meditationfrance


Questions/réponses
sur le Tantra et la sexualité

avec Kamya, thérapeute tantra

Vous proposez un accompagnement individuel ou en couple (basé sur sept sessions) sur les thèmes de la relation, de la sexualité et du tantra, à qui cela s'adresse-t-il ?

Dans ce moment où de plus en plus de personnes sont attirées par la réalité spirituelle et par ce qu'elle pourrait apporter à leur vie, le Tantra apparaît comme la possibilité d'un travail profond sur l'énergie sexuelle très peu abordée par la plupart des enseignements connus.

De plus la sexualité et la relation avec l'autre sexe restent des sujets délicats à une époque où on en parle beaucoup, peut être trop et on se rend compte que cette "abondance" de sexe n'est que le pendant d'une longue période de condamnation, de frustration et de tabou; à ce point, on peut aussi se demander où est aujourd’hui la place de ce que l'on appelle l'Amour...

Ces sessions s'adressent donc aux personnes en chemin ou non qui cherchent l'harmonie et l'équilibre dans leurs relations amoureuses, qui voudraient en savoir plus sur la vision spirituelle de la sexualité et de la relation, qui souhaitent mieux se connaître sexuellement et apprendre à fonctionner plus sereinement avec cette énergie.

Aux personnes qui veulent savoir comment l'utiliser et la faire circuler différemment pour eux-mêmes.
Les sessions individuelles sont moins confrontantes qu'un groupe, elles permettent un travail adapté au possibilités de chacun et une personnalisation de chaque processus après un entretien préalable. C'est une façon sécurisante de commencer avec le Tantra.

Le Tantra est avant tout liberté et respect; les sessions n'étant pas un parcours thérapeutique, il n'y a aucune obligation quand à leur suivi et à leur fréquence. Elles s'adressent donc à des personnes auto responsables.

Pourquoi est-ce que la sexualité est si difficile à vivre alors que la révolution sexuelle date de plus de 30 ans maintenant en France ? Et est-ce que le problème ne vient pas des différences fondamentales entre la femme et l'homme ?

Peut être parce qu'on est passé d'un extrême à un autre en oubliant toujours la conscience et l'Amour. La conscience et l'Amour ne sont pas innés mais c'est tout ce que nous devons apprendre à travers les incarnations successives dans cette dimension d'existence. La révolution sexuelle a amenée une vision plus ouverte et naturelle de la sexualité, elle a fait sauter le tabou mis en place par la religion mais ça ne suffit pas. L’enseignant spirituel Osho en a beaucoup parlé, le sexe n'est pas la finalité. La finalité c'est l'Amour, la conscience et l'acte sexuel vécu comme une prière... nous en sommes encore loin.

Les différences fondamentales entre l'homme et la femme ne sont pas un réel problème, dans l'apprentissage de l'amour ces différences sont amenées à devenir des atouts; l'homme et la femme sont absolument complémentaires et se doivent de s'aider à grandir à travers leurs différences.
Le Tantra, entre autre, nous apprend à reconnaître la dimension Divine de la sexualité.

Quelle place donnez-vous à la méditation dans votre travail sur la relation, la sexualité et le tantra ?

La méditation est le fil conducteur de tout le travail que nous faisons sur nous-mêmes. Toutes les techniques expérimentées et toutes les informations données ont pour but de nous amener progressivement à mettre de plus en plus de conscience dans nos vies, dans nos actes et nos comportements; on peut dire aussi mettre de la lumière là où il y a obscurité ou inconscience.

La relation amoureuse est la situation la plus confrontante pour rencontrer nos zones d'ombre et nos écueils, c'est pour moi la "méditation" la plus intense que l'on puisse vivre. Elle nous permet d'observer nos conditionnements, nos émotions, nos attentes, nos besoins, toutes les prises de pouvoir du mental et toutes nos croyances sur l'Amour.

Pour le Tantra il n'existe pas de notion de positif-négatif ou de bien-mal; la conscience est ce qui fait la différence. La conscience est ce qui fait de nous des êtres humains vraiment libres.

Si je vous comprends, la conscience semble l’essentiel et elle est en chacun de nous mais pourquoi alors est-il si difficile de vivre pleinement conscient, notamment dans tout ce qui touche à la relation amoureuse ? Quelle est l’aide qu’apporte votre accompagnement individuel ou en couple à ce niveau là ?

Oui, c'est bien ça; la conscience est l'essentiel et si elle est tellement difficile à vivre c'est d'abord parce qu'elle n'a pas fait partie de ce que l'on nous a appris dès le plus jeune age. On nous a principalement enseigné à fonctionner à partir du mental, on nous a présenté l'Amour comme un "conte de fée" et ce qu'on a pu en voir à travers nos parents ne nous a pas toujours bien renseigné. On a pas toujours su faire la différence entre l'attraction sexuelle et l'Amour, rien ne nous a préparé à une gestion saine des émotions et si on y ajoute les éventuels traumas, abus et mensonges...ça devient effectivement difficile de voir les choses comme elles sont. Pour la grande majorité, la relation amoureuse est vécue dans l'illusion; creuset des attentes et des projections qui engendrent les concessions, les demandes et l'absence d'auto responsabilité pour tout cela.
Je ne prétends pas surtout pas tout enseigner en sept sessions mais entrouvir la porte à de nouvelles modalités relationnelles, à des dimensions intérieures inconnues et à la meilleure connaissance de nos fonctionnements énergétiques; oui, ce petit parcours peut l'apporter.

Formée au "Psychic Massage", au Reiki et au Skydancing Tantra par Margot Anand vous pratiquez aussi des séances de massage relaxant aux huiles professionnellement depuis 14 ans, pouvez-vous nous parler de votre approche du massage qui est assez unique ?

Le massage relaxant n'étant pas à proprement parler un massage thérapeutique mais plutôt une possibilité d'abandon physique et mental; je le pratique comme une méditation. C'est à dire connectée au silence, à la présence dans mes mains et surtout sans aucune intention. Je laisse à la personne tout l'espace dont elle a besoin pour se reposer profondément dans la plus grande paix. Le Reiki est un excellent outil et je permets simplement à cette énergie de faire ce qu'elle doit faire sans interférer; je laisse aussi mes mains aller à leur rythme et la pression exercée est celle dont le corps massé a besoin; en fait je ne fais pas grand chose!

Très rapidement la personne reçoit ce "nulle part où aller", cette absence de pression, cet espace où rien ne lui est demandé; et juste ça, c'est profondément relaxant.

Merci Kamya pour cette interview !

Emmanuel de Meditationfrance.com


Devenez un Ami de meditationfrance sur Facebook !
Vous pouvez maintenant interagir et commenter sur les articles que nous publions en allant sur notre compte Facebook.

Cliquez ici pour Facebook
facebook


Haut de la page

** Cliquez ici pour voir les articles des mois précédents

retour