meditationfrance


Les techniques de purification issues du yoga

Keshar

par Keshar

Les Kryas, techniques de purification Yoguique

Les Kryas relèvent du Hatha Yoga. « Hatha » signifie volonté et dans le contexte du Yoga ce terme peut se traduire par « discipline dans la pratique et le comportement en utilisant la volonté et l’énergie ».

Le Hatha Yoga est le chemin de la pratique et de la purification (interne et externe). Il s’agit donc d’une branche du Yoga à part entière qui complète les 4 branches traditionnelles (Raja Yoga, Bakti Yoga, Gyana Yoga et Karma Yoga) et qui comprend des techniques qui requièrent volonté et discipline.

HA-THA veut également dire Soleil et Lune, ce qui symbolise l’union et l’harmonie de ces principes qui se réalisent par la pratique continue et régulière des techniques de purification du Hatha Yoga. Ces dernières sont également appelées Shat Karma Krya ou Shat Karma.

En Occident, les Asanas et Pranayamas sont en général assignés au Hatha Yoga, originellement, ils relèvent plutôt du Raja Yoga et ce sont les 6 techniques de purification suivantes qui étaient dénommées Hatha Yoga.

1. Neti : nettoyage du nez

Cette technique se réalise avec de l’eau salée : Jala Neti ou à sec avec un cordon de coton ciré : Sutra Neti.
Jala Neti peut se pratiquer quotidiennement en utilisant un pot spécial rempli d’eau chaude (38 à 40 degré) salée à raison d’une demi cuillère à café pour ½ litre d’eau et en laissant l’eau s’écouler d’abord par la narine gauche, puis la droite (tête inclinée au-dessus d’un lavabo). Neti se pratique en association avec Kapala Bhati (Hatha Yoga Krya 5).

Neti exerce une influence positive sur tous les organes sensoriels de la tête. Il renforce la vision et élimine la fatigue oculaire. Neti permet également de réduire les maux de tête. La mémoire ainsi que la concentration s’améliorent. Il entraîne aussi un effet bénéfique pour lutter contre les problèmes associés avec les cavités nasales et les sinus. Cette technique exerce un effet préventif pour éviter les coups de froid et les sinusites. Pratiqué régulièrement, Neti peut soigner ou améliorer les rhumes des foins et les allergies au pollen.

2. Dhauti – purification de l’œsophage et de l’estomac

Ce Krya s’appelle aussi Kunjal Krya en Ayurveda ou Gaj Karn. Gaj veut dire éléphant. Lorsqu’un éléphant se sent « barbouillé », il enfonce sa trompe profondément dans son gosier et expulse le contenu de son estomac. Ce Krya est donc directement issu de la nature. Il déclenche la nausée ce qui permet d’évacuer les excès d’acidité de l’estomac et les aliments lorsque l’on a ingéré quelque chose d’indigeste ou de mauvais. De manière générale, il nettoie une partie du système digestif.

Il s’agit de boire rapidement verre après verre un à deux litres d’eau tiède (40°) additionné d’une cuillère à café de sel par litre le matin à jeun une à deux fois par semaine. En se penchant légèrement vers l’avant, on appuie la main gauche sur le bas de l’abdomen et on enfonce l’index et le majeur de la main droite au fonds de la gorge. En même temps, la langue est pressée vers le bas afin de provoquer la nausée. Toute la quantité d’eau ingurgitée ressort rapidement.

Cette technique exerce une influence positive contre l’acidité, les allergies alimentaires et l’asthme. Elimine la mauvaise haleine.

Ne pas pratiquer en cas d’hypertension ou de glaucome.

3. Nauli – Rotation des abdominaux

Il existe une règle en yoga qui stipule que chaque muscle doit être stimulé au moins une fois par jour. Cela réactive notre flux d’énergie et élimine les blocages. L’énergie est comme l’eau. L’eau stagnante devient impure et putride. En revanche, l’eau qui s’écoule reste toujours pure. C’est pour cette raison que nous devons également activer les muscles de notre abdomen et de nos intestins quotidiennement. Nauli est très efficace pour supporter la digestion et le processus d’élimination. Cette technique consiste à mouvoir quotidiennement le matin à jeun les grands droits de gauche à droite, de droite à gauche puis en rotation.

Nauli renforce les muscles abdominaux et induit un massage des intestins et des organes du bas de l’abdomen. C’est l’un des meilleurs exercices pour notre santé du fait de l’effet stimulant et régulateur qu’il exerce sur tout l’appareil digestif. De nombreuses maladies puisent leur origine dans le système digestif : certains maux de tête, les troubles cutanés et même certains cancers. Les substances toxiques et les déchets qui n’ont pas été éliminés quotidiennement sont emmagasinés dans le corps, ce qui entraîne des dysfonctionnements.
Il est à bannir en cas de grossesse, de calculs rénaux ou de lourdeur d’estomac

4. Basti et Shanka Prakshalana : nettoyage complet des intestins

Dhauti (Krya 2) nettoie la partie supérieure de l’appareil digestif. Basti et Shanka Prakshalana évacuent complètement le contenu des intestins et donc nettoient tout le système digestif, de la bouche à l’anus.

4 A. BASTI
Autrefois Basti était pratiqué dans la rivière en position accroupie. Jugulé avec Nauli l’eau était aspirée par l’anus dans les intestins puis éliminée de nouveau dans la rivière. Aujourd’hui cette technique est remplacée par le lavement ou les purges (pruneau ou chlorure de sodium par exemple).

4 B SHANKA PRAKSHALANA
Cette technique se pratique le matin à jeun aux changements de saison. Pour les trois premières fois, elle doit impérativement être effectuée sous le contrôle d’un professeur expérimenté.
Elle consiste à boire jusqu’à 7 litre d’eau salée et à pratiquer une série d’exercices de Yoga qui vont faire circuler le liquide dans l’appareil digestif jusqu’à l’éliminer par le biais des selles. La technique est répétée jusqu’à ce qu’il ne ressorte plus que de l’eau légèrement colorée.
Un repas spécifique à base de Kitcheri (riz et lentilles avec du Ghee) est alors recommandé pour tapisser l’estomac puis une diète de 7 jours doit être respectée.

Shanka Prakshalana purifie le sang, détoxifie l’organisme et aide à améliorer la digestion. Il élimine les allergies (par exemple le rhume des foins) et les maladies de peau (comme l’acné, le psoriasis et les infection de l’épiderme). De plus, il aide à éviter la léthargie du printemps (période de prédilection pour cette pratique) et exerce un effet équilibrant sur l’esprit. Les précautions et contre-indications liées à cette pratique impliquent de ne pas la pratiquer de manière autonome les premières fois.

5. Pranayama Kapala Bhati – Nettoyage des sinus frontaux

Ce Krya peut être pratiqué tous les jours et même cumulé avec certains Asanas. Il consiste à pencher légèrement la tête et le haut du corps vers l’avant, à inspirer par la bouche et expirer rapidement et avec force par le nez 25 à 50 fois, voire davantage.

Initialement cet exercice se pratique avec les deux narines puis avec une seule narine en penchant le tête du côté droit ou gauche mais les professeurs de Yoga proposent différentes variantes.

Après avoir pratiqué Kapala Bhati, on se détend pendant 1-2 minutes.

Ce Pranayama exerce un effet rafraîchissant et entraîne un apport d’énergie nouvelle. L’afflux sanguin en direction de la région du front et des canaux du nez est stimulé. Ceci est très utile en cas de sinusite. Le nez est nettoyé et le système respiratoire est renforcé. L’effet induit est apaisant et donc bénéfique en cas de stress. Pratiqué avant la méditation, cette technique favorise la paix intérieure.

Kapala Bhati peut parfois engendrer un léger effet d’étourdissement, toutefois, cela s’atténue rapidement avec un peu de pratique.

6. Tratak – concentration sur la flamme d’une bougie

Tratak consiste à fixer sans ciller du regard la flamme d’une bougie disposée à environ un bras de distance, la mèche à hauteur des yeux pendant 30 secondes environ – les larmes vont dans la plupart des cas se mettre à couler - puis de fermer les yeux et de contempler le reflet de la flamme qui continue de briller au centre entre les sourcils pendant 1 mn. Le temps de pratique sera peu à peu allongé jusqu’à fixer la flamme pendant 1 mn maximum puis la contempler intérieurement 4 mn.

Cette technique purifie les yeux, renforce les muscles oculaires et améliore la vision et la mémoire. Elle aide à contrer les difficultés à s’endormir ainsi que les problèmes d’insomnie. Une pratique régulière renforce la capacité de concentration, développe l’intuition, l’aptitude à la visualisation et la volonté.
Cet exercice ne convient pas aux personnes qui souffrent de problèmes psychiques.

La pratique régulière des Kryas purifie à tous les niveaux de l’être : corps, mental et âme et s’inscrit dans une démarche d’évolution qui conduit vers la Lumière.

Ou pratiquer les Kryas et ou se procurer le matériel de purification yoguique ?

Kamala – www.massages-yoga.com/boutique


Stages disponibles sur le site internet

www.massages-yoga.com/sejour.php


Devenez un Ami de meditationfrance sur Facebook !
Vous pouvez maintenant interagir, partager, commenter, rencontrer, publier, etc. sur note compte Facebook.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE MEDITATIONFRANCE

facebook


Haut de la page

** Cliquez ici pour voir les articles des mois précédents

retour