meditationfrance


Whaledreamers :
les rêveurs de baleine

whaledreamers

Par Emmanuel Moulin

Le documentaire « Whaledreamers » (les rêveurs de baleine) dure 96 minutes et raconte l’histoire étonnante de la tribu aborigène des Mirning en Australie qui a depuis des centaines d’années une relation très particulière avec les baleines. Certains membres de la tribu savent de génération en génération communiquer avec les baleines, « ces mères de l’océan », c’est même pour eux une forme de spiritualité et d’offrande à la nature. Les baleines sont encore aujourd’hui nombreuses près de la côte-est de l’Australie mais cette relation aux baleines a été perdue avec l’arrivée « des blancs » en Australie. Le documentaire explique dans une première partie comment « les blancs » ont empêché la tribu de continuer leur spiritualité liée à la mer et aux baleines.

La seconde partie est consacrée à cette spiritualité liée aux baleines. Avec des magnifiques images de baleine et de mer, le documentaire nous montre combien ces mammifères ont une intelligence supérieure et vibrent dans une énergie d’amour. A un moment, la caméra reste plusieurs secondes sur l’œil de la baleine…elle nous regarde tel un maître spirituel peut nous regarder : vide, avec silence et compassion.

Le film « Whaledreamers » regroupe des interviews de plusieurs membres de tribus anciennes de la planète qui partagent toutes le même constat alarmant : nous allons vers un suicide global.

tribus anciennes
Membres de tribus anciennes

« La sagesse des aînés à travers le monde, argumente le réalisateur, est omniprésente dans ce film, ainsi que les avertissements trop vite oubliés des menaces qui pèsent sur l’avenir de l’existence humaine. Et sans oublier une incitation à prendre conscience qu’il est encore possible d’arrêter le processus fatal… »

Ce film a été réalisé par Kim Kindersley et produit par Julian Lennon (le 1er fils de John Lennon et de Cynthia Powell) qui a crée aussi la belle musique du film. Julian Lennon a eu une carrière musicale plutôt discrète et depuis quelques années, il s’est investi pour l’écologie et la paix dans le monde.


Julian Lennon

Julian Lennon apparaît plusieurs fois dans le film avec une plume blanche. A la fin du film, il est révélé que John Lennon lui aurait dit avant de mourir : « Si quelque chose m’arrivait un jour, cherche alors une plume blanche et tu sauras alors que je suis toujours là avec toi ».

La fin du film est forte en émotions, c’est clairement un avertissement et un encouragement très vibrant pour que l’être humain se reconnecte à la nature et puisse vivre en paix avec les autres êtres humains. Le réalisateur revient encore une fois sur l’essentiel : ATTENTION il ne reste plus longtemps, soit nous détruisons la nature et nous nous détruisons alors nous-même. (les baleines nous le disent déjà parait-il par un certain nombre de leur comportements). Soit, nous arrêtons de soutenir les multinationales, les hommes politiques et nos habitudes inconscientes qui ne respectent pas la nature et la vie sur terre. Il nous fait faire un choix et ce choix appartient à notre génération.

Alors que le film se termine…je repense aux paroles de John Lennon dans la chanson « Imagine » :

Imaginez qu'il n'y a aucun pays,
Ce n'est pas dur à faire,
Aucune cause pour laquelle tuer ou mourir,
Aucune religion non plus,
Imaginez tous les gens,
Vivant leurs vies dans la paix...

Vous pouvez dire que je suis un rêveur,
Mais je ne suis pas le seul,
J'espère qu'un jour vous nous rejoindrez,
Et que le monde vivra uni

John Lennon

Le film a reçu plusieurs prix et a été montré au Festival de Cannes. Il n’existe pas encore en français. Seulement en anglais.

Bande-Annonce du film en anglais


Ecoute méditative des chants de baleines


Haut de la page

** Cliquez ici pour voir les articles des mois précédents

retour