meditationfrance, méditation, tantra, connaissance de soi
Les archives de Meditationfrance

Que faire pour renouer avec le cœur, la sexualité sacrée, la conscience et la Relation Vraie ? S’initier au Tantra.

Carlotta Munier et Samuel Tatin

par Carlotta Munier et Samuel Tatin,
animateurs de stages de Tantra

Notre civilisation semble malade. L’humanité est en pleine mutation, elle bouge, comme si elle frissonnait en sortant d’un long sommeil. Un engourdissement de plusieurs siècles qui la sclérosait. C’est pourquoi tant de mouvements, de crises nous traversent et nous ébranlent au plus profond de notre être, bousculant ainsi nos repères.

En même temps, si l’humanité est malade, c’est probablement parce que dans son parcours, elle a perdu en route quelque chose d’important. Elle semble malade de la relation ou prédominent souvent les jeux de pouvoir et d’influence, au détriment des valeurs féminines telles que l’ouverture du coeur, l’intuition et la réceptivité. La dimension relationnelle et c’est ce qu’elle cherche à corps perdu (dans le sens que le corps a été perdu, nié, oublié) pour se réunifier.

Qu’en est-il de la relation à deux aujourd’hui, dans un monde envahi par la pornographie, les sex-toys, le culte de la performance et de l’orgasme à tout prix ? Qu’en est-il du cœur, de l’affectif, de la communication vraie et sincère ? Quelle est la place à l’intime par rapport au génital ? Où est l’espace de se dire à l’autre dans la vulnérabilité, de s’ouvrir sincèrement dans ses peurs, ses désirs, ses envies ?

Selon le Tantra, l'Univers naît est l’expression de l'union cosmique des principes complémentaires solaire et lunaire (yin/yang, nuit/jour…), dont l'amour est manifestation de ce mouvement de donner/recevoir de l’union du masculin et du féminin sur le plan humain.

Le Tantra pose, comme hypothèse de départ, que la conscience ordinaire de l'être humain est dans un demi-sommeil. Elle est comme enfermée dans un cocon aux parois plus ou moins solides qui est l'ego. Ce cocon est comme une graine, son enveloppe peut se désintégrer pour laisser le potentiel contenu à l'intérieur s'actualiser dans un processus d'épanouissement.

Suivre la voie du Tantra, c'est mettre en marche ce processus, pour faire (re)naître en soi la fleur contenue dans la graine et la cultiver jusqu'à ce qu'elle soit totalement épanouie.

Le Tantra, loin d’une approche théorique, est une démarche d’expérience, un travail sur soi et principalement sur la mobilisation de son énergie sexuelle parce qu’à travers la sexualité se joue souvent à notre insu ce que nous sommes vraiment, dans l’intimité, la relation à l’autre.

C’est en nous départissant peu à peu de nos masques, en revisitant nos ombres, nos systèmes de références, grâce aux expériences tantrique, que peu à peu nous pouvons nous retrouver nous-même, découvrir les richesses de notre intériorité, nous réintégrer, nous réunifier et aller ainsi à la rencontre de l’autre et réaliser notre puissance.
C’est parce que le Tantra se vit dans un climat de respect, d'intégrité et de rigueur que la confiance s'établit, le corps relaxe, le coeur s'ouvre, la conscience émerge.

Et le Tantra est en ce sens un chemin de Conscience, de connaissance de soi, une réponse à une quête de sens, un accès à une plus grande liberté et autonomie avec pour corollaire, un sens accru de notre responsabilité individuelle, sociale et planétaire.
Enfin, le Tantra nous permet de reconnecter à la dimension sacrée, magique, de la vie, du monde et de la sexualité. Un Art de Vivre et d’aimer et si la pratique tantrique implique les aspects sexuels de la relation, elle ne se limite pas à cela comme semble le croire beaucoup de personnes.

C’est une démarche de croissance, en conscience qui permet de clarifier et mettre à jour nos peurs, nos désirs, nos envies, nos besoins, nos attentes. Pour être capable de se dire, de vivre notre intimité, dans la vulnérabilité, montrer à l’autre qui nous sommes : être vrai(e) avec soi, avec l’autre et avec les autres, dans l’ouverture du cœur et la simplicité.

Grâce à l’autre, je fais l’expérience de « qui je suis », car chacun est l’initiateur / l’initiatrice de l’autre et c’est dans ces 2 énergies qui œuvrent ensemble, dans le mariage du masculin et du féminin que réside le secret du Tantra. C’est pourquoi il est important d’explorer nos deux polarités (féminine et masculine).
L’union du Masculin et du Féminin à l’intérieur de soi est créateur d’une « identité » harmonieuse. Ainsi par cette expérience, on sort des schémas de pensée, de croyances et de représentations pour se recentrer sur soi, son ressenti, son vécu, ses désirs, ses aspirations profondes…

Sans être véritablement une démarche psychothérapeutique, le Tantra a des effets thérapeutique en ce sens qu’il implique l’Homme et la Femme dans l’expérience du présent et dans cette expérience relationnelle unique, il se passe toujours quelque chose qui fait grandir, avancer.

Vivre un stage de Tantra

C’est d’abord s’offrir un moment pour soi, pour se découvrir, mieux se connaître, ouvrir sa conscience et sa présence à l’intérieur de soi et dans la relation à l’autre, pour s’unir en conscience à quelque chose de plus grand que nous, par l’expérience commune.

C’est un moment de rencontre avec nous qui pratiquons et vivons le Tantra au quotitien, et qui ont choisi de vous le partager, de vous guider, de répondre à vos interrogations, tout en vous laissant libres de vivre l’expérience.

C’est un moment de rencontre avec d’autres participants qui ont aussi choisi d’explorer cette démarche, qui sont ouverts au partage et surtout à créer des relations authentiques, en apprenant à se dévoiler, sortant des schémas sociaux, en toute humilité.

C’est enfin une (re)connexion à notre propre énergie de vie, notre énergie sexuelle, notre puissance. Une occasion de redécouvrir ou ranimer le désir, le plaisir et s’en nourrir sans le « consommer ».

Ceci est possible parce que le cadre proposé est à la fois protecteur et permissif. Protecteur en ce sens qu’il est interdit de passer à l’acte sexuel pendant les exercices et expérimentations proposées, ceci, évitant tout débordement, protége tant chacun que le groupe. Permissif car le Tantra donne des permissions d’oser, d’expérimenter, de se dévoiler, de poser des limites et de grandir.

Pendant nos stages, nous proposons beaucoup d’expériences. Des occasions de se rencontrer, de jouer, de vivre du nouveau, dans la légèreté de l’instant. Les stages étant à parité homme femme, c’est à chaque exercice une nouvelle expérience de qui je suis avec un autre, différent de moi. Bien évidemment, le corps a une place très privilégiée dans nos stages. Puisque nous sommes dans l’expérientiel au présent, il n’y a que dans le corps que tout cela se vit. Le rythme soutenu des stages invite le mental à lâcher pour mieux sentir. On ira dans le mouvement du corps, la danse, le rythme, la souplesse, le contact, la respiration, le souffle, le toucher. Juste, déjà pour sentir ce qui se passe ici et maintenant, en nous-même, sentir l’énergie de vie qui nous traverse, nous pénètre. Cette énergie est la base même du Tantra. L’énergie sexuelle est notre énergie vitale. La centrale qui fait tourner notre organisme. Cette énergie est souvent confinée, bloquée ou alors dispersée dans une sexualité blessée, maladroite ou mal vécue.
Alors, nous en parlons. Nous parlons de sexe et de sexualité, de nos blessures, de nos difficultés et surtout de la beauté de cette capacité humaine que nous avons de vivre le désir et le plaisir dans notre corps.
Nous proposons des exercices dans le mouvement et la respiration pour remettre la centrale en route ou au contraire pour la réguler quand elle s’emballe. Ces expériences apprennent toujours quelque chose d’insoupçonné qu’il se passe dans notre corps. Quelque chose se réveille, se met en mouvement et peu à peu nous permet d’atteindre des états de bien être voire d’extase. Tout ça, sans faire l’amour ! (du moins pendant les stages)

La relation à l’autre tient une place particulière dans nos stages. Si nous avons la parité hommes/femmes dans nos stages c’est parce que rien ne peut se faire sans la relation. L’humain est un être social et ne peut faire seul. Le Tantra, c’est l’union du masculin et du féminin pour atteindre un état particulier.
Nous allons apprendre de nos dysfonctionnements relationnels et les clarifier. Sortir de nos mécanismes répétitifs. Nous allons apprendre à faire des choix conformes à notre véritable désir.
Parce que la première règle dans les stages de Tantra, c’est le Respect de soi, respect de l’autre, nous allons apprendre à dire, à dire Oui à ce qui se passe et nous allons apprendre à dire Non, à poser nos limites
Nous allons apprendre à nous écouter nous-même et écouter l’autre.
La relation c’est la danse du donner et recevoir, c’est la danse de l’amour et par ces exercices, nous allons expérimenter le donner et le recevoir et ouvrir de nouvelles pistes d’attitude dans la vie.
Nous allons apprendre à nous laisser regarder et à regarder l’autre.
Enfin, peu à peu à travers tout ce parcours expérientiel, le cœur s’ouvre et le flot nous inonde.
L’union du féminin et du masculin peut se vivre en sécurité, en harmonie et s’intégrer en nous comme un besoin, un but, une quête maintenant atteignable.

Enfin, bienvenue au désir et bienvenue au plaisir dans ces stages. Nos traditions judéo-chrétiennes ont condamné ces dimensions essentielles de notre vie, essentiel dans le sens que le désir et le plaisir sont l’essence même du mouvement de la vie en nous. Tout cela en sécurité, dans une forme d’intimité née du dévoilement, une vraie beauté bouleversante.

En conclusion, je peux dire que nos stages sont de grands moments de jeu et de légèreté, de rire et de larmes parfois.
Des méditions actives nous aident à lâcher le mental, nous ouvrir à une autre dimension
Les exercices nous apprennent de nos fonctionnements et nous proposent d’oser faire du nouveau.
Des temps de parole, de partage nous permettent d’exprimer ce qui se passe, ce qui est doux comme ce qui est difficile et nous y trouvons du soutien.
Des temps d’intégration car nous vivons de réels bouleversements mentaux et physique.
Je peux vraiment dire parce que je le vis et que le vois sur le visage des stagiaires qu’il y a un avant et un après Tantra.

Dans ces moments, le Tantra est précieux, comme une bouffée d’oxygène qui éclaire un coin d’ombre, un angle ignoré, il permet une prise de recul, une pause, un moment pour soi, un ressourcement car il nous remet en relation, ici et maintenant, avec soi, avec l’autre, avec l’univers et nous ne sommes plus seuls.

Voilà, le Tantra pour nous est un Art de Vivre, dans la joie, l’amour, l’union et l’extase. Un magnifique chemin à partager.

Carlotta Munier – Psychothérapeute, Sexothérapeute et co-animatrice de stages de Tantra avec Samuel Tatin Thérapeute psycho-corporel.

Infos : www.univers-tantra.com et www.clair-de-femme.com