meditationfrance


Axe des soirées Tantra

Interview de Avi Fédida

Pourquoi as-tu créé ces nouvelles soirées Tantra sur Paris?

J’ai créé ces soirées Tantra pour ajouter une couleur à l’Arc-En-Ciel des propositions de Tantra sur Paris. Pour que chacun puisse choisir la couleur, l’énergie qui lui convient.

Les soirées Tantra sont une opportunité donnée pour créer une parenthèse, pour nous attribuer un espace d’autorisation inédit dans le monde « social ».

Pour y explorer l’intimité avec Soi, avec l’autre, en évitant d’y installer nos enjeux habituels.

Pour célébrer ce « OUI » à la vie, sous la forme de danses, de pratiques corporelles, seuls, à deux ou en groupe. Nous irons à la rencontre de notre centre calme et paisible.

Un cadre qui fixe les limites des expériences de cette soirée est posé. Nous pouvons ensuite « jouer » avec l’énergie sexuelle, la sensualité en toute sécurité, tenter de dédramatiser ses manifestations, les accueillir avec le plus de bienveillance possible, y inviter notre joie profonde.

Nous tenterons de retrouver cet état d’émerveillement qui nous invite à goûter aux délices de l’Existence, dans l’innocence et la simplicité, tels des nourrissons.

Nous examinons les mécanismes de notre mental qui bloquent nos impulsions de vie, notre créativité et notre spontanéité. Nous tenterons momentanément de ne plus y accorder de crédit.

En abandonnant consciemment, et momentanément nos enjeux sur la sexualité, le désir, la relation.

Nous invitons notre énergie à s’élever, à prendre sa place dans les autres plans de notre corps.

Nous partageons le fruit de nos expériences au moyen d'échanges verbaux en groupe.

Nous invitons notre silence intérieur, lors de méditations dynamiques ou d’assises en musique, en silence.

L’axe SEXE-CŒUR-CONSCIENCE, qui est la direction des soirées, peut prendre alors tout son sens, celui de nous sentir profondément reliés à l’existence.

A qui s’adressent les soirées Tantra ?

Les soirées Tantra s’adressent à toute personne qui s’intéresse réellement à la question « Qui suis-Je ? », qui souhaite sortir de ses schémas répétitifs, des conditionnements inhérents à notre mode de vie, qui veut retrouver un contact avec son intimité « profonde », sa vraie Nature, sa Joie.

Le Tantra n’est rien d’autre qu’une célébration de « Ce Qui Est ». Ces trois mots résument toute la démarche, une vision globale de l’Univers. Il n’y a rien à changer ! Seulement accepter.

Lors de ces soirées, nous apprendrons progressivement qu’il n’y a aucun effort à faire pour être Soi-Même, qu’au contraire, il faut abandonner tout effort. Lorsque nous y arrivons, notre vision du Monde change, et la Vie peut être vécue comme un cadeau de chaque instant, ou « une grande farce ». De ce point de vue là, rien n’est vraiment sérieux, ni grave !

Pourquoi le Tantra ?

Quand j’ai découvert lors de mon premier stage de Tantra que l’expansion de mon énergie sexuelle avait de telles implications dans ma vie de tous les jours, une étape majeure dans mon évolution a été franchie.

Dès lors, j’ai pu naître à une partie inconnue de moi-même, nouvelle, abondante et généreuse.

Tout le reste de mon parcours n’a été que prétexte à autoriser et amplifier ces expériences, puis à les retransmettre, c'est-à-dire à créer l’espace d’autorisation et d’accompagnement propices à de telles rencontres intérieures.

Quel Tantra tu proposes ?

J’ai choisi d’explorer la voie corporelle du Tantra, celle qui débute par le corps : en autorisant l’expression de mon énergie sexuelle, mon énergie vitale peut s’expandre et me permettre d’accéder aux autres plans de l’être: Cœur et Conscience.

C’est parce que je l’ai expérimentée que je l’ai choisie.

Cette voie nous aide à recouvrer la liberté d’être qui est notre fondement, par l’abandon de toute lutte intérieure, l’acceptation de ce qui est, dans le non jugement.

Le travail effectué dans les stages de Tantra que j’anime est une invitation à la rencontre avec Nous-Mêmes, aux endroits les plus proches de notre vraie Nature, de notre Etre profond, de notre cœur, de notre conscience. L’aspect le plus « grandiose » de nous-mêmes.

L'énergie tapie dans les endroits difficiles ou non reconnus est invitée à jaillir et à éclairer les situations bloquées, confuses, ou ambiguës dans notre vie.

Cette énergie est alors porteuse de jubilation, de joie, d'un regard vivant sur le monde, d’une immense gratitude...
La vision du Tantra est en marche...

Dans quelle énergie tu proposes le Tantra ?

Toujours en me basant sur ce que j’ai moi-même vécu, je propose comme axe de travail une phrase d’Osho :

« Le sexe est un commencement, et non une fin. Mais si vous ratez le commencement, vous raterez aussi la fin »

Comme Osho, je propose d’abandonner cet héritage culturel, religieux, social, etc. qui dit que la sexualité est sale et honteuse.

Je propose de changer notre regard sur elle, de la considérer comme un cadeau précieux, une partie sacrée de nous-mêmes, au même titre de nos yeux, merveilleusement construite pour nous apporter un des plus grands plaisirs que le corps peut nous donner.

Une fois ce regard posé, inviter le reste de l’Etre à entrer dans cette célébration, dans cette danse devient beaucoup moins difficile, car si nous avons gravi le premier échelon, les autres peuvent s’enchaîner plus facilement.

Le tout se passe sous un regard bienveillant. Le vôtre d’abord, car les conditionnements, les enjeux, les attentes ont la vie dure. Le mien ensuite, qui vous accompagne avec le plus de douceur possible dans cette traversée.

Il est important d’entendre ici que la sexualité est « notre terrain de jeu », notre bac à sable, et que notre objectif n’est pas de s’y adonner ni de s’y complaire, mais de la relier aux autres plans de notre Etre.

Il n’y a pas d’acte sexuel dans les groupes que j’anime.

Inscriptions, dates et détails ici :
http://www.etreplus.fr/tantra/pages/soirees.php

Avi Fédida – 01 48 45 11 62, 06 10 66 76 39


Haut de la page

** Cliquez ici pour voir les articles des mois précédents

retour