix m'est plaisant, bien que difficile. Dans le même style, je travaille également à la réalisation d'illustrations sonores de contes pour enfant pour les éditions de la souris, mais aussi de génériques radios, d'applications numériques... Et je participe toujours, en compagnie d'autres compositeurs, à la création musicale chez Music4pro, éditeur spécialisé dans la production audio visuelle. J'ajoute à tout ceci une présence affirmée chaque fois qu'il m'est possible de le faire, sur de nombreux évènements bien-être, où la rencontre avec le public m'est précieuse. Enfin, mon projet de monter un spectacle « son et lumière » sur une thématique bien-être mûrit lentement mais sûrement. Dans ce projet, toutes les bonnes volontés sont les bienvenues…
Enfin, j'envisage un jour ou l'autre une représentation au Canada, plus précisément au Quebec, où mes albums sont très présents. La encore, aller à la rencontre du public dans ce sanctuaire de l'écologie pourrait être riche d'enseignement.

Merci pour cette interview.


Suivez Meditationfrance.com sur facebook